> >

[] [ ]

Algrie-Maroc : L'ternel western

(Tags)
 
LAlgrie dmonte les arguments du Maroc Emir Abdelkader 0 2013-11-02 03:32 PM
Algrie Maroc, les drives de Mohammed VI Emir Abdelkader 0 2013-08-01 08:15 PM
Affirmer que lAlgrie et le Maroc... Emir Abdelkader 0 2013-04-02 02:52 PM
Algrie - Maroc : le match des armes Emir Abdelkader 0 2013-03-20 07:09 PM
Maroc - Algrie : on ne choisit pas son voisin Maroc - Algr Emir Abdelkader 0 2013-01-08 03:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Algrie-Maroc : L'ternel western

Algrie-Maroc : L'ternel western




La visite de John Kerry, les tensions internes, lextension des prrogatives de la Minurso... LAlgrie et le Maroc ont toutes les raisons de ractiver une vieille querelle.

LAlgrie gardera ses diplomates au Maroc.Et forme le ferme espoir que cet pisode malheureux dans le cours des relations algro-marocaines pourra tre contenu dans sa juste dimension et tre rapidement dpass. Aprs lescalade verbale de ces dernires semaines et le rappel par Mohammed VI, mercredi, de son ambassadeur Alger, lheure semble tre lapaisement. Lambassadeur va bientt rentrer, assure lancien ministre et ambassadeur Abdelaziz Rahabi. Sur le dossier du Sahara occidental, les Marocains ont toujours jou la politique de la tension. Le roi a rappel son ambassadeur juste le temps de gcher la visite de Kerry dans la rgion (dbut novembre, ndlr). Au lieu de se focaliser sur ce qui nous intresse, nous, Algriens, cest--dire la lutte contre le terrorisme, les discussions vont se recentrer autour du Sahara occidental. Lancien diplomate, professeur en Sciences politiques, Ahmed Adimi, stonne toutefois que le Maroc ragisse une position connue de lAlgrie depuis 1976, et que ce regain de tension intervient quelques jours aprs une intrusion marocaine sur le territoire algrien et aprs les dclarations des Algriens des derniers jours. Cela me laisse penser une mise en scne opre par les deux rgimes pour des raisons internes. Cest aussi lavis du journaliste et opposant marocain Ali Mrabet, directeur de la publication Demain. Je crois que a a un rapport avec notre cuisine interne - crise conomique avec augmentation prochaine de 20% de la TVA sur les produits de premire ncessit, rcent remaniement du gouvernement - parce que quand on tape sur lAlgrie, il y a tout de suite un consensus national.

Pressions

Les Marocains seraient aussi trs nerveux cause du projet dextension de la mission de la Minurso la surveillance des droits de lhomme. Dautant que cette question revient de manire de plus en plus insistante et quelle leur pend vraiment au nez, prcise Ali Mrabet. Othmane Mazouz, charg de la communication du RCD, estime aussi que si les relations algro-marocaines ont tout le temps t marques par des attitudes irresponsables, les raisons sont dordre politique et historique et elles sont intimement lies la nature des deux rgimes. Il est habituel qu chaque fois que des enjeux internes minent les quilibres des deux rgimes, on verse dans la manipulation et linstrumentalisation pour dtourner les opinions publiques de leur destin. Hasard ou concidence, hier, Al Haqiqa (Vrit), un collectif regroupant des associations marocaines des droits de lhomme activant en Europe, a dclar vouloir rouvrir prochainement au Parlement europen le dbat sur les disparitions forces au Maroc. Pour Mohamed Hadibi, dput du parti Ennahda, cette guerre politico-mdiatique serait surtout provoque par des trangers afin de soumettre lAlgrie des pressions qui leur permettront dacqurir des positions plus importantes dans la rgion. Du dput FLN Abdelwahid Bouabdallah au gnral-major la retraite Abdelaziz Medjahed, les Algriens sont nombreux penser, pour des raisons diffrentes, quil ne faut pas entrer dans le jeu marocain. Il ne faut pas suivre le makhzen sur cette voie de la provocation, estime Medjahed. Car il tente dentraner lAlgrie dans une politique qui nest pas la ntre.


Rivalits

Pour Naoufel Brahimi El Mili, enseignant Sciences-po Paris, cette altercation rvle surtout un nouveau terrain daffrontement des deux pays : lAfrique. Ce nest pas un hasard si la dclaration du prsident Bouteflika sest faite Abuja, analyse-t-il. Ce qui gne les Marocains, cest laxe Alger-Pretoria. LAfrique du Sud est un acteur majeur sur le continent, son alliance avec lAlgrie gne le Maroc. Un proche du pouvoir confirme que cette rivalit nest pas un mythe. Et de prendre en exemple linvestiture du prsident malien Ibrahim Boubacar Keta en septembre dernier. Mohammed VI est arriv en force, il est rest trois jours, a pay le grand dner. Les Algriens, qui navaient envoy que Sellal, lont vcu comme une gifle. Mais pour un autre analyste algrien, le Maroc est prsent en Afrique depuis si longtemps que les vllits algriennes ne risquent pas dempcher le roi de dormir. Le roi Mohammed VI a dj fait trois visites en Afrique, Bouteflika, aucune. Par ailleurs, la dclaration de Lamamra, qui annonce le retour des Algriens sur la scne africaine est extrmement maladroite, elle donne limpression quils ne sy intressaient plus depuis longtemps.

Est-ce que cela compromet les runions de consultations qui se tiennent rgulirement entre les deux pays ? Non, je ne pense pas, car ces runions sont tenues par des techniciens, avance lancien ministre et ambassadeur Kamel Bouchama, mais tout de mme, cela contribue distiller de la mfiance de part et dautre. Pour la politologue Louisa Dris At Hamadouche, on ne peut, de toutes manires, pas parler de coopration conomique. Les deux conomies sont trs diffrentes, elles ne sont pas complmentaires. Les deux pays ont, conclut le sociologue marocain Mehdi Alioua, intrt trouver un terrain dentente. Car aucun des deux ne sentendent sur les zones sahariennes alors quelles sont extrmement vulnrables. Et de garder bon espoir : Aujourdhui, on hrite dun problme, des querelles de vieux gnraux, qui se rsoudra que lorsquils disparatront.

Vu du Maroc :

Selon Driss Lachgar, lattitude hostile de lAlgrie envers le Maroc nest pas surprenante car encore prisonnire dune conjoncture qui remonte aux annes 1970 , a affirm hier le premier secrtaire de lUnion socialiste des forces populaires (USFP). Ce que lAlgrie a exprim tant Abuja, travers sa presse ou au niveau de son comportement populaire ou officiel, ne nous a aucunement surpris au sein de lUSFP, car cette hostilit dure depuis plusieurs annes dj, a-t-il ajout.
De son ct, le parti du Mouvement populaire (MP) a fait part de son rejet total des vaines tentatives du rgime algrien dexporter ses problmes, ses checs et la dfaillance de sa direction vers le Maroc. Le Front des forces dmocratiques (FDD), quant lui, a condamn lhostilit manifeste envers le Maroc, clairement exprime par le prsident algrien dans son message adress une runion Abuja, et ce, aprs avoir pass des annes comploter dans les coulisses. Le contenu provocateur de ce message confirme la position officielle dAlger, travers la plus haute autorit du pays, en tant que partie prenante ce conflit artificiel autour du Sahara marocain, a estim le secrtariat gnral du parti dans un communiqu.
Faten Hayed

Diplomatie : les degrs du dsaccord

Cette illustration, qui montre la faon dont volue un dsaccord entre deux pays, ne fait lobjet daucun rglement crit, elle est le rsultat dune pratique internationale.
4e degr
Rupture diplomatique, la guerre est dclare.

3e degr
Lambassadeur du pays A est rappel pour une plus longue dure. Et au lieu de nommer un charg daffaires par intrim, un charg daffaires sur pied est dtach dans le pays B.

2e degr
Le pays A rappelle son ambassadeur en pays B pour une consultation. La dure de cette consultation est un indice de la gravit du mcontentement du pays A. En gnral, cette tape est suivie de discours dapaisement des deux cts et lambassadeur revient dans un dlai raisonnable, entre un mois et un mois et demi. Pendant ce temps, le pays A envoie au pays B un charg daffaires par intrim.

1er degr
Un pays A appelle lambassadeur du pays B, qui se trouve sur son territoire, pour des explications.


S. Mesbah, Ad. Meddi et H. Faten



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Algrie-Maroc : L'ternel western




11:12 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,