> >

[] [ ]

Crises politiques et inscurit, Printemps arabe, lespoir dtourn

(Tags)
 
La cohsion du peuple algrien pour contrer le printemps arabe Emir Abdelkader 0 2013-11-07 02:08 PM
Assassinat de Brahmi et affrontements en Egypte, Le printemps arabe svapore Emir Abdelkader 0 2013-07-27 03:45 PM
Printemps arabe: lchec de la dmocratie en Orient? Emir Abdelkader 0 2013-07-11 06:57 PM
Le Printemps de la maldiction arabe Emir Abdelkader 0 2013-05-22 12:06 AM
Printemps arabe : la dsillusion Emir Abdelkader 0 2012-12-03 05:45 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Crises politiques et inscurit, Printemps arabe, lespoir dtourn

Crises politiques et inscurit, Printemps arabe, lespoir dtourn




Laction rvolutionnaire qui a conduit la chute des dictateurs arabes na pas encore trouv une voie de sortie. Le vent des rvoltes qui a secou le monde arabe a fait apparatre le chaos sur tous les plans, notamment politique et scuritaire.
Les pays de cet espace gographique qui ont dvi de leur processus politique dont des modles de dveloppement pour se sortir des crises politiques demeurent inimaginables. Cet tat de fait risque de perdurer pendant de longues annes.
En Égypte, au moins dix soldats ont t tus, mercredi, dans un attentat la voiture pige visant un convoi militaire dans le Sina, a indiqu un responsable de la scurit.

Lattaque meurtrire, qui a galement fait 35 blesss, sest produite prs de la localit dAl-Arish, capitale rgionale du Nord-Sina, pninsule proche dIsral et de la bande de Ghaza. Les attaques contre les forces de lordre se sont particulirement multiplies depuis le renversement par larme, le 3 juillet dernier, du Prsident issu des Frres musulmans, Mohamed Morsi.
Ces attaques rcurrentes, surtout dans la rgion du Sina, ont fait plusieurs dizaines de morts au sein de la police et de larme. Pour les nouvelles autorits, les Frres musulmans, qui nont toujours pas digr lviction de Mohamed Morsi, en sont responsables. Mais certains mouvements arms, lis Al-Qada, les ont souvent revendiques en guise de reprsailles, selon eux, la sanglante rpression mene par les forces de lordre gyptiennes contre les manifestants qui soutiennent Mohamed Morsi.
La Libye senfonce dans lanarchie
Avec la multiplication des attaques, attentats, vols, rglements de comptes et autres violences, la Libye senfonce chaque jour un peu plus dans lanarchie.

Quand le Premier ministre nest pas enlev par des hommes arms, ou le numro deux des renseignements, voire de simples journalistes ; quand les milices honnies par la population ne se mettent pas tirer sur la foule, ce sont des militaires et membres des forces de scurit qui sont quasi-quotidiennement pris pour cible par de violentes attaques.
Dernire victime en date, un sous-officier tu par balle dont le corps a t retrouv mercredi lentre ouest de Syrte. À Benghazi (Est), o les attentats sont frquents et les violences quotidiennes, cest un civil qui a t bless en conduisant une voiture pige. Lengin explosif tait plac sous le vhicule de son frre, un officier de larme qui tait sans doute la vritable cible de lattaque.
Selon une source de scurit, un sous-officier des Forces spciales de larme a, lui, t grivement bless le mme jour par une rafale de mitrailleuse. Enfin, toujours mercredi, des inconnus ont lanc un engin explosif par dessus un pont sur lequel tait positionne une unit des Forces spciales. Lattentat na, cette fois, pas fait de victime.
À Derna, un officier de larme a galement t bless par balle en sortant de chez lui. Dans cette ville de lEst, des protestataires ont coup le courant pour dnoncer linscurit aprs lattaque dun poste de garde lentre dune centrale lectrique Benghazi et la rgion orientale, berceau de la rvolte qui a renvers le rgime de Mouammar Kaddafi en 2011, est la rgion la plus touche par les violences. En 2013, on y a recens 110 personnes directement vises par des attaques et des assassinats. Les victimes sont essentiellement des militaires ou des policiers mais aussi des dignitaires religieux, des politiques et des reprsentants des mdias.
Dans ce climat dinscurit croissante, le banditisme se dveloppe et les braquages sont frquents. Fin octobre, des hommes arms avaient attaqu un fourgon de transport de fonds Syrte, drobant un butin estim plus de 54 millions de dollars, le plus important braquage de lhistoire du pays. Et mardi dernier, selon lagence libyenne Lana, des hommes arms ont attaqu un fourgon de transport de fonds Sebha (sud), repartant avec un butin denviron 1,2 million de dollars.
Un tableau qui nest pas sans rappeler, toute proportion garde (et sans parler de conflit confessionnel), la descente aux enfers vcue par lIrak, o les violences ont fait plus de 1 000 morts en octobre, mois le plus meurtrier depuis 5 ans. La Libye nen est pas encore l.
Suspens des pourparlers en Tunisie
En Tunisie, les pourparlers entre les islamistes tunisiens au pouvoir et lopposition pour nommer un nouveau Premier ministre est suspendue, faute daccord. Nous ne sommes pas arrivs un consensus sur la personnalit qui dirigera le gouvernement, a dclar le mdiateur de la crise, lUnion gnrale tunisienne du travail (UGTT).

Nous avons dcid de suspendre le dialogue national jusqu ce quil y ait un terrain favorable sa russite. Les reprsentants du parti islamiste Ennahda, leurs allis et ceux de lopposition avaient dj chou samedi respecter la date limite que la classe politique stait fixe pour dsigner un Premier ministre indpendant, qui doit former un cabinet apolitique charg de conduire le pays jusquaux prochaines lections.
Ennahda a dfendu bec et ongles son candidat, Ahmed Mestiri, 88 ans, un vtran de la vie politique tunisienne que lopposition juge trop faible et trop vieux pour gouverner. Lopposition, qui prfrait un autre vtran, Mohamed Ennaceur, 79 ans, a prcis avoir fait dautres propositions, qui ont aussi chou.
Ces pourparlers visent sortir la Tunisie de la profonde impasse dans laquelle elle est plonge depuis lassassinat, le 25 juillet, dun dput dopposition attribu la mouvance djihadiste. Outre la dsignation dun nouveau chef du gouvernement et de son cabinet, ces ngociations devaient aboutir ladoption dune lgislation et dun calendrier lectoraux, ainsi que le lancement de la procdure dadoption de la Constitution, en cours dlaboration depuis deux ans. Ces diffrents dossiers ont dores et dj pris beaucoup de retard.
Lintrouvable confrence Genve 2
Longtemps la confrence Genve 2 a sembl inatteignable, telle une lubie poursuivie par quelques idalistes, alors que les vrais dbats se droulaient sur le terrain, armes la main. Mais la perspective de voir des reprsentants du rgime et de lopposition syrienne sasseoir la mme table a gagn quelques degrs de ralisme. Genve 2 pourrait souvrir, dans le meilleur des cas, courant dcembre.

Cest un communiqu de la Coalition nationale syrienne (CNS), diffus le 11 novembre, qui a mis en lumire ces progrs. Dans ce texte, le principal rassemblement dopposants au rgime syrien se disait prt participer ces pourparlers, sur la base dun transfert du pouvoir une autorit transitoire, dote des pleins pouvoirs excutifs et forme par consentement mutuel.
Une formulation conforme au document de Genve labor en juillet 2012 par les Etats-Unis et la Russie, reste lettre morte depuis, en raison de divergences dinterprtation entre les deux grandes puissances. Il faut tre raliste, plaide Najib Ghadbian, lambassadeur aux Etats-Unis de la Coalition. Nous ne pouvons pas nous permettre dtre vus comme les responsables de lchec de la solution politique.
La Coalition a prcis que Bachar Al-Assad et ses associs ne joueront aucun rle dans la phase transitoire et dans la future Syrie, en accord avec un communiqu adopt Londres, le 22 octobre, par les Amis de la Syrie. Mais ce rajout au texte initial ne doit pas faire illusion : le principal courant de lopposition, autrefois hostile au communiqu de Genve, se fait lide que la dmission de Bachar Al-Assad ne peut tre que laboutissement des ngociations et non un pralable leur ouverture. Deuxime volution, qui dcoule de la prcdente : le principe de sasseoir en face dun missaire du prsident syrien nest plus une ligne rouge. Au dbut de lanne, la proposition du premier chef de la CNS, le cheikh Moaz Al-Khatib, douvrir des ngociations avec Farouk Al-Sharaa, le vice-prsident syrien, en dlicatesse avec le rgime, avait t trs mal accueillie par les militants.

Par Badreddine Sari
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Crises politiques et inscurit, Printemps arabe, lespoir dtourn




07:03 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,