> >

[] [ ]

harraga algriens dtenus et maltraits au Maroc

(Tags)
 
Egypte : les 36 dtenus islamistes morts asphyxis par les gaz Emir Abdelkader 0 2013-08-19 03:11 PM
Dtrioration de l'tat de sant de dtenus politiques sahraouis dans les prisons marocaines Emir Abdelkader 0 2013-08-19 02:40 PM
Dtenus grvistes de la faim dans les prisons marocaines Emir Abdelkader 0 2013-05-11 02:40 PM
Le Maroc derrire le kidnapping des diplomates algriens Emir Abdelkader 0 2013-03-27 05:59 PM
Maroc - Algrie : on ne choisit pas son voisin Maroc - Algr Emir Abdelkader 0 2013-01-08 03:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool harraga algriens dtenus et maltraits au Maroc

19 harraga algriens dtenus et maltraits au Maroc depuis le 9 octobre 2012, La provocation de trop !

Rabat, dont la panique a atteint son summum depuis que toute la communaut mondiale sest mise exiger llargissement de la question des droits de lhomme la mission de la Minurso, prlude la tenue dun rfrendum dautodtermination du peuple sahraoui, multiplie les bvues diplomatiques envers son voisin algrien, histoire de dtourner lattention et de faire diversion.
La Ligue algrienne de dfense des droits de lhomme de Chlef (LADDH) vient de balancer un vritable pav dans la mare, en ces temps de tension extrme entre lAlgrie et le Maroc.
Dans un communiqu transmis hier notre rdaction, la LADDH annonce en effet que pas moins de 19 harraga algriens sont dtenus au Maroc depuis le 9 octobre pass. Interpells en cette date par les gardes-ctes marocains, apprendon encore via le mme document, ils ont t malmens et traits de manire contraire aux usages en cours, avant dtre conduits sans mnagement vers la zone de Berkane, lest du royaume marocain.
Plus tard, ils ont t transfrs vers Oujda pour y tre interrogs par les services de lmigration et de la surveillance des frontires. Et cest partir de l que le vritable calvaire de ces jeunes algriens va commencer.
Le communiqu nous apprend en effet que vers la fin du mois en cours, lorsque des tensions diplomatiques avaient commenc poindre entre lAlgrie et le Maroc, au lendemain du discours dAbuja de Bouteflika, lu en son nom par Tayeb Louh, ces jeunes dtenus ont commenc faire lobjet de maltraitances verbales et physiques allant toujours crescendo de la part de leurs geliers.
Ce qui est galement dans cette hallucinante et kafkaenne affaire, cest que des dtenus nont toujours pas t jugs alors quils sont emprisonns depuis plus dune anne.
Ce calvaire, qui dure donc depuis plus dune anne, sest carrment transform en un vritable enfer depuis quelques semaines. Toutes les autorits algriennes, commencer par notre reprsentation diplomatique sur place, jusquau Premier ministre lui-mme, en passant par le ministre des Affaires Étrangres, sont interpells afin de venir en aide ces pauvres victimes traites comme des objets.
Le Maroc, devenu enrag depuis quil a compris que sa politique colonialiste est sur le point de scrouler aprs stre effiloche au fil des rvlations et des constats faits par la communaut internationale au niveau des territoires occups sahraouis, sen prend de plus en plus vertement lAlgrie. Rappelons ce propos le cas du jeune Khoualed Islam.
Âg de 14 peine, athlte de son tat, en dplacement au Maroc pour une comptition daviron, il a t emprisonn lanne passe sous dobscurs et fallacieux prtextes.Tout cela parce que le pre du plaignant est un ancien officier suprieur de larme royale marocaine.
Toutes les tentatives visant le faire librer jusquesy compris la demande de grce royale lance par Me Farouk Ksentini, le prsident de la CNCPPDH (Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de lhomme); ont t voues lchec.
Pendant ce temps, le roi Mohamed VI avait os gracier un Espagnol dorigine irakienne, pdophile notoire, dont les victimes, toutes marocaines, sont au nombre de plus dune dizaine, dont certaines taient ges au moment des faits de moins de 4 ans. Mais Mohamed VI nen a cure.
Lui qui refuse toujours de prsenter des excuses officielles par rapport la profanation de notre emblme national au niveau du consulat algrien de Casablanca, le jour mme de la clbration de la Rvolution du 1er novembre, tarde mme prsent accepter que lAlgrie prenne part lenqute prtendument diligente, tant il est vident pour tous que la thse de lacte isol ne tient pas la route et que lindividu qui a commis ce criminel acte a bnfici des instructions et de la protection voulues.
Mohamed VI, en train de senfoncer dans ses contradictions et son fiel haineux, sen est pris de manire directe lAlgrie lors de son discours clbrant linvasion par ses troupes du Sahara occidental. Mais plus personne ne croit, ni ncoute ce genre de diversions.
Do le trs parlant silence de lAlgrie face un territoire dcrt royaume de la drogue, et qui enregistre chaque anne un manque gagner de plusieurs milliards de dollars depuis que ses frontires terrestres avec lAlgrie ont t fermes. En clair, la caravane poursuivra son chemin quoi quil arrive et quoi quil se dise


Ali Oussi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

harraga algriens dtenus et maltraits au Maroc




11:06 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,