> >

[] [ ]

Amar Sadani, rappel lordre, accuse lagence Reuters davoir dform ses propos au sujet du DRS

(Tags)
 
Algrie-Maroc, Louverture des frontires pas lordre du jour Emir Abdelkader 0 2013-10-09 03:15 PM
Mohammed VI accus depratiques autocratiques Emir Abdelkader 0 2013-10-04 07:55 PM
A propos des combats de Syrie Emir Abdelkader 0 2013-05-23 03:39 PM
Le kidnapping denfants, un sujet proccupant Emir Abdelkader 0 2013-03-17 02:31 PM
Algrie : 25 otages tus, selon une agence de presse mauritanienne Emir Abdelkader 0 2013-01-17 05:07 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-10-31
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Amar Sadani, rappel lordre, accuse lagence Reuters davoir dform ses propos au sujet du DRS

Amar Sadani, rappel lordre, accuse lagence Reuters davoir dform ses propos au sujet du DRS

Les propos que le nouveau patron du Front de libration nationale (FLN) aurait tenus au sujet de la restructuration des services de scurit, opre le mois dernier par le prsident Bouteflika, ont provoqu une onde de choc au sommet de lÉtat.
Ce qui lui a valu un recadrage muscl de la part du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, loccasion de sa visite mardi Stif. De temps en temps vous entendez des gens vous raconter que nous ne nous entendons pas au sein du gouvernement, du pouvoir Soyez rassurs, notre entente est parfaite. De temps en temps des voix se permettent de parler au nom des institutions ou du peuple. Je vous le dis, lInstitution militaire est homogne .
Puis denfoncer encore le clou en assenant que chacun soccupe de ce qui le regarde.Un lu est un lu, un responsable de parti est un responsable de parti, nous ne voulons, daucun intermdiaire et les institutions doivent tre respectes. Pour le reste, cest au peuple de choisir, le moment venu celui quil veut o il veut et sans intermdiaires .
La charge est forte. Si bien que Sadani a cherch se dfausser sur lagence Reuters en laccusant davoir dform ses propos. Les journalistes ont fait de fausses lectures de mes dclarations. On ma fait tenir des propos que je nai pas tenus. Jai parl en mon nom personnel, pas au nom du prsident de la Rpublique, ni du gouvernement ni du parlement, ni au nom de quiconque. Jai voqu des questions connues, les dcrets ont t signs et rendus publics .
Dans cet entretien, Reuters, dont il conteste le version publie, Sadani a dit en substance fini le temps des faiseurs de rois allusion directe au Dpartement du renseignement et de la scurit (DRS). Et il ajoute que le prsident Bouteflika a dcid de mettre fin au rle politique du DRS .
Le patron du FLN qui multiplie la veux-tu-en-voil les dclarations, aprs un sevrage de plusieurs annes, cause de son passage la trappe, cherche aussi attnuer la teneur des propos qui lui sont prts en estimant que ce qui se passe autour de lAlgrie est plus important que ce qui se passe lintrieur . Dnonant ce quil considr comme de lagitation Al tahridj , il appelle la srnit et la responsabilit pour la stabilit du pays .
Plus prcis au sujet des attaques contre le DRS , qui lui sont prtes par Reuters, il dit tre respectueux des institutions. Nous respectons toutes les institutions, il y a eu fausse lecture. Nous navons pas parl pas dune personne en particulier. Le rle de linstitution militaire est de dfendre le pays. Et elle est homogne et tout ce qui a t dit en dehors de a nengage que sa personne , a-t-il insist.
Sadani reprend la thse du complot chre lpoque du parti unique pour conclure quil sagit dune compagne froce qui le vise en tant que Secrtaire gnral, qui vise le parti, qui vise le Abdelaziz Bouteflika , en tant que prsident dhonneur du parti . Sauf que Sadani, en apportant son dmenti , lors dune rencontre au sige du parti avec des reprsentants des enfants de Chouhadas, na pas dit qui sont les auteurs de ce complot, qui est selon lui en rapport avec la prochaine lection prsidentielle.

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Amar Sadani, rappel lordre, accuse lagence Reuters davoir dform ses propos au sujet du DRS




01:43 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,