> >

[] [ ]

Mandela : C'est l'Algrie qui a fait de moi un homme

(Tags)
 
Adieu Mandela : L'Algrie perd plus qu'un ami Emir Abdelkader 0 2013-12-06 08:58 PM
/"Le Qatar fait tout pour que la Tunisie ne se tourne pas vers l'Algerie Emir Abdelkader 0 2013-06-12 11:04 PM
"Le Qatar fait tout pour que la Tunisie ne se tourne pas vers l'Algerie Emir Abdelkader 0 2013-06-12 11:01 PM
Lhomme le plus recherch dAlgrie Emir Abdelkader 0 2012-12-24 04:48 PM
Le Mujao fait une sortie mdiatique nigmatique LAlgrie et la Mauritanie seront notre cible Emir Abdelkader 0 2012-12-04 03:56 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-12-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Mandela : C'est l'Algrie qui a fait de moi un homme

Mandela : C'est l'Algrie qui a fait de moi un homme




Dans la lutte de Nelson Mandela contre lapartheid, lAlgrie tait une des tapes dcisives.


Dbut mars 1962, alors que le mouvement de libration nationale tait sur le point de vaincre le colonialisme, le leader de lAfrican National Congress (ANC) radicalise son combat en renonant la non-violence inspire de Gandhi. Il est dsormais inutile et futile de continuer parler de paix et de non-violence avec un gouvernement qui ne rpond que par des attaques sauvages, avait-il dclar, lors dune premire interview tlvise en raction laveuglement du rgime raciste qui massacrait des populations noires Sharpeville et Soweto. LANC dcide alors de passer laction violente et se dote dune branche arme, Umkonto we size (fer de lance de la nation).
Les maquis de lArme de libration nationale (ALN) taient tout indiqus pour accueillir les activistes de lANC tant les pays voisins de lAfrique du Sud taient sous contrle des services de Pretoria. Dans le but de lancer la lutte arme, lANC avait charg Mandela de quitter clandestinement lAfrique de Sud pour prendre contact avec les mouvements de libration en Afrique. Et comme les pays voisins taient tous sous domination coloniale, cela constituait une ceinture de scurit pour le rgime de lapartheid. Il ny avait aucune possibilit de trouver une base arrire aux frontires et pour la formation militaire des combattants de lANC. Et cest comme cela que Mandela sest rendu en Ethiopie, en Egypte o il a pris contact pour la premire fois avec le gouvernement provisoire, tmoigne le diplomate Noureddine Djoudi. Ctait la rencontre dun combattant venu de lextrme Sud du continent avec un mouvement de libration qui a inspir tant de mouvements indpendantistes.
La rencontre de deux mouvements de libration dont les valeurs fondatrices convergent. Du Caire, Mandela rejoint le Maroc o il rencontre le docteur Chawki Mostefai, alors reprsentant du GPRA. Mostefai le met alors en contact avec ltat-major de lOuest Oujda, plus exactement avec le commandant Si Slimane, nom de guerre de Kad Ahmed. Ne parlant ni arabe ni franais, Kad Ahmed a d confier Mandela et son compagnon Reisha Cherif Belkacem. Omar Belmehdjoud fait appel moi pour servir dinterprte. Et cest comme cela que je suis devenu tmoin privilgi des premiers contacts entre lALN et le leader sud-africain, se souvient encore Noureddine Djoudi, qui tait alors jeune officier anglophone dans le commissariat politique.
Larrive de Madiba ltat-major Ouest se droule dans le secret le plus total. Si le rgime de Pretoria dcouvre sa prsence parmi les combattants de lArme de libration nationale et le camp dentranement militaire ce serait fatal pour le leader anti-apartheid. Pour viter que les services de renseignement sud-africains ne soient au courant de larrive de Mandela en Algrie, il est intgr dans la dlgation de la Confrence des organisations nationalistes des colonies portugaises qui devait tre reue par lALN. Pendant son court sjour avec les combattants de lALN, Nelson Mandela apprendra le maniement des armes de guerre. Cest dans le camp dentranement que Mandela tire une balle pour la premire fois de sa vie. Nous lavons mme emmen dans les zones nord des oprations. Il y avait un officier de lALN qui sappelait Bilal, un Noir originaire de lOranie qui dirigeait une parade militaire. En voyant cette scne Mandela avait lanc : Voyez dans ce pays de justice un Noir commande les Blancs, raconte encore M. Djoudi.
En plus de linstruction militaire dont il avait bnfici, le leader africain quitte le camp de lALN avec lassurance que lAlgrie combattante allait porter un soutien total et sans faille au combat des Noirs contre le rgime de Pretoria. Cherif Belkacem assura Mandela que lAlgrie indpendante ne manquerait pas de manifester srieusement et concrtement sa solidarit avec le peuple sud-africain dans son combat, se rappelle encore Noureddine Djoudi. Un acte qui va sceller une alliance historique entre le mouvement de libration national et lANC. Le sjour du leader africain parmi les combattants de lALN a forg une alliance fonde sur les valeurs de la libert, de lmancipation des peuples et la de dignit humaine. Nelson Mandela quitte lAlgrie, abreuv la matrice rvolutionnaire algrienne. Il regagne lAfrique du Sud o il se fait arrter. Commence alors pour lui la longue nuit carcrale dans le sinistre bagne de Robben Island, lle-prison.
1974, LAlgrie exclut la dlgation de Pretoria de lONU
Ds les premiers jours de lindpendance, Alger devient une plaque tournante des mouvements de libration africains. Elle est la pointe du combat librateur du continent. Une Mecque des rvolutions. Ce que faisait dire au leader de la Guine Bissau, Amilcar Cabral : Les musulmans vont La Mecque, les rvolutionnaires Alger. Noureddine Djoudi, un africaniste convaincu, est envoy en Tanzanie en 1963 o il est charg, entre autres, de lorganisation des camps dentranement pour les mouvements de libration. Hasard de lhistoire, le diplomate Djoudi est envoy en tant quambassadeur en Afrique du Sud pour retrouver lhomme quil avait accueilli, 40 ans plus tt, dans un camp de lALN.
Rsolument tourne vers lAfrique, lAlgrie accueillera sur son sol des dizaines de combattants de lANC pour une formation militaire, linstar des autres mouvements indpendantistes comme le MPLA (Angola) et le Frelimo (Mozambique). Conscient de limportance de la bataille diplomatique, lANC a ouvert un bureau Alger, rue Larbi Ben Mhidi, do sont parties les campagnes mdiatiques dnonant la violence inflige aux Noirs sud-africains par le rgime raciste de Pretoria. Une campagne diplomatique anti-apartheid, fortement soutenue par lAlgrie, est intensivement mene pour atteindre son point fort lAssemble gnrale des Nations unies de 1974, prside par le chef de la diplomatie algrienne, Abdelaziz Bouteflika. A linstigation de ce dernier, la dlgation de lAfrique du Sud fut exclue des travaux de lAssemble gnrale. Une premire dans les annales.
Lvnement a eu un retentissement mondial et plusieurs pays ont appuy la dmarche mettant en chec les tentatives des Etats-Unis, de la France et dIsral qui manuvraient pour empcher lexclusion de cette dlgation.
Ce succs diplomatique fut suivi de lexclusion des reprsentants du rgime sgrgationniste des autres organisations internationales telles que lUnesco, de la FAO et du Comit international olympique. Un tournant dcisif dans la longue marche contre lEtat raciste de Pretoria. La longue marche pour la libert a triomph sur loppression aprs tant de souffrance et de sacrifices. La chute du rgime de lapartheid tait une victoire pour les Sud-Africains, mais aussi pour tous les Africains et les peuples pris de justice et de libert. Ctait galement une victoire pour lAlgrie dont le combat se confondait avec celui de la patrie de Nelson Mandela. La disparition de cette icne plantaire est une perte aussi pour lAlgrie car il faisait partie de son hritage militant. La mort de Madiba doit rappeler aux deux peuples les solides liens qui les unissent et quil faudrait renforcer.


-Abdelaziz Bouteflika : Poursuivre le combat pour la renaissance africaine

Dans un message adress hier au prsident sud-africain Jacob Zuma, le chef de lEtat estime que : Nelson Mandela se confond avec lhistoire de lAfrique du Sud dont il incarne la longue lutte pour la libert et la dignit, crit le prsident Bouteflika dans son message. Son combat contre le systme dapartheid et pour rhabiliter ltre humain dans sa dignit a t ressenti par le peuple algrien comme son propre combat. Notre affection et notre considration pour lui dcoulent de cette identification laction de lhomme et la justesse de la cause de son peuple. Dans son parcours de militant, Mandela a dmontr une humilit et une droiture irrprochables dans les engagements et les actions au service de son peuple. Notre admiration et notre affection communes pour ce hros de lAfrique ont permis nos deux pays de btir une solidarit sans faille, tourne vers la ralisation des projets les plus ambitieux pour notre continent. Le meilleur hommage que nous pouvons rendre Nelson Mandela est de poursuivre cette action de solidarit sur la voie de la renaissance africaine. Pour avoir accompli la rconciliation entre les enfants de lAfrique du Sud et appos son empreinte sur le livre dor du mouvement mancipateur de lAfrique, Madiba restera jamais dans la mmoire africaine. Sa place est galement dans le cur de chaque homme pris des valeurs de libert et de dignit humaine. Le peuple algrien, qui senorgueillit davoir toujours t aux cts de Madiba et du peuple sud-africain, sassocie votre deuil et noubliera jamais que pour Mandela, lAlgrie est sa seconde patrie comme il aimait le rpter.

-Ramtane Lamamra : Un message ternel

Le message de Mandela demeure ternel. Cest un message de libration, de sacrifice, de rsistance et de compter sur soi. Luvre de Nelson Mandela prouve surabondamment que lorsque les Africains travaillent ensemble et consentent des sacrifices ensemble, ils ne peuvent que raliser des victoires. Il tait lun des ntres et lui-mme avait indiqu que ctait lArme de libration nationale (ALN) qui avait fait de lui un homme. Nelson Mandela avait reu une premire formation militaire auprs de lALN avant de prendre la tte de la rsistance de lANC contre le rgime dapartheid et avant dtre arrt et plac en dtention pendant 27 ans. Depuis lors, lAlgrie a t le soutien le plus ferme et le plus constant de lANC dont de nombreux cadres ont utilis soit des armes fournies par lAlgrie, soit des passeports pour voyager ou encore dautres moyens pour contribuer cette victoire historique sur lapartheid et la discrimination raciale. Nous partageons pleinement le deuil du peuple sud-africain qui est celui de toute lAfrique, mais aussi de lhumanit tout entire.


Hacen Ouali



'El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Mandela : C'est l'Algrie qui a fait de moi un homme




02:04 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,