> >

[] [ ]

Repre : une balle dans le pied

(Tags)
 
Repre : dsordre libyen Emir Abdelkader 0 2013-11-27 01:56 PM
Repre : quand Obama se dgonfle Emir Abdelkader 0 2013-10-02 03:48 PM
Repre : Tunisie, une fleur fane ? Emir Abdelkader 0 2013-08-01 03:20 PM
Repre : le cheikh, la fatwa et la fitna Emir Abdelkader 0 2013-04-23 03:30 PM
Repre : un terrible chec Emir Abdelkader 0 2013-04-21 02:52 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-12-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Repre : une balle dans le pied

Repre : une balle dans le pied

C est trop srieux pour en rire, mais le fait est l. Isral va rejoindre le Conseil des droits de lhomme de lONU (CDH) en tant que membre du groupe europen au sein de cet organe avec qui lEtat hbreu tait en conflit depuis plusieurs annes, apprenait-on hier.
Remarquons quune telle information comporte en elle-mme pas moins de trois lments qui devraient frapper de nullit une telle dmarche, sinon la dissuader, car il y va du respect que lONU continue susciter et de limage que lEurope entend donner delle-mme, mme si lEurope ne craint pas la contradiction en bafouant ses propres principes. Le troisime lment est, bien entendu, ce caractre conflictuel dont on se demande si vritablement il a t rgl et de quelle manire.

Isral a donc russi porter gravement atteinte linstance onusienne en lintgrant alors mme quen matire de respect des droits de lhomme, il y a beaucoup dire, ainsi que lattestent les documents mmes des Nations unies qui ne comportent pas uniquement des rsolutions, mais un travail de terrain que ses quipes accomplissent rgulirement. Tout y passe, de la privation du droit le plus lmentaire, celui de vivre libre, au chantage lmentaire.
Cest lONU qui qualifie Isral de puissance occupante, et cest Isral qui refuse dappliquer les rsolutions du Conseil de scurit qui lui font obligation de quitter les territoires palestiniens. Ce nest plus la force du droit, mais bel et bien le droit de la force.
Comment, dans de telles conditions, tolrer une telle prsence forcment attentatoire la rputation des Nations unies, sauf vouloir, pour ces dernires, se tirer une balle dans le pied ?

Comment par ailleurs lEurope, dhabitude trs regardante sur la question des droits de lhomme, a-t-elle accept dintgrer en son sein Isral, un pays non europen, gographiquement situ en Asie, et qui se voit refuser laccs du groupe Asie-Pacifique ? Premire anomalie, la seconde tant que lEurope a adopt de nombreuses rsolutions, notamment celle appelant la cration dun Etat palestinien, laquelle remonte 1980 et que les Israliens refusent dappliquer.LEurope, rappelle-t-on, a aussi appel larrt de la colonisation isralienne, mais l aussi sans tre coute.
Isral avait rompu tout contact avec le CDH en mars 2012, quand ce dernier avait annonc louverture dune enqute sur les colonies dans les territoires occups. Puis en janvier, Isral tait devenu le premier pays refuser dassister son examen priodique sur la situation des droits de lhomme.
Un vritable dfi lanc linstitution internationale, mais aussi au monde avec ce refus daccder aux revendications palestiniennes portes par une unanimit soutenant ce que lon appelle la solution deux Etats. Plus que cela, Isral persiste vouloir coloniser les territoires palestiniens, alors mme quune telle politique a t dclare illgale par ces mmes Nations ds le dbut du processus dannexion au lendemain de la guerre de juin 1967. Que pourrait donc signifier ce retour dIsral au sein dinstitutions internationales quil avait lui-mme boycottes aprs les avoir dfies ? Comment par ailleurs interprter la position europenne, sauf croire quIsral aurait donn des garanties, mais comment sen convaincre si lon considre quil a dj emprunt ce parcours rien que pour mettre fin son isolement, ce que la presse isralienne na pas manqu de relever ? Un jeu plutt dangereux, sauf que cet exercice est vain, en ce sens quil ne trompe personne.

Mohammed Larbi



'El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Repre : une balle dans le pied




05:42 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,