> >

[] [ ]

Le Monde diplomatique appelle lONU et la France...

(Tags)
 
Le Washington Times appelle au droit lautodtermination au Sahara occidental Emir Abdelkader 0 2013-10-22 02:34 PM
Le personnel diplomatique de 1962 nos jours... Emir Abdelkader 0 2013-10-09 03:22 PM
Yousef Al-Qaradhaoui appelle au Jihad en Egypte Emir Abdelkader 0 2013-07-30 03:05 PM
Djaballah appelle ses frres gyptiens la rsistance et sattaque lANP Emir Abdelkader 0 2013-07-09 03:58 PM
Ban Ki-moon appelle une trve pour le Ramadan Emir Abdelkader 0 2013-07-09 03:55 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-10-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,949 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le Monde diplomatique appelle lONU et la France...

Le Monde diplomatique appelle lONU et la France mettre fin l'impasse mortelle de la question sahraouie

Ldition anglophone du mensuel franais Le Monde diplomatique pour le mois d'octobre a publi un article qui exhorte lONU et la France mettre fin l'impasse mortelle du dossier du Sahara Occidental, tout en relevant les multiples checs de lONU et en pointant du doigt la France qui bloque les efforts diplomatiques pour l'affaire sahraouie. Dans son article solidement argument, le journaliste britannique Tom Stevenson voque, tout d'abord, la tourne actuelle dans la rgion de lenvoy personnel du secrtaire gnral de l'ONU pour le Sahara Occidental, Christopher Ross, dans le cadre d'une nouvelle offensive diplomatique afin d'effacer une des plus sombres taches des dossiers de l'ONU. La visite actuelle de M. Ross vise briser une impasse qui dure depuis des dcennies pour rsoudre dfinitivement le problme de la dernire colonie en Afrique, note l'article publi sous le titre : Il est temps d'agir au Sahara Occidental. Dans une brve rtrospective, il rappelle l'invasion mene en 1975 par le roi Hassan II au Sahara Occidental et les souffrances de la population sahraouie dont des dizaines de milliers ont fui leurs maisons vers la frontire algrienne o des camps de rfugis avaient, alors, t installs et qui dpendent de l'aide humanitaire. Quant aux Sahraouis qui sont rests dans les territoires occups par le Maroc, ils se sont retrouvs sous une dure domination marocaine, terroriss par les forces de scurit et de plus en plus marginaliss par les colonies marocaines subventionnes par le rgime marocain, observe ce journaliste britannique. Plus grave encore, poursuit-il, une force arme allant entre 100 000 et 140 000 soldats marocains tient sous son contrle une population sahraouie de seulement 500 000 personnes. Evoquant les multiples actes de rpression mens par les forces marocaines contre les activistes sahraouis et contre les manifestations pacifiques pro-indpendantistes, il affirme que les violations des droits de l'Homme, rapportes par les journalistes et les ONG internationales, demeurent monnaie courante. Ayant lui-mme visit les territoires sahraouis occups en 2012, il tmoigne avoir eu des preuves de la rpression systmatique, des agressions et mme des excutions extra-judiciaires ou de disparitions de Sahraouis. En consquence, il s'est interrog, lui aussi, sur les raisons pour lesquelles la mission des Nations unies pour lorganisation dun rfrendum au Sahara Occidental (Minurso) demeure prive du mcanisme de surveillance des droits de l'Homme. Mais en fait, observe-t-il, les checs de l'ONU au Sahara Occidental sont multiples. A ce propos, il considre que lONU a chou, la fois, pour procder dment la dcolonisation des territoires sahraouis occups, pour excuter la dcision de la Cour internationale de justice invalidant les revendications du Maroc sur le Sahara Occidental, et pour organiser un rfrendum d'autodtermination qui devait avoir lieu en 1992. Sur ce point, il considre qu'il y a beaucoup d'explications, mais toutes inacceptables, cette impasse mortelle, dont la plus importante est que le refus du Maroc permettre un rglement juste de la question sahraouie est excus plusieurs reprises par des puissances europennes. Plus explicite, il pointe du doigt la France qui continue bloquer les efforts diplomatiques l'ONU susceptibles de mettre un terme au conflit, y compris les initiatives visant faire bnficier la Minurso d'un mandat de surveillance des droits de l'Homme. Concernant la position amricaine dans le dossier sahraoui, M. Stevenson indique que si les Etats-Unis avaient, auparavant, soutenu le roi Hassan II et financ la campagne militaire marocaine contre le Front Polisario, le paysage est en train de changer. A ce propos, il cite le projet de rsolution labor par les Etats-Unis, avec le soutien de la Grande-Bretagne, qui avaient propos en avril dernier d'introduire le mandat des droits de l'Homme au sein de la Minurso. En dpit du rejet par la France de ce projet de rsolution et de la campagne mene par le Maroc contre ce texte, avance-t-il, il n'en demeure pas moins que cette initiative des Etats-Unis est un signe encourageant. En effet, renchrit-il, avec un gouvernement amricain ouvert une politique positive pour la rsolution de la question du Sahara Occidental, l'action minimale de surveillance des droits de l'Homme par les Nations unies dans les territoires sahraouis occups semble porte de main.

R. I.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le Monde diplomatique appelle lONU et la France...




10:24 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,