> >

[] [ ]

La bataille perdue de Mohammed VI

(Tags)
 
Hollande, seul sur le champ de bataille Emir Abdelkader 0 2013-09-04 09:05 PM
- Maroc : bataille cathodique Emir Abdelkader 0 2013-06-12 02:51 PM
Maroc : bataille cathodique Emir Abdelkader 0 2013-06-12 02:49 PM
La vraie bataille pour la Syrie... Emir Abdelkader 0 2013-05-30 12:01 PM
Tad l'explorateur : A la recherche de la Cit perdue seifellah 0 2013-05-18 07:32 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La bataille perdue de Mohammed VI

Le roi du Maroc en difficult sur la question des droits de l'homme au Sahara occidental

La bataille perdue de Mohammed VI




LAlgrie reste la cible idale pour le monarque marocain lorsquil sagit de voiler son chec freiner les victoires diplomatiques enregistres par les Sahraouis sur la question des droits de lhomme.


Le roi du Maroc a-t-il surpris par son discours rsolument offensif de mercredi dernier ? Pas vraiment pour qui a lhabitude de lcouter et couter ses porte-voix. On retiendra tout de mme la tonalit assez caustique du monarque qui ne sest pas encombr de formules diplomatiques pour ructer sa haine des autorits algriennes. De ce point de vue-l, lAlgrie en a pris pour son rle dans le dclin du plan dautonomie de Sa Majest qui est de plus en plus en mvente linternational. Daucuns sattendaient, avec un brin de navet certes, que le jeune roi allait dire quelques mots gentils aprs lattaque contre le consulat dAlgrie Casablanca et larrachage de lemblme national.
Mais ltat desprit de Mohammed VI nest visiblement pas aux regrets, encore moins aux excuses.

Affichant une mine de mort, il a dress sur un ton monocorde un vritable rquisitoire contre lAlgrie, lui imputant la responsabilit entire de ce que la voix de son royaume sur la marocanit du Sahara occidental ne porte plus au-del de Madrid et Paris. Cest ce reflux trs visible de sa cause, chez nos amis et partenaires occidentaux, qui a motiv ce discours hard durant lequel il sest acharn sur un voisin quil sest bien gard de nommer. Morceaux choisis dune charge assez forte contre les autorits algriennes : Le Maroc na pas de leons des droits de lhomme recevoir, surtout pas de ceux qui bafouent systmatiquement les droits de lhomme. Quiconque souhaite surenchrir sur le Maroc na qu descendre Tindouf et observer dans nombre de rgions alentour les atteintes portes aux droits humains les plus lmentaires. Ils dilapident (les responsables algriens, ndlr) de la sorte les richesses et les ressources dun peuple frre, que cette question ne concerne pas, mais se dresse plutt comme une entrave lintgration maghrbine.
Le roi de la haine de lAlgrie
On voit bien que le jeune roi est all au charbon cette fois. Cest la premire traduction concrte de son discours du 14 octobre dernier devant le Parlement o il avait sonn la mobilisation gnrale pour lancer une offensive contre les ennemis de lintgrit territoriale. Pour cause, Mohammed VI avouait ce jour-l que rien nest tranch dans laffaire du Sahara occidental et que cette annes pourrait connatre des volutions dcisives. Ayant sans doute pris conscience que la cause emballe de moins en moins de monde au Maroc o les proccupations citoyennes sont ailleurs, le monarque finira par lcher : La question sahraouie nest pas uniquement la cause du roi. Il fallait donc rameuter tous les acteurs politiques, mdiatiques et associatifs marocains pour une riposte organise.
Le rappel du reprsentant du roi Alger puis lattaque contre le consulat dAlgrie Casablanca participe prcisment de cette volont de punir ceux quil croit lorigine du retour en grce de lexigence internationale dun mcanisme de surveillances des droits de lhomme dans les territoires occups et plus gnralement du droit du peuple sahraoui lautodtermination.
Le doute sinstalle
LAlgrie est donc la parfaite cible de Sa Majest qui, dans le mme temps, cache son cuisant chec diplomatique faire avaler la pilule du plan dautonomie et encore moins les mesures cosmtiques destins enrayer les violations des droits de lhomme dans les territoires occups.Le fait est que le roi a mis sur le dos de lAlgrie y compris le financement des ONG internationales et des fonctionnaires des droits de lhomme pour produire des rapports dfavorables au Maroc.
Ce serait ses yeux grce aux dollars algriens que les grands mdias occidentaux, lenvoy spcial du SG de lONU, Christopher Ross, voire mme les Etats-Unis, sont devenus rceptifs aux violations des droits de lhomme dans les territoires occups. Le message subliminal du roi est de convaincre ses sujets que la prise de conscience mondiale face aux souffrances du peuple sahraoui est due moins lchec de sa diplomatie quaux lobbyings payants de lAlgrie.
Or, cest bien les Etats-Unis qui taient lorigine du fameux projet de rsolution largissant le mandat de la Minurso aux droits de lhomme en avril dernier. Une proposition qui stait appuye non pas sur les dollars algriens mais sur les rapports accablants du dpartement dEtat, de la Fondation Robert Kennedy et du rapporteur spcial sur la torture, Juan Mendez, et qui avaient choqu le monde et rveill les consciences. Mais pour le roi, lAlgrie a bon dos pour justifier sa dfaite sur le terrain des droits de lhomme. Il sen est dailleurs donn cur joie mercredi dernier dans un discours presque pathtique.
Rapport accablant dune mission internationale

Un rapport dune mission internationale, effectu du 7 au 20 juillet au Maroc dans le cadre de la solidarit avec les prisonniers sahraouis au Maroc, et qui vient dtre rendu public, relve de nombreux cas de violations des droits de lhomme par les forces de scurit marocaines et dintimidations lencontre des membres de cette mission. Compose dune dlgation de 14 membres dorganisations non gouvernementales (ONG) franaise, allemande et australienne, la mission internationale, qui a notamment cibl plusieurs prisons du Maroc, sinscrit dans le cadre de la campagne Ecrire pour les librer, est-il expliqu.

Lobjectif de cette mission tant de remettre aux dtenus politiques sahraouis le courrier qui leur est destin, de rendre visite aux familles de ces derniers, aux associations marocaines et sahraouies de dfense des droits de lhomme et enfin de se rendre sur des sites conomiques (ports de pche) et dautres culturels dans les territoires sahraouis occups. Les rdacteurs du rapport ont ainsi relev de nombreux cas de violation des droits de lhomme, dentraves la libre circulation, de surveillance accrue, dintimidations, de non-respect des droits des prisonniers, de violence et de menaces lencontre des familles des prisonniers, a-t-on indiqu dans ce rapport dtaill de la mission. Les membres de la mission internationale ayant visit les prisons dAt-Melloul et de Tiznit ont soulign par ailleurs le non-respect du droit la correspondance des prisonniers garanti par les conventions internationales ratifies par le Maroc.
Il a galement fait tat de situations dintimidations visant les Sahraouis et les Marocains ayant reu ou tmoign pour la dlgation internationale, de fouilles exagres, dempchement de toute activit lie au Sahara occidental et de surveillance accrue des observateurs internationaux. Les militants des droits de lhomme subissent dimportantes reprsailles lorsquils rencontrent des observateurs internationaux, ont-ils not. Les rdacteurs du document final ont tenu enfin attirer lattention sur le cas spcifique de la rgion de Sidi Ifni pour navoir jamais cess de se revendiquer comme tant Sahraouis et quils subissent de ce fait, depuis 40 ans, ont-ils assur aux membres de la dlgation, lexclusion conomique et labandon sanitaire.
Algrie-Etats-Unis : report de la visite de John Kerry dun commun accord
La visite que devait effectuer en Algrie le secrtaire dEtat amricain, John Kerry, a t reporte dun commun accord, a annonc hier le porte-parole du ministre des Affaires trangres, Amar Belani, dans une dclaration lAPS. Le ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra, a reu, vendredi aprs-midi, une communication tlphonique du secrtaire dEtat amricain, John Kerry, qui la inform que le prsident Barack Obama lui avait demand de se rendre Genve dans le cadre des ngociations en cours sur le programme nuclaire iranien, a expliqu M. Belani. Le secrtaire dEtat amricain doit rentrer de Genve Washington pour faire un rapport au prsident Obama et pour interagir avec le Congrs sur les dveloppements lis au dossier nuclaire iranien, a ajout le porte-parole du MAE.
Dans ce contexte, la partie amricaine a indiqu que toutes les tapes du priple du secrtaire dEtat prvues pour les prochains jours ont t reportes. MM. Lamamra et Kerry ont convenu du report de la deuxime session du Dialogue stratgique entre lAlgrie et les Etats-Unis une nouvelle date, dans les prochaines semaines, qui reste dterminer par voie diplomatique, a prcis le porte-parole du MAE. M. Lamamra a saisi cette occasion pour exprimer les vux de succs de lAlgrie pour les ngociations en cours sur limportant dossier nuclaire iranien, a encore ajout M. Belani.


Hassan Moali





El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

La bataille perdue de Mohammed VI




01:54 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,