> >

[] [ ]

La face hideuse de lmirat du Qatar

(Tags)
 
La Tunisie face ses dmons Emir Abdelkader 0 2013-08-01 01:02 AM
La Tunisie face au pril jihadiste Emir Abdelkader 0 2013-05-08 03:19 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-10-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La face hideuse de lmirat du Qatar

La face hideuse de lmirat du Qatar

La justice du Qatar, un pays qui sest pourtant pos en fervent soutien aux soulvements du Printemps arabe, a condamn hier un pote 15 ans de prison pour un pome jug critique du rgime de la famille des Al Thani.


La Cour de cassation de Doha a confirm la peine de 15 ans de prison prononce en appel contre Mohamed Al Ajmi, alias Iben Al Dhib, jug depuis son arrestation en novembre 2011 pour un pome du jasmin saluant le Printemps arabe et exprimant lespoir quil stende aux monarchies du Golfe. Il a t condamn en cassation 15 ans de prison, a dclar la presse son avocat, Njib Al Nami.
Condamn le 29 novembre 2012 la prison perptuit pour atteinte aux symboles de lEtat et incitation renverser le pouvoir, le pote qatari a obtenu en appel, en fvrier dernier, une rduction de peine 15 ans de prison.

Cest un jugement politique et non judiciaire, a dclar lundi Me Nami, ancien ministre de la Justice du Qatar, dplorant que ses appels rouvrir lenqute pour rejuger son client naient pas eu de suite. Nous ne sommes pas dans un Etat dmocratique, avec un Parlement et des institutions lus pour pouvoir obtenir une nouvelle enqute, a ajout lavocat, indign. Me Nami a indiqu quil esprait une grce de lmir, cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, le dernier recours pour son client qui, a-t-il dit, croupit en prison depuis deux ans en isolement.
Pendant le procs, lavocat avait fait valoir quil ny avait aucune preuve que le pote ait prononc en public le pome pour lequel il tait jug et assur que le texte avait seulement t rcit dans son appartement au Caire. Le procureur gnral du Qatar, Ali Bin Fetais Al Marri, avait alors dclar quil allait saisir la Cour suprme pour tenter de faire rtablir la peine de rclusion perptuit. Le pome du jasmin rend, rappelle-t-on, hommage la rvolution tunisienne, berceau du Printemps arabe, et flicite le chef du parti islamiste tunisien Ennahdha, Rached Ghannouchi, vainqueur des lections qui ont suivi. Il exprime aussi lespoir que le changement touchera dautres pays arabes, dans une allusion aux monarchies du Golfe, affirmant : Nous sommes tous la Tunisie face une lite rpressive. Dans une rfrence au Qatar, qui abrite une importante base arienne amricaine, il ajoute : Jespre que sera bientt le tour des pays dont le dirigeant sappuie sur les forces amricaines.
Lmir de lpoque, cheikh Hamad Bin Khalifa Al Thani, a depuis quitt (?) le pouvoir aprs avoir abdiqu en juin en faveur de son fils, cheikh Tamim. Mais cela ne semble pas avoir chang grand-chose dans la gouvernance de ce minuscule mirat qui veut faire la loi dans le Monde arabe avec ses ptrodollars. Un mirat rtrograde pour lequel les notions de libert et de dmocratie ne veulent en ralit rien dire. Bref, avec cette affaire, le Qatar ne fait que rvler son vrai visage. Et pour Doha, la dmocratie nest bonne que pour les autres. La condamnation du pote la prison perptuit avait t vivement dnonce par lONU et plusieurs organisations des droits de lhomme, dautant que le Qatar se pose en soutien des soulvements antigouvernementaux, notamment par le biais de sa puissante chane satellitaire Al Jazeera dont il se sert comme un instrument de propagande.
Le Qatar doit allger les restrictions sur la libert dexpression et sassurer que les potes, les blogueurs, les journalistes et autres soient autoriss exprimer leur opinion sans crainte dtre emprisonns, a notamment soulign Amnesty International en octobre 2012, peu avant louverture du procs de Mohamed Al Ajmi. Fort du soutien de lOccident auquel il sert de sous-traitant dans la rgion, le Qatar ne sest cependant pas senti oblig dobtemprer. La preuve, il a ignor superbement tous les appels la raison qui lui ont t adresss. Et il continuera le faire tant quil bnficiera encore du parapluie des Occidentaux qui se servent de lui pour redessiner la carte du monde arabo-musulman.



Aniss Z.



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

La face hideuse de lmirat du Qatar




06:26 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,