> >

[] [ ]

France : Christiane Taubira et les chiens de la Rpublique

(Tags)
 
Affaire Mehdi Ben Barka : lettre ouverte au Prsident de la Rpublique Franaise Emir Abdelkader 0 2013-10-27 11:25 PM
Syrie : Une Fatwa autorisant les habitants de Damas manger des chiens et des chats Emir Abdelkader 0 2013-10-16 06:40 PM
Le Mufti de la Rpublique tunisienne: Combattre en Syrie nest pas du Jihad Emir Abdelkader 0 2013-04-20 02:54 PM
Kadhafi a-t-il t excut par la France ? Emir Abdelkader 0 2012-10-03 03:22 PM
Les Prles du BAC en France Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-06-22 11:33 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
France : Christiane Taubira et les chiens de la Rpublique

France : Christiane Taubira et les chiens de la Rpublique




Ils aboient, mordent et griffent, coups de slogans racistes. Leur victime favorite ? La ministre de la Justice et ex-dpute de Guyane. Et peu de voix s'lvent pour condamner ces drives inquitantes.
La cote d'alerte est atteinte. Ce n'est peut-tre qu'une impression, puisqu'il n'existe pas de baromtre fiable pour mesurer le degr de pollution raciste infectant les cerveaux. Mais, avant mme l'affaire de la une de Minute, un seuil avait t franchi, le 25 octobre, Angers - ville de l'Ouest franais jumele avec Bamako (Mali) -, o Christiane Taubira, la ministre de la Justice, tait en dplacement.
Parce que l'insulte venait d'un groupe d'enfants, elle donnait voir une France particulirement effrayante. Elle n'a en effet qu'une douzaine d'annes, cette fillette qui lve en direction du palais de justice une peau de banane, avant que le groupe de gamins qui l'entoure ne se mette scander en choeur : "La guenon, mange ta banane !" Et ce, sans mouvoir outre mesure les adultes prsents. Innocence enfantine ? Allons donc ! Chacun sait l'influence des parents - et les manifestants opposs au mariage pour tous, dont ce groupe faisait partie, ne se sont gure signals ces derniers temps par leur ouverture d'esprit. Certains d'entre eux furent mme les premiers caricaturer l'lue en gorille.
>> Lire aussi : Taubira caricature en singe : relent raciste autour de la "Manif pour tous"
Venant du Front national (FN), parti d'extrme droite, les attaques verbales contre l'Étranger, le Noir, l'Arabe, le Rom ou le Juif ne surprennent malheureusement plus. Le pseudo-drapage d'Anne-Sophie Leclere traitant la garde des Sceaux de "sauvage", la comparant un singe et dclarant prfrer "la voir dans un arbre aprs les branches [sic] que de l'avoir au gouvernement", n'en tait pas plus un que l'ignoble "Durafour-crmatoire" de Jean-Marie Le Pen, en 1988. Il s'agit, toujours, de flatter un lectorat guid par la peur et le rejet de l'autre. Ddiabolisation du FN oblige, la candidate aux municipales dans les Ardennes a t remercie par sa direction : le message tant pass, on peut bien sacrifier le messager.
>> Lire aussi Racisme : les insultes envers Christiane Taubira, grave drive de la socit franaise
"Y a pas bon Taubira"

Qu'une (ex-)lue de Guyane connue pour son engagement rpublicain cristallise la haine d'un parti xnophobe ne saurait surprendre. Mais le diagnostic est bien plus inquitant : aveugl par ses petits calculs lectoraux, une bonne partie de l'chiquier politique semble au mieux indiffrent, au pire infect par le mme poison. Pendant la campagne des lgislatives, Jean-Franois Cop, l'actuel prsident de l'UMP, avait os une incroyable attaque ad hominem contre l'ex-candidate la prsidentielle de 2002 en avanant : "Quand on vote FN, on a la gauche qui passe [...] et on a Taubira." Au sein de l'UMP, il n'tait pas le seul tenir ce genre de propos plus que douteux. Le magistrat Jean-Paul Garraud, alors dput de la Gironde, dclarait ainsi que la composition du gouvernement lui donnait "mal la France". Jean-Sbastien Vialatte, lu de la 7e circonscription du Var, ironisait, lui, aprs la victoire de l'quipe du PSG et les violences qui s'taient ensuivies : "Les casseurs sont srement des descendants d'esclaves, ils ont des excuses. Taubira va leur donner une compensation." Car, pour une certaine France, celle qui a donn son nom la loi de 2001 assimilant l'esclavage et les traites ngrires des crimes contre l'humanit ne sera jamais frquentable.
Impossible de citer les slogans entendus en 2013 sans tre pris de nause.
Depuis le vote du mariage pour tous, qu'elle a port avec dtermination, son cas s'est encore aggrav. Impossible de citer les slogans entendus en 2013 sans tre pris de nause. Les intgristes catholiques de l'institut Civitas hurlaient ainsi sans crainte des "Y'a bon Banania ! Y'a pas bon Taubira !", oubliant sans doute un peu vite que la loi franaise est assez svre envers ceux qui incitent la discrimination ou profrent des injures raciales. Les articles 24 et 33 de la loi du 29 juillet 1881 sur la presse punissent les premiers d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende, les seconds de six mois d'emprisonnement et de 22 500 euros d'amende. Un arsenal lgislatif toutefois difficile mettre en oeuvre quand les dbordements se multiplient. D'autant que la gauche elle-mme n'est gure prompte monter au crneau.
>> Lire aussi : le racisme est une "pathologie profonde qui mine la dmocratie" franaise
Racisme decomplex

Aprs l'incident d'Angers, il a fallu attendre cinq jours pour que le dput socialiste Jean Glavany apporte son soutien la ministre. Une standing ovation de tout l'hmicycle de l'Assemble nationale aurait eu force de symbole. Las, seuls les dputs de gauche se sont levs, ceux de l'UMP restant visss leur sige.
Surprenant ? Pas si sr. En cherchant siphonner l'lectorat du FN, l'ancien parti gaulliste n'a cess, depuis la prsidence Sarkozy, de marcher sur les platebandes de l'extrme droite. Par le pass, Jacques Chirac lui-mme avait drap en voquant ce "bruit" et cette "odeur" rests dans les annales. Avec Nicolas Sarkozy, impossible de parler de drapages. Sous l'impulsion de conseillers comme Patrick Buisson, ancien journaliste Minute et Valeurs actuelles, ou de proches tels que Brice Hortefeux, le prcdent locataire de l'Élyse a institu le ministre de l'Immigration et de l'Identit nationale, et prononc deux discours de sinistre mmoire, Dakar et Grenoble. Assner que l'homme africain n'tait pas assez "entr dans l'Histoire", c'tait ouvrir les vannes un discours "dcomplex". Derrire ce terme anodin se cache une idologie emprunte aux conservateurs amricains. Afin de moquer et de "ringardiser" les dfenseurs des minorits, ces derniers ont invent l'expression "politiquement correct". La droite franaise, mais aussi une partie de la gauche, l'ont reprise leur compte pour, en vrac, disqualifier le "droit-de-l'hommisme", "l'intellectualisme", l'antiracisme et nombre de valeurs humanistes issues des Lumires. Les propos de Manuel Valls, le ministre de l'Intrieur, sur "l'impossible assimilation" des Roms se veulent ainsi dbarrasss de ce "politiquement correct". Un prsident issu du PS devrait sans doute voler au secours de sa ministre. Du bout des lvres, et dans le cadre ferm du conseil des ministres, Franois Hollande s'est content d'appeler " la plus grande fermet et la plus grande vigilance". Aux grands maux les petits murmures.
>> Lire aussi : arrtez vos singerie !
Face ces courants idologiques puissants, Christiane Taubira incarne une rsistance. Noire, cultive, dtermine, indiscipline, loquente, tranchante, porte par la pense de Csaire et capable de citer Nietzsche, la garde des Sceaux est devenue tout la fois une cible, un symbole et un rempart aux drives populistes du "tous pourris". Outre les attaques racistes, elle a eu droit toutes les avanies. On lui a reproch son pass indpendantiste, d'tre ambitieuse, individualiste, insupportable envers ceux qui travaillent avec elle. Une source proche du ministre de la Justice confirme les pithtes suivantes : directe, opinitre, volontaire, entire, sincre. Et fait cette distinction : "Certains de ses collaborateurs ne l'apprcient que modrment, la trouvent trop rentre-dedans, trop sulfureuse, ce qu'ils jugent contre-productif pour mener des rformes en profondeur, dans le consensus. D'autres sont de vritables groupies et l'encensent tout bout de champ. C'est assez drle."

Le 30 octobre l'Assemble Nationale de Paris, Jean Glavany prend la dfense
de Christiane Taubira sous les applaudissements de la gauche. ERIC FEFERBERG / AFP
"Cette histoire de banane nous tue"

Mais celle qui arrive souvent au ministre sur son vlo jaune connat ses dossiers sur le bout des doigts et reste, quoi qu'il arrive, ouverte la discussion. Éleve par une mre seule, avec dix frres et soeurs, elle-mme mre divorce de quatre enfants, rompue aux coups bas de la politique, elle soutient, 61 ans, avoir la peau plus que coriace et rsister au racisme pur et dur qu'elle subit quotidiennement. Elle aimerait pourtant qu'une "belle et haute voix" se lve "pour alerter sur la drive de la socit franaise". Certains, comme le journaliste Harry Roselmack ou les crivains Yann Moix et Christine Angot ont pris la plume, cette dernire s'exclamant sa manire, dans le quotidien Libration : "Nous n'avons rien dit parce que nous ne savons pas comment faire, comment dire ce que nous ressentons, nous ne trouvons pas les mots pour expliquer la terreur qui nous saisit la gorge, la peine radicale, plus que profonde, radicale, une tristesse qui touche le fond, que nous prouvons, cette histoire de banane nous tue. Nous tue, je pse mes mots." La Rpublique attend les autres.
 

()


: 1 ( 0 1)
 

France : Christiane Taubira et les chiens de la Rpublique




12:49 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,