> >

[] [ ]

Deux dangereux mensonges sur la Syrie

(Tags)
 
Bouteflika,Gaid Salah et le DRS, Toute la vrit sur les mensonges de cet t Emir Abdelkader 0 2013-09-18 02:43 PM
Syrie: flagellation en public de deux citoyens par les mercenaires islamistes (vido) Emir Abdelkader 0 2013-05-20 03:02 PM
le FBI diffuse des photos et une vido de deux suspects "arms et dangereux Emir Abdelkader 0 2013-04-19 12:02 AM
Syrie : deux ans aprs, la spirale infernale Emir Abdelkader 0 2013-03-15 06:00 PM
Syrie : deux ans de conflit en cinq cartes Emir Abdelkader 0 2013-03-15 05:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Deux dangereux mensonges sur la Syrie

Deux dangereux mensonges sur la Syrie




Des analystes et des observateurs, mus par de bonnes intentions, tombent dans les piges des mensonges smiologiques vhiculs sur la Syrie. Parmi les plus dangereux mensonges, celui dopposition arme et limpossibilit de la solution militaire. Certains prennent pour prtexte ces deux postulats mensongers pour appeler au dialogue, qualifie de seule voie pour un rglement politique.
Pourtant, ds le dbut de la crise, le pouvoir syrien a plaid pour le dialogue, et le prsident Bachar al-Assad a expliqu sa vision de ce dialogue national, quil considre comme un moyen pour largir la base du partenariat national, et pour reconstruire les institutions de lEtat tout en prservant et en consolidant lindpendance nationale.
Pour encourager le dialogue, les autorits syriennes ont multipli les amnisties pour les personnes impliques dans linsurrection arme. Plus rcemment, lEtat a franchi un grand pas sur la voie du rglement du problme des dserteurs des forces armes, dont un grand nombre combat aujourdhui dans les rangs de lArme arabe syrienne et certains sont mme tombs en martyrs sur le champ dhonneur.
Le terme opposition arme vise en ralit dissimuler la vritable composition des groupes qui combattent larme syrienne, et qui constituent le noyau de lagression coloniale contre la Syrie, son peuple et ses institutions. Ce terme est un voile qui cache dhorribles vrits dont voici les plus importantes :
-Ces groupes arms sont compos de dizaines de milliers de combattants venus de 80 pays des cinq continents. Cest un mlange de mercenaires internationaux et de recrues des rseaux terroristes takfiristes. Beaucoup ont t recruts par des compagnies internationales, comme Blackwater, qui a envoy en Syrie des milliers de mercenaires. De nombreux mdias ont publi des enqutes sur des contrats passs par ces compagnies avec danciens militaires, qui ont servi sous la bannire des Nations unies dans plusieurs pays.
-Les rapports publis par la presse et les centres de recherche indiquent que prs de la moiti des effectifs des groupes arms est compose de mercenaires et de terroristes trangers, saoudiens, tchtchnes, afghans, turcs, indonsiens, somaliens, libyens et tunisiens. Beaucoup dautres sont Europens, Australiens ou Amricains. Aucune norme scientifique ne permet donc de dire que tous ces combattants sont des opposants syriens. Il sagit soit de mercenaires, achets grce largent des Etats qui financent la guerre contre la Syrie, soit des terroristes takfiristes qui participent la destruction de lEtat syrien.
-En dehors dAl-Qada, il existe plus dun millier de groupes arms de diffrentes, selon les tudes prpares par les centres de recherche, y compris le Pentagone. Les correspondants de presse trangers, qui ont enqut sur le terrain, affirment que la plupart de ces groupes comptent sur le financement du Qatar et de lArabie saoudite, soit dune manire directe soit travers la Coalition de Doha et le Conseil dIstanbul ou encore le conseil militaire de ladite Arme syrienne libre.
-Ces groupes se financent aussi travers le pillage des biens publics et privs, le racket et autres ranonnages.
Le fait de vhiculer lide de limpossibilit de loption militaire vise, pour sa part, saper le moral du peuple syrien et de lArme arabe syrienne et se drober lobligation dasscher les sources de financement du terrorisme. Or cela est une condition ncessaire pour stopper la violence, qui est entretenue par les Etats qui soutiennent les mercenaires et les terroristes.
Les Etats-Unis, les monarchies du Golfe, la Turquie, Isral et la France, sont dtermins faire durer la guerre dusure, La question qui se pose est celle de savoir quelles sont les options dun Etat normal, confront une agression de groupes terroristes qui vivent grce lanarchie ? Nest-ce pas la solution militaire ? Est-il possible dinviter au dialogue le Front al-Nosra, lEtat islamique en Irak et au Levant ainsi que des centaines dautres groupes extrmistes, alors que les vitrines politiques des agents de ltranger nont aucune influence sur eux pour les pousser rendre les armes ou respecter un cessez-le-feu ?
Loption militaire pourrait prendre du temps et consommer des moyens, mais cest la seule faon de permettre lEtat syrien de se redresser. Elle ncessite une unit entre le peuple, larme et le commandement, seule base solide pour dfendre la souverainet et lindpendance nationales. Et sil existe vraiment une opposition patriotique, elle est invite se joindre lEtat dans sa bataille pour la dfense de lexistence de la Syrie et de son Etat.


Ghaleb Kandil





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Deux dangereux mensonges sur la Syrie




11:59 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,