> >

[] [ ]

Benghazi entre en dsobissance civile

(Tags)
 
Libye : affrontements entre larme et un groupe salafiste Benghazi, deux morts Emir Abdelkader 0 2013-11-25 02:36 PM
Libye : larme en tat dalerte Benghazi Emir Abdelkader 0 2013-11-25 02:34 PM
Libye: assassinat dun officier de larme Benghazi Emir Abdelkader 0 2013-11-04 03:07 PM
legypte au bord de la guerre civile Emir Abdelkader 0 2013-06-30 06:46 PM
Deux militantes britanniques pro-palestiniennes violes Benghazi Emir Abdelkader 0 2013-03-29 11:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-11-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Benghazi entre en dsobissance civile

Benghazi entre en dsobissance civile





Linitiative dune campagne de dsobissance civile de trois jours a pour objectif de rclamer le dpart des groupes arms dAnsar Al Charia.


A lappel du conseil local et de lUnion des organisations de la socit civile de la ville, Benghazi observe, depuis hier, une campagne de dsobissance civile de trois jours. Linitiative a pour objectif de rclamer le dpart des groupes arms dAnsar Al Charia dont les confrontations, la veille, avec les populations locales ont fait neuf morts selon le gouvernement. Selon lAFP, la campagne est largement suivie. La plupart des commerces, les coles et les universits sont rests ferms, tout comme les administrations et les banques. Seuls les hpitaux et les stations dessence continuent fonctionner normalement.
Les autorits locales et les habitants ont dcid de suivre lexemple de la capitale, Tripoli, o les milices ont t pousses partir par un mouvement de grogne populaire, aprs des heurts dclenchs par des tirs dune milice contre des manifestants pacifiques. Ces violences ont fait 46 morts et plus de 500 blesss le 15 novembre. Le conseil local a galement demand aux membres du Congrs gnral national (CGN, Parlement) issus de Benghazi de rentrer immdiatement, en signe de protestation contre les heurts. Une dlgation du CGN est arrive Benghazi le mme jour pour rencontrer les autorits locales et les responsables militaires pour discuter des moyens de mettre en uvre la rsolution du congrs demandant le dpart de la ville des groupes arms.
Le Premier ministre, Ali Zeidan, sest rendu lundi soir Benghazi, pour sentretenir avec les responsables de la scurit. Le ministre de la Dfense, Abdallah Al Teni, a indiqu, par ailleurs, que ses services taient en contact avec Ansar Al Charia qui rclame un corridor scuris pour se retirer de Benghazi avec son armement. Les chefs des units de larme de la ville se sont engags assurer un corridor Ansar Al Charia, condition quil remette ses armes lourdes, a prcis le ministre, cit par le porte-parole du CGN, Omar Hmidan. Lorganisation prne la charia comme seule et unique source de lgislation en Libye.
Rcemment, Ansar Al Charia a indiqu ne pas reconnatre les institutions de lEtat ni ses services de scurit, les qualifiant dapostats. En septembre 2012, les habitants de Benghazi ont russi de cette mme manire chasser les lments dAnsar Al Charia de leur quartier, mais ces derniers ont fini par reprendre leurs positions. Lundi, trois soldats ont t tus Benghazi, lors daffrontements entre des forces spciales de larme et Ansar Al Charia.
Comme Tripoli
Outre Benghazi, la capitale, Tripoli, est confronte au problme des groupes arms. Ainsi, le 17 novembre, le n2 des renseignements libyens a t enlev. Alors que les habitants observent une grve gnrale pour dnoncer les heurts meurtriers entre les populations locales et les milices, les vnements de ces derniers jours illustrent ltendue des actes irresponsables des milices (...) et lincapacit du gouvernement les contrler, a estim Hanan Salah, reprsentante de Human Rights Watch en Libye.


Amnay idir





'El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Benghazi entre en dsobissance civile




07:55 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,