> >

[] [ ]

Lavenir de la Tunisie nest pas certain

(Tags)
 
Leons du pass et perspectives davenir Emir Abdelkader 0 2013-09-17 05:06 PM
Lavenir incertain ou le pire scnario Emir Abdelkader 0 2013-08-18 02:50 PM
la Tunisie sous le choc Emir Abdelkader 0 2013-07-27 03:27 PM
Tunisie : que faire des salafistes ? Emir Abdelkader 0 2013-06-03 06:02 PM
Crise en Tunisie... Emir Abdelkader 0 2013-02-11 11:06 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-10-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Lavenir de la Tunisie nest pas certain

Lavenir de la Tunisie nest pas certain

Il ny a pas mieux que Kamel Jendoubi pour parler des lections du 23 octobre 2011 en Tunisie. Le prsident de lInstance suprieure indpendante des lections (ISIE) voque, pour El Watan, la situation politique en Tunisie avec en toile de fond ce deuxime anniversaire des premires lections dmocratiques en Tunisie indpendante.


-Que vous inspire ce deuxime anniversaire du 23 octobre 2011 ?
Il sagit dun mlange de fiert davoir t dans laction pendant cette rvolution vcue par la Tunisie qui a dpos le prsident dchu, et de doute suite deux annes blanches sur la voie de la ralisation des objectifs de la rvolution. La russite politique et technique de lopration lectorale le 23 octobre 2011 ne peut empcher linstallation du doute parmi la population suite lchec du processus de transition. Le 14 janvier 2011 a ouvert la voie de lespoir au peuple tunisien et tous les peuples de la rgion. Le 23 octobre 2011 a t lune des concrtisations de cet espoir avec des lections dmocratiques et transparentes. Mais le bilan nul des deux dernires annes pose de grandes interrogations quant lavenir. Le doute sinstalle et cest grave pour lavenir du pays.
-Auriez-vous souhait reprendre le flambeau lISIE ?
De lavis des observateurs locaux et trangers, les lections du 23 octobre 2011 ont constitu une russite pour notre dmocratie en closion. Donc, au-del de ma personne, la logique appelle difier une conception lectorale dmocratique partir de cette exprience pour renforcer ses points forts et pallier ses dfauts. La nouvelle ISIE devrait prendre le relais de son anctre. Cest dans cet esprit que jai cherch sensibiliser les gouvernants et la classe politique sur limportance du processus lectoral dans toute transition dmocratique. Mais jusque-l, ma voix na pas trouv dcho. La nouvelle loi sur lISIE comporte des dfaillances qui pourraient avoir des consquences sur lindpendance de linstance et, par consquent, la crdibilit des lections. En termes dindpendance, notre ISIE a donn un exemple digne dtre mdit. Donc notre exprience peut servir le pays.
-Avez-vous peur pour la transition dmocratique en Tunisie ?
Je mentirais si je disais que je nai pas peur pour lissue de la transition dmocratique en Tunisie. A voir lassassinat politique gagner le pays et des maquis djihadistes sinstaller et oprer contre nos vaillants soldats, je ne peux que douter de lissue. En plus, je ne peux me retenir de condamner les premires ractions officielles hsitantes face ce danger rampant, lui laissant le temps de simplanter en toute quitude.
Ma colre est plus grande quand je me rappelle que plusieurs parties ont attir lattention du gouvernement sur ce danger. Le doute se renforce lorsque je me rappelle galement quun jeune Tunisien a t condamn sept ans de prison pour un commentaire sur internet, sans parler des autres atteintes la libert dexpression et des messages antidmocratiques que lon veut glisser dans la Constitution, limage de cet article 141 qui parle de religion de lEtat alors quun Etat civil na pas de religion par essence mme. Oui, lavenir de la Tunisie nest pas certain. Mais je suis convaincu que le peuple qui a dlog Ben Ali peut imposer la dmocratie Mme sil y aura de la casse.


Mourad Sellami

El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Lavenir de la Tunisie nest pas certain




09:40 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,