> >

[] [ ]

la lettre du Congrs qui peut tout changer

(Tags)
 
Le Congrs appelle Obama presser Mohamed VI sur llargissement de la MINURSO Emir Abdelkader 0 2013-11-12 02:24 PM
Une montre qui peut tlphoner, consulter les mails Emir Abdelkader | french Forum 0 2013-09-09 12:25 PM
Tunisie : tout feu, tout femmes Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:38 PM
Pourquoi ne peut-on pas se chatouiller soi-mme? Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-09-30 06:35 PM
Lettre de recommandation Emir Abdelkader | french Forum 0 2012-03-19 06:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool la lettre du Congrs qui peut tout changer

largissement du mandat de la Minurso aux droits de lhomme

la lettre du Congrs qui peut tout changer

Le fait est indit et mrite dtre soulign : deux influents snateurs amricains, le rpublicain James Inhofe de lOklahoma et son collgue dmocrate Patrick Leahy du Vermont, viennent de dresser un vrai barrage au roi Mohammed VI sur sa route vers la Maison-Blanche.


Ce dernier, qui devrait tre reu, sa demande, par le prsident amricain le 22 novembre, se voit prcd par une lettre coup-de-poing des deux snateurs qui pigent dores et dj son tte--tte avec Barack Obama. Nous vous adressons cette lettre pour vous demander dexaminer la question des violations incessantes des droits de lhomme au Sahara occidental avec le roi marocain Mohammed VI au cours de sa prochaine visite aux Etats-Unis. De quoi donner froid dans le dos au monarque, qui voit son chemin vers le bureau ovale parsem de rapports aussi explosifs les uns que les autres sur les droits de lhomme dans les territoires sahraouis occups.
Il faut signaler que cest la premire fois que les snateurs dmocrates et rpublicains font cause commune pour dfendre le peuple sahraoui qui na, jusque-l, pas bonne presse dans les traves du Congrs amricain. Quelque chose a donc chang dans la vision amricaine par rapport la dernire colonie dAfrique avec un retour opportunment en grce par les violations massives des droits de lhomme et la pratique de la torture dnonces par des ONG et des missions politiques et mdiatiques. Les deux snateurs viennent donc dassumer politiquement et officiellement la teneur des rapports et autres tmoignages dcapants sur les souffrances des militants et, plus gnralement, de tout le peuple sahraoui. Plus prcisment, nous vous demandons de presser le roi Mohammed VI de cesser son opposition la cration dun mcanisme de surveillance des droits de lhomme au sein de la Minurso, soulignent les deux membres du Congrs dans leur lettre au prsident des Etats-Unis.
Sans doute que les Sahraouis ne trouveront pas meilleurs avocats que ces deux snateurs.
A contrario, cest une charge assez forte pour le roi du Maroc, qui esprait tant plier laffaire de retour de Washington. Ce nest pas gagn assurment. Le Congrs des Etats-Unis tant pratiquement lantichambre de la Maison-Blanche, il nest pas acquis que la cause de Mohammed VI soit entendue par Barack Obama. Loin sen faut.

Dmocrates et rpublicains font cause commune
On assiste mme un retournement soutenu de lopinion publique aux Etats-Unis sagissant du dossier sahraoui. Il faut dire que les nombreux rapports de la trs respecte fondation Robert Kennedy pointant les violations des droits de lhomme dans les territoires occups ont fait mouche. Le fait que Kerry Kennedy ait t brutalise par les forces de scurit marocaines a galement choqu beaucoup de monde aux Etats-Unis, o la famille Kennedy est quasiment sacre.
Cest dire que le roi Mohammed VI rencontrera un Barack Obama tout fait immunis contre sa propagande sur lintgrit territoriale et les terroristes du Polisario. La faute cette lettre des deux snateurs qui reprend fidlement la quintessence des rapports de toutes les ONG, institutions et organismes rgionaux et internationaux qui dnoncent dune seule voix les violations caractrises des droits de lhomme dont sont victimes les Sahraouis.
La missive des deux snateurs souligne juste titre le ncessaire largissement du mandat de la Minurso aux droits de lhomme qui permettrait dappliquer de manire efficace une des principales recommandations du rapport sur le Sahara occidental adress, en avril dernier, par le secrtaire gnral de lONU, Ban Ki-moon, au Conseil de scurit. Le snateur dmocrate et son collgue rpublicain sappuient dans leur requte sur la dclaration du secrtaire gnral de lONU himself, soulignant : La ncessit dune surveillance indpendante, impartiale, globale et soutenue de la situation des droits de lhomme au Sahara occidental devient de plus en plus urgente.
Le coup de pied de Kerry Kennedy
James Inhofe et Patrick Leahy mettent en avant galement les recommandations du Conseil des droits de lhomme de lONU et du rapporteur spcial de lONU sur la torture, Juan Mendez, sur la cration dun tel mcanisme (des droits de lhomme, ndlr). Et pour mieux convaincre le prsident Obama de plaider la cause dun largissement du mandat de la Minurso, les deux snateurs ont convoqu le rapport de Charles Tannock, adopt en octobre dernier par le Parlement europen.
Ledit rapport exprime clairement les regrets que lONU nait toujours pas pu mettre sur pied un mcanisme indpendant et crdible sur la situation des droits de lhomme au Sahara occidental. Des rapports favorables qui viennent complter les efforts engags, en avril dernier, par le gouvernement dObama lONU pour introduire un mandat de la surveillance des droits de lhomme au sein de la Minurso mais auquel le Maroc sest oppos, crivent les deux snateurs. Une faon subtile pour les membres du Congrs de rafrachir la mmoire du prsident amricain que cest son actuelle conseillre la scurit, Susan Rice, qui tait lorigine du projet (retir) de rsolution largissant le mandat de la Minurso aux droits de lhomme en avril dernier. La ncessit dune surveillance indpendante, impartiale, globale et soutenue de la situation des droits de lhomme au Sahara occidental devient de plus en plus urgente, avait en effet soulign le projet de rsolution amricaine. Les deux snateurs nen pensent pas moins la fin de leur lettre : La cration dun tel mcanisme est urgente la lumire des rcents vnements.
En tout tat de cause, le lobbying marocain au Congrs, qui a pay au propre et au figur jusque-l, semble avoir vcu. Aprs avoir exig du dpartement dEtat, via une loi, un rapport annuel sur la situation des droits de lhomme au Sahara occidental occup avant loctroi de toute aide financire et militaire au Maroc, le Congrs interpelle dsormais le prsident des Etat-Unis. Mohammed VI sait quoi sen tenir.


Hassan Moali





El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

la lettre du Congrs qui peut tout changer




06:14 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,