> >

[] [ ]

La fondation Robert F. Kennedy crit John Kerry la veille de sa visite au Maroc

(Tags)
 
Syrie : les pays arabes prts financer lintervention amricaine, selon Kerry Emir Abdelkader 0 2013-09-05 02:47 PM
Maroc - Algrie : on ne choisit pas son voisin Maroc - Algr Emir Abdelkader 0 2013-01-08 03:14 PM
John Cena 3 2010-05-31 06:46 PM
John Cena : Ahmed_Sat 4 2009-12-03 02:27 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La fondation Robert F. Kennedy crit John Kerry la veille de sa visite au Maroc

La fondation Robert F. Kennedy crit John Kerry la veille de sa visite au Maroc

7 novembre 2013
Secrtaire dEtat John Kerry
US Department of State 2201 C Street NW Washington, DC 20520
Monsieur le Secrtaire Kerry:
Nous vous crivons au sujet de votre visite diplomatique au Maroc le 7 Novembre ainsi que la prochaine visite du Roi Mohammed VI Washington le 13 Novembre. Nous croyons quil est impratif que le dossier des droits humains sahraouis se doit dtre une priorit diplomatique pour le gouvernement amricain.
Comme vous le savez, le Sahara occidental a t occup par le Maroc depuis 1975, en dpit du fait que les Nations Unies et la grande majorit des pays nont jamais reconnu la souverainet du Maroc sur la rgion. Le rfrendum permettant au peuple sahraoui davoir la possibilit dexercer son droit lautodtermination a t promis en 1991 par le Maroc et la communaut internationale et ce jour, cette promesse na pas t respecte.
Nous avons tous les deux visit le Sahara occidental et dans les camps de rfugis en Algrie o des milliers de Sahraouis vivent en exil. Nous avons cout les tmoignages de premire main sur de nombreuses violations des droits humains commises par lÉtat marocain. Nous avons entendu des rapports directs de nombreuses victimes sahraouies sur les disparitions forces, la torture, les arrestations arbitraires, la brutalit policire, lintimidation, la surveillance et les coups. Ces exactions se poursuivent sans relche, en partie, parce quil ny a pas de groupe ou mcanisme international sur le terrain pour surveiller les violations.
Outre les violations actuelles des droits des Sahraouis, de nombreux crimes du pass demeurent non rsolus. Rcemment des tombes communes des victimes de loccupation marocaine dans les annes 1970 ont t dcouverts au Sahara occidental par les anthropologues espagnols. Ces charniers sont dune grande importance pour les familles des disparus. Il est extrmement important de protger les charniers afin de prserver les droits de ces membres de la famille et afin que des enqutes appropries soient effectues.
La Mission des Nations Unies pour le rfrendum au Sahara occidental (MINURSO) est la seule mission de maintien de la paix des Nations Unies cre depuis 1978 qui ninclut pas un mandat pour suivre et signaler les violations des droits de lhomme. Le Maroc a constamment bloqu la cration dun tel mcanisme. Au printemps dernier, le gouvernement amricain a jou un rle crucial dans la protection des droits de lhomme des Sahraouis en proposant quun mcanisme de surveillance des droits humains soit ajout au mandat de la MINURSO. Cette proposition na pas t adopte, mais nous esprons la voir de nouveau discute lors du renouvellement annuel du mandat de la MINURSO.
Nous vous remercions de lengagement continu du secrtariat dÉtat pour corriger la atteintes aux droits humains du peuple sahraoui, et vous demandons dexhorter le gouvernement marocain daccepter un mandat des droits de lhomme de la MINURSO et adhrer au rfrendum promis de longue date pour permettre au peuple sahraoui dexercer son droit lautodtermination.
Cordialement,
Kerry Kennedy (photo)
Prsident Robert F. Kennedy Center for Justice & Human Rights
Santiago Canton
Directeur RFK Partners for Human Rights Robert F. Kennedy Center for Justice & Human Rights



 

()


: 1 ( 0 1)
 

La fondation Robert F. Kennedy crit John Kerry la veille de sa visite au Maroc




07:19 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,