> >

[] [ ]

Pourquoi ses attaques contre Sellal, Ce qui fait courir Sadani

(Tags)
 
Amar Sadani, rappel lordre, accuse lagence Reuters davoir dform ses propos au sujet du DRS Emir Abdelkader 0 2013-10-31 03:05 PM
Aprs les attaques contre lAlgrie,Mohammed VI calme le jeu Emir Abdelkader 0 2013-08-23 10:49 PM
Des attaques israliennes, amricaines et franaises contre Echourouk TV Emir Abdelkader 0 2013-03-03 08:34 PM
Bouteflika fait feu contre les corrompus Emir Abdelkader 0 2013-02-24 08:11 PM
Le front contre le terrorisme islamiste sinsurge contre lamnsie Emir Abdelkader 0 2013-01-11 11:01 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Pourquoi ses attaques contre Sellal, Ce qui fait courir Sadani

Pourquoi ses attaques contre Sellal, Ce qui fait courir Sadani

Laffaire serait un malentendu entre les deux hommes
Dsormais, les choses ne vont plus bien entre Sellal et Sadani.
De latent, le malentendu entre les deux hommes est pass cette semaine au stade suprieur, celui de lapparence puisquil est dvers sur la voie publique sans mnagement par le responsable du FLN qui na pas hsit dire du Premier ministre quil ne sy connat pas en politique. Quest-ce que cela signifie? Une tentative dinvalidation de celui qui a t, jusque-l, mis au-devant de la scne? Plusieurs lectures sont possibles propos de ce dernier revirement des choses.
La premire lecture quon pourrait avoir cest quil sagirait dune sensation de gne mutuelle prouve par les deux hommes depuis que Sadani a t intronis comme secrtaire gnral du FLN. En effet, pour qui observe, depuis la venue de Sadani, ce dernier na pas rat loccasion dintervenir la place de Sellal et mme de le faire au nom des institutions dont, en principe, il na ni vocation ni comptence de parler. Cest ainsi quil avait, par exemple, annonc la runion du Conseil des ministres en lieu et place de Sellal obligeant ce dernier dmentir demi-mot et cest ainsi aussi quil a, dans les interviews quil avait accordes aux organes de presse trangers, expliqu les intentions de Bouteflika derrire les dernires dcisions touchant certaines institutions de lEtat. Des dclarations quil na pas pour mission de faire en tout cas car relevant dautres parties.
Un problme de postes?
Ce sont ces deux intrusions de Sadani qui ont pouss Sellal (et mme Bensalah) ragir pour signifier au SG du FLN quil na pas parler au nom dinstitutions, une manire diplomatique de lui rappeler quil y a des sphres de comptence respecter pour les uns et les autres. Ceci na apparemment pas plu au concern qui persiste dans ses dclarations quil dit assumer entirement. Ainsi vue, laffaire serait un malentendu entre les deux hommes quant la dlimitation des champs dintervention, chacun ayant un sujet de prdilection et une fonction remplir qui diffre de celle de lautre. Mais accepter cette lecture cest accepter de dire que Sadani ne connat pas sa sphre de comptences, ce qui nest pas du tout sr vu lexprience de lhomme en haut lieu de la politique. Est-ce que alors Sellal ne connat pas la sienne? Pas du tout. Lui non plus nest pas novice en politique et, pour avoir gravi lentement les chelons de ladministration, il est le mieux mme de bien connatre les limites de sa fonction. Si tous deux savent quoi sen tenir, la cause qui est derrire cette perturbation des relations l-haut est donc forcment ailleurs.
Si, en plus, Sellal et Sadani sont, tous deux, des hommes de Bouteflika, comme le pense et comme le dit la presse, alors qui est en train de pousser Sadani mettre les pieds dans les plats dautrui? Et pour quelles raisons?
La seconde lecture cest quil y a, dans limmdiat, le poste de Premier ministre qui pourrait intresser le SG du FLN qui voudrait faire valoir le droit du responsable du parti de la majorit briguer un poste qui lui revient de droit. Mais lorsquon est SG du FLN depuis quelques jours et quon est seulement quelques mois du scrutin davril 2014, cette hypothse ne tient pas la route car quand on part pour un poste de Premier ministre, on le fait pour un bon moment et non pour quatre mois sachant quaprs llection rien nest assur. Ceci dune part. Dautre part, un remaniement ministriel vient davoir lieu, quelles sont les chances quil y en ait un autre dont le but serait uniquement de changer la tte du gouver-nement? Pratiquement aucune!
Cest pour cette raison que la vise doit tre un peu plus lointaine. Cest--dire laprs-lection et, dans ce cas, Sadani pourrait chercher non pas le poste de Premier ministre mais aussi celui de vice-prsident. Au fond, il doit se demander ce qui len empcherait car, en toute logique, lorsquil a eu la possibilit dtre l o il est, plus rien ne devrait pouvoir lempcher daller un peu plus haut. De faire un pas de plus, une marche de plus.
Mais est-ce vraiment le rve de Sadani que de devenir le vice-prsident du pays? Est-ce un rve quil peut faire tout seul ou quon lui aurait souffl? Tout le monde connat la ralit des choses en Algrie. Ni les postes quils occupent ni les responsabilits quils aiment tant afficher ne renvoient, chez nous, aux comptences relles des hommes et lorsquils rfrent quelque chose, cest gnralement au poids de ceux qui les y ont propulss. Le clientlisme qui a dtruit le pays na pargn aucun niveau et aucune sphre. Aussi, lorsquil arrive certains de glisser vers le haut, ce nest pas toujours grce leurs mrites.
Il est tout fait normal quaprs stre vu offrir le poste de SG du FLN, aprs avoir t totalement cart de la scne, que Sadani nourrisse des ides, mais il faudrait savoir raison garder mais ceci ne lautorise en aucun cas sinviter dans les affaires de lExcutif comme annoncer la tenue du Conseil des ministres et encore moins parler de choses trop srieuses comme la restructuration des services du MDN ou de jouer au dvoileur des intentions du Prsident. Ceci ne lautorise pas, non plus, tirer sur un Premier ministre du moment que les deux sphres nont rien en commun sinon, en cette priode prcise, le dsir des deux hommes de le servir. Dire dun Premier ministre quil ne se connat pas en politique est une maladresse diplomatique, cest un manque aux rgles de communication un certain niveau et ce quel que soit le poids de celui qui parle ou qui le fait parler parce que tout cela ressemble une insulte du pays et du gouvernement qui sont grs par ce Premier ministre.
Le drapage de Sadani
Par ailleurs, Sadani sait que le poste de Premier ministre est laiss la discrtion du prsident de la Rpublique qui peut, selon son bon vouloir, ne pas y nommer le reprsentant du parti de la majorit. Pour celui de vice-prsident encore plus. Cela ne rime donc absolument rien de faire tout un tapage pour rien et cest pour cela que ce qui oppose les deux hommes nest ni le poste de Premier ministre ni celui de vice-prsident. Faire partie du cercle du prsident et crer des divergences de cette manire, dans ce mme cercle, nest pas un comportement normal, il faut le reconnatre. Pour se montrer si agressif et lassumer de cette manire, Sadani doit avoir t pouss le faire. Cela ne fait aucun doute! Reste savoir par qui? Et pourquoi?
Il ne fait aucun doute que ceux qui sont derrire les dclarations de Sadani en veulent au DRS. Peu importe les raisons car nous ne les saurons jamais avec prcision, mais disons simplement que ceux qui ont pouss Sadani parler ou, cest comme on veut, ceux qui sexpriment par la bouche de Sadani sont ceux-l mmes qui lui ont indiqu les organes de presse appropris et qui lont autoris parler de cette manire. Ce sont eux qui lui indiqueront dautres organes pour quil y tienne les mmes propos. Veulent-ils marquer le point simplement avant daller plus loin ou bien veulent-ils prendre une revanche? Ces deux impressions se dgagent clairement des propos du SG du FLN.
Lorsquil dclare par exemple que le temps des faiseurs de rois est termin,on sent un tentative de revanche ou une danse en hommage au vainqueur en quelque sorte. Lorsquil laisse tomber que le DRS nest quun dpartement au sein du MDN, on peroit comme quelquun qui prend du plaisir dguster une victoire ou quelquun qui tire sur lambulance! En temps normal, et sil ntait pas soutenu pour le faire, Sadani naurait jamais os dire cela. Quel que soit le drapage de Sadani, cela ne lui cotera absolument rien car il est charg dun message dont le sens et la porte pourraient peut-tre lui chapper mais il sait par contre, et cela ne lui chappe pas, que la rapparition dun Belayat qui monte les militants contre lui et qui appelle au boycott de la prochaine runion du CC nest pas un hasard et que cela a mme une relation avec ses dernires dclarations.
Quant ce qui loppose Sellal cest juste un malentendu passager d au fait que, bien quil soit le dernier dbarquer sur la scne, Sadani dispose de certaines informations que Sellal na pas et, de ce point de vue, Sellal dcouvre ses dpens quil nest pas dans tous les secrets.
Homme dadministration, Sellal a la seule charge de lExcutif alors que Sadani sest vu confier dautres tches que mme sil le voulait, Sellal ne saurait les mener bien. Mais parions quon verra bientt les deux hommes cte cte, affichant de larges sourires pour tenter de montrer que ce sont l des frictions sans importance et que le cercle du prsident est homogne. Quil ne souffre, en fin de compte, daucun malentendu.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Pourquoi ses attaques contre Sellal, Ce qui fait courir Sadani




06:17 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,