> >

[] [ ]

Le Congrs appelle Obama presser Mohamed VI sur llargissement de la MINURSO

(Tags)
 
Le Monde diplomatique appelle lONU et la France... Emir Abdelkader 0 2013-10-26 06:34 PM
Repre : quand Obama se dgonfle Emir Abdelkader 0 2013-10-02 03:48 PM
Poutine sauve la tte dObama Emir Abdelkader 0 2013-09-15 02:41 PM
Obama revient bredouille de Saint-Ptersbourg Emir Abdelkader 0 2013-09-07 02:23 PM
Une nouvelle mission pour la Minurso Emir Abdelkader 0 2013-04-17 03:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le Congrs appelle Obama presser Mohamed VI sur llargissement de la MINURSO

Le Congrs appelle Obama presser Mohamed VI sur llargissement de la MINURSO

Le Congrs amricain a appel le prsident Barack Obama insister sur la question des droits de lhomme des Sahraouis lors de sa rencontre prvue prochainement avec le roi Mohamed VI et exhorter ce dernier cesser dentraver la cration dun mcanisme de surveillance des droits de lhomme au sein de la MINURSO.
Cet appel a t lanc dans une lettre conjointe du snateur rpublicain, James Inhofe, de lOklahoma, et du snateur dmocrate, Patrick Leahy, du Vermont, loccasion de la visite du roi marocain prvue le 22 novembre Washington.
Nous vous adressons cette lettre pour vous demander dexaminer la question des violations incessantes des droits de lhomme au Sahara occidental avec le roi marocain Mohamed VI au cours de sa prochaine visite aux Etats-Unis, note la lettre.
Plus prcisment, nous vous demandons de presser le roi Mohamed VI de cesser son opposition la cration dun mcanisme de surveillance des droits de lhomme au sein de la MINURSO, ont soulign les deux influents snateurs dans le document adress au prsident amricain.
A ce propos, ils ont soutenu que llargissement de la MINURSO un tel mcanisme permettrait dappliquer dune manire efficace une des principales recommandations du rapport sur le Sahara occidental adress, en avril dernier, par le secrtaire gnral de lONU, Ban Ki-moon, au Conseil de scurit.
Les deux membres de la Chambre haute du Congrs ont, alors, rappel M. Obama que le chef de lONU avait clairement mentionn que compte tenu des rapports continus sur les violations des droits de lhomme, la ncessit dune surveillance indpendante, impartiale, globale et soutenue de la situation des droits de lhomme au Sahara occidental devient de plus en plus urgente.
Les deux snateurs des partis dmocrate et rpublicain ont aussi prcis au chef de la Maison-Blanche que le Conseil des droits de lhomme de lONU et le rapporteur spcial de lONU sur la torture, Juan Mendez, avaient galement prconis la cration dun tel mcanisme.
Outre les institutions onusiennes, ont-ils poursuivi, le rapport Tannock, adopt en octobre dernier par le Parlement europen, a aussi regrett que lONU nait toujours pas pu mettre sur pied un mcanisme indpendant et crdible sur la situation des droits de lHomme au Sahara occidental.
Suivant de prs le dossier du Sahara occidental, les deux snateurs ont affirm dans leur lettre que ces recommandations des institutions de lONU et du Parlement europen viennent complter les efforts engags, en avril dernier, par le gouvernement dObama lONU pour introduire un mandat de la surveillance des droits de lhomme au sein de la MINURSO mais auquel le Maroc sest oppos.
Nanmoins, ont prvenu MM. Inhofe et Leahy, la cration dun tel mcanisme est urgente la lumire des rcents vnements. Sur ce point, ils ont rappel M. Obama que depuis le cessez-le feu en 1991 entre le Front Polisario et le Maroc, les rapports des droits de lhomme du dpartement dEtat amricain ont constamment fait tat dabus telles que la torture, les disparitions forces et les restrictions svres la libert dexpression et dassociation commis contre les Sahraouis par le Maroc.
Outre ces rapports, ont-ils poursuivi dans leur lettre, les ONG internationales des droits de lhomme rapportent ces pratiques condamnables auxquelles recourent les autorits marocaines contre les Sahraouis, ainsi que les procs inquitables tel que celui de Gdeim Izik, tandis quune fosse commune a t dcouverte rcemment dans laquelle avaient t jets des Sahraouis excuts par les autorits marocaines et dont un rapport avait t tabli par une quipe dexperts espagnols.
Dans cette optique, les deux snateurs ont prvenu M. Obama que ces violations continues des droits de lhomme au Sahara occidental alimentent la tension et rendent improbable toute solution au conflit entre les deux parties.
Expliquant le bien-fond de llargissement de la MINURSO la mission de surveillance des droits de lhomme, ces membres du Congrs ont avanc quun tel mcanisme, qui bnficierait dune prsence permanente sur le terrain, permettrait non seulement de clarifier ltendue et la responsabilit de ces abus en matire des droits de lhomme mais aussi de rduire la violation de ces droits au fil du temps .
De surcrot, la cration dun tel mcanisme est la procdure normale des forces de maintien de la paix des Nations Unies, alors que la MINURSO est la seule mission de maintien de la paix de lONU qui demeure prive dun tel mandat, ont-ils dplor.
Lautre argument relev par ces snateurs est que du fait que certaines ONG telles Human Rights Watch et Amnesty international se voient refuser laccs au Sahara occidental occup, un tel mcanisme onusien indpendant et impartial de surveillance des droits de lhomme devient, en consquence, essentiel.
Il est rappeler que le Congrs amricain, de plus en plus attentif et mobilis pour la question du Sahara occidental au vu de la grave situation des droits de lhomme, avait adopt en 2011 une loi qui exige du dpartement dEtat dexaminer la situation des droits de lhomme au Sahara occidental occup avant loctroi de toute aide financire militaire au Maroc, et de prsenter, cet effet, un rapport annuel sur les droits de lhomme des Sahraouis la Chambre des reprsentants et au Snat.(Aps)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le Congrs appelle Obama presser Mohamed VI sur llargissement de la MINURSO




03:05 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,