> >

[] [ ]

La Rvolution algrienne une source dinspiration majeure pour Mandela

(Tags)
 
Mandela : C'est l'Algrie qui a fait de moi un homme Emir Abdelkader 0 2013-12-07 02:11 PM
Adieu Mandela : L'Algrie perd plus qu'un ami Emir Abdelkader 0 2013-12-06 08:58 PM
Lempreinte algrienne pour frapper lAlgrie Emir Abdelkader 0 2013-10-19 03:25 PM
Prsidentielle algrienne : jeu de massacre pour 2014 Emir Abdelkader 0 2013-02-20 02:42 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-12-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La Rvolution algrienne une source dinspiration majeure pour Mandela

La Rvolution algrienne une source dinspiration majeure pour Mandela




DECES DE NELSON MANDELA
La rvolution algrienne, a reprsent une inspiration particulire pour Nelson Mandela car, a-t-il expliqu dans ses mmoires intituls sobrement Le long chemin vers la libert , elle tait le modle le plus proche du ntre, parce que (les moudjahidine algriens) affrontaient une importante communaut de colons blancs qui rgnait sur la majorit indigne .

Lors de sa visite au Maroc en 1961, Nelson Mandela passa plusieurs jours avec le reprsentant du Gouvernement Provisoire de la Rpublique Algrienne (GPRA), le docteur Chawki Mostefai, qui la initi aux diffrentes tapes de la Rvolution algrienne.
Mandela a t ensuite convi Oujda o il a rendu visite une unit combattante de lArme de libration nationale (ALN) sur le front. A un moment, se souvenait-il, jai pris une paire de jumelles et jai vu des soldats franais de lautre ct de la frontire. Javoue que jai pens voir des uniformes des forces de dfense sud-africaines .
Deux jours plus tard, Mandela a t invit assister un dfil militaire en lhonneur de lancien prsident Ahmed Benbella, sa libration de prison. En tte du cortge dfilaient des vtrans fiers et aguerris portant des armes quils avaient utilises au dbut de linsurrection : des sabres, de vieux fusils pierre, des haches et des lances . Ils taient suivis de soldats plus jeunes et tout aussi fiers dots darmes modernes.
Ctait une arme de gurilla compose de combattants qui ont gagn leur galons dans le feu des batailles et qui sintressaient plus la guerre et la tactique quaux uniformes et aux dfils , notait-il.
Je savais que nos propres forces ressembleraient plus aux soldats de Oujda et jesprais seulement quils combattraient aussi vaillamment. A larrire, il y avait une fanfare militaire assez dsordonne, dirige par un Homme qui sappelait Sudani (Souidani Boudjemaa, ndr).
Il tait grand, bien bti et sr de lui, il tait aussi noir que la nuit. Il lanait une canne de tambour-major et quand nous lavons vu (la dlgation sud-africaine, NDR) tout notre groupe sest lev et a applaudi , se remmorait-il.
Jai vu que les autres autour de moi nous regardaient et je me suis rendu compte que nous ne lapplaudissions que parce quil tait noir. A nouveau, le pouvoir du nationalisme et de lethnicit ma frapp. Nous avions ragi immdiatement, car nous avions limpression de voir un frre africain.
Plus tard, nos htes algriens nous ont expliqu que Souidani tait un soldat lgendaire et on disait mme quil avait captur seul toute une unit de larme franaise.
Mais nous lavons applaudi cause de sa couleur et non de ses exploits . Des tmoins de ses premiers contacts directs avec les rvolutionnaires algriens, lont particulirement impressionn et dtermin dans sa dmarche ultrieure.
Il se souvient, crit- il dans ses mmoires, que le Dr. Mostefai nous a conseill de ne pas ngliger le ct politique de la guerre tout en organisant les forces militaires. Lopinion internationale valant parfois plus quune escadrille davions de combat raction .
Le soutien de larme de libration nationale (ALN) stait, entre autres, traduit par lintgration de nombreux combattants de lANC dans les camps dentrainement aux cts des moudjahidine de lALN. A partir de 1965, plusieurs militants de lANC venaient secrtement en Algrie pour recevoir un entrainement militaire et rentraient en Afrique du sud pour y mener des oprations militaires.
Et pour donner plus dcho au combat contre lapartheid partir de lAlgrie, lANC ouvrit un bureau dinformations qui a vu le passage, sa tte, de grandes personnalits du mouvement.
Tous les dirigeants de lANC frquentaient Alger, qualifie, cette poque, par le pre de lindpendance de la Guine Bissau, Amilcar Cabral de Mecque des rvolutionnaires .
Le soutien de lAlgrie stait galement exprim, au moment de sa prsidence de lassemble gnrale de lONU en 1974, par le geste historique qui a consist expulser de la salle le reprsentant du rgime de lapartheid.
A sa libration, le 11 fvrier 1990, aprs 27 annes dincarcration, Nelson Mandela avait tenu se rendre Alger en reconnaissance au soutien apport par lAlgrie la lutte du peuple sud-africain contre lapartheid.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source











 

()


: 1 ( 0 1)
 

La Rvolution algrienne une source dinspiration majeure pour Mandela




03:23 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,