> >

[] [ ]

Libye: mine par les milices, Tripoli s'apprte enterrer ses morts

(Tags)
 
Libye : affrontements entre milices Tripoli Emir Abdelkader 0 2013-11-08 06:24 PM
La Libye fragilise par ses milices Emir Abdelkader 0 2013-10-11 03:20 PM
Libye : des manifestants attaquent lambassade de Russie Tripoli Emir Abdelkader 0 2013-10-03 02:29 PM
Libye : le procureur gnral a ordonn le transfert Tripoli de Seif al-Islam el Gueddafi Emir Abdelkader 0 2013-09-19 02:38 PM
Libye : 28 morts dans une attaque contre un QG dex-rebelles(nouveau bilan) Emir Abdelkader 0 2013-06-09 11:31 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Libye: mine par les milices, Tripoli s'apprte enterrer ses morts

Libye: mine par les milices, Tripoli s'apprte enterrer ses morts




La Libye s'apprtait samedi enterrer ses morts au lendemain d'affrontements ayant fait 32 morts et prs de 400 blesss aprs qu'une manifestation pacifique contre la prsence des milices Tripoli a dgnr en combats arms.
Un calme relatif rgnait samedi matin dans la capitale, secoue toute la nuit par des explosions et des tirs nourris. Seules quelques rafales sporadiques de Kalachnikovs rsonnaient dans le quartier de Gharghour, thtre des violences vendredi.
La milice l'origine des heurts a cependant reu des renforts en hommes et en armements de sa ville de Misrata, environ 200 km de Tripoli, et a repris le contrle de son QG Gharghour.
Samedi matin, la police militaire filtrait les accs ce quartier, prvenant les automobilistes de la persistance des tirs. Selon des tmoins, il ne s'agissait plus d'affrontements mais de tirs en l'air des miliciens saluant l'arrive des renforts.
Les heurts ont clat vendredi aprs-midi aprs qu'une milice positionne dans le quartier de Gharghour a tir sur des manifestants pacifiques venus rclamer son dpart de la capitale.
En reprsailles, des hommes arms de plusieurs autres milices ont brivement dlog cette milice de son QG, au prix d'affrontements meurtriers, et ont en partie incendi les lieux.
"Le dernier bilan tabli par la cellule de coordination du ministre de la Sant fait tat de 32 morts et 391 blesss", a dclar le directeur du bureau de l'information du ministre, Amar Mohamed Amar.
Vendredi soir, le ministre de la Sant Noureddine Daghmane avait annonc un bilan provisoire d'au moins 31 morts et 285 blesss, sans faire la distinction entre les manifestants tus par les tirs et les combattants morts dans les affrontements ayant suivi.
'Dsobissance civile'
Le gouvernement a appel un cessez-le-feu entre ces groupes arms crs lors de la rvolution contre le rgime de Mouammar Kadhafi en 2011 et que les autorits peinent contrler, faute de police et d'arme professionnelles.
Dans un communiqu, le Premier ministre Ali Zeidan a affirm dans la soire que "la manifestation tait pacifique et avait essuy des tirs quand elle est entre Gharghour".
Sadat al-Badri, prsident du Conseil local de Tripoli, l'quivalent de la mairie, a galement insist sur le caractre pacifique de la manifestation et prvenu: "Nous allons annoncer une grve gnrale et entrer dans la dsobissance civile jusqu'au dpart de ces milices".
Les imams de la ville avaient appel dans leurs prches du vendredi les Tripolitains manifester contre les milices, relayant des appels en ce sens du mufti, la plus haute autorit religieuse du pays, ainsi que du Conseil local.
L'ambassadrice des Etats-Unis Tripoli, Deborah Jones, a estim samedi matin sur son compte Twitter que les combats taient "une insulte la mmoire des martyrs" de la rvolte contre Mouammar Kadhafi. "Briser le cycle de la violence n'est pas facile, mais c'est essentiel", a-t-elle insist.
Les Tripolitains protestent rgulirement contre la prsence de factions armes. Venues d'autres localits, elles avaient particip la libration de Tripoli du rgime Kadhafi en aot 2011, mais n'ont pas quitt la capitale, alors que le gouvernement peine mettre sur pied une arme et une police.
Les habitants accusent ces milices de s'adonner tous les trafics et de pratiquer tortures, enlvements et dtentions arbitraires au secret.
Le Congrs gnral national (CGN), la plus haute autorit du pays, avait dcid l't dernier d'vacuer toutes les milices de la capitale, mais la mesure n'a jamais t applique.



AFP



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Libye: mine par les milices, Tripoli s'apprte enterrer ses morts




05:44 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,