> >

[] [ ]

Nouveaux affrontements Alger, Les gangs sment la panique

(Tags)
 
Libye : affrontements entre milices Tripoli Emir Abdelkader 0 2013-11-08 06:24 PM
LArme algrienne face aux nouveaux enjeux gostratgiques mondiaux Emir Abdelkader 0 2013-10-30 02:30 PM
Nessma TV accrdite, nouveaux programmes lhorizon Emir Abdelkader 0 2013-10-28 03:15 PM
Panique au royaume Emir Abdelkader 0 2013-04-17 03:06 PM
Panique au Maroc... Emir Abdelkader 0 2012-09-02 03:46 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Nouveaux affrontements Alger, Les gangs sment la panique

Nouveaux affrontements Alger, Les gangs sment la panique




La capitale est de plus en plus sujette des violences ces derniers temps. Rglements de compte en plein jour, affrontements entre gangs rivaux, agressions, braquagesles habitants des banlieues dAlger, notamment celles rcemment construites, sont assujettis au diktat des dlinquants, qui sment panique et frousse au sein de la population.
Avant-hier, des affrontements ont clat la placette de la cit Ain Malha, dans la commune de Gu de Constantine Alger. De jeunes dlinquants, issus de deux gangs rivaux, se sont crps les chignons sous un soleil brillant, ne se souciant gure du tierce il, ou mme des services de scurit.
Munis de sabres, couteaux, barres de fer, fumignes, cocktails Molotov et mme de fuses de dtresse utilises par les marins pour lancer des SOS. Ils se sont livrs bataille jusqu sen sanglanter ; des victimes de parts et dautres. Causant au passage, des blessures aux habitants des cits, transformes en champs de bataille. A rappeler quen 2012, un jeune garon a t la victime collatrale dune chauffoure entre deux groupes mafieux Belcourt.
Les habitants des cits touches par ce flau de plus en plus rpandu dans les grandes villes, particulirement Alger, dorment peur au ventre avec la crainte de trouver leurs commerces ou leurs demeures incendis, ou carrment eux-mmes carboniss. En effet, avant-hier, un magasin a t brl Ain Malha, daprs les dclarations dun citoyen issu dudit quartier. Des voitures ont galement t incendies.
Outre, les autres dgts matriels estims des millions de dinars. Les rsidents des cits essaient de protger leurs biens de ces bandes de mafieux, qui sment la terreur et dvastent tout sur leur passage, tels des ouragans dvastateurs, en assurant des gardes nocturnes, tour de rle. Mais, en vain.
Il y a peine deux semaines, cest dans la cit des 568 logements de Baraki, quun accrochage entre deux groupes mafieux a eu lieu. Do a rsult larrestation dune vingtaine de personnes, suite une opration coup de poing mene par les lments de la gendarmerie nationale.
Une initiative des habitants de la cit des 568 logements, aprs une srie de braquages et dagressions dont ils ont t victimes. Une importante saisie a, toutefois, t opre, dont 150 cocktails Molotov et un arsenal darmes blanches. Les habitants ont leur hypothse sur la question. Les dlinquants lorigine de ces guerres sans merci, sont les personnes ayant bnfici dun logement aid ou dun logement social. Des gens originaires de communes rputes pour tre le berceau de la dlinquance linstar de Bab El Oued, Derguana, Hussein Deyetc.
Par ailleurs, dautres mettent en cause les locataires des bidonvilles situes quelques encablures des cites touches par ces guerres de gangs.
Ces derniers demandent tre logs dignement, mais surtout exigent un emploi. Lunique issue pour attirer lattention de lEtat est dempoisonner la vie aux citoyens, qui seront, de ce fait, obligs de demander lintervention des pouvoirs publics pour dnouer les litiges et satisfaire les protagonistes. La satisfaction des habitants dpend de la satisfaction des locataires des bidonvilles. A la fin, tout le monde trouve son compte.
Par Kahina Sameur
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


lesdebats.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Nouveaux affrontements Alger, Les gangs sment la panique




04:14 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,