> >

[] [ ]

Les lucubrations d'un officier de la DGSE sur le DRS

(Tags)
 
Libye : un officier de larme tu Benghazi, des manifestants protestent contre linscurit Der Emir Abdelkader 0 2013-12-02 02:13 PM
Libye: assassinat dun officier de larme Benghazi Emir Abdelkader 0 2013-11-04 03:07 PM
Le gnral Al Sissi a t le dernier officier se retourner contre Morsi Emir Abdelkader 0 2013-08-26 05:50 PM
Tunisie : un officier de police assassin par des jihadistes aprs une fatwa Emir Abdelkader 0 2013-05-16 11:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-12-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les lucubrations d'un officier de la DGSE sur le DRS

Les lucubrations d'un officier de la DGSE sur le DRS




Alain Chouet, officier du renseignement franais, parle de lAlgrie dans une interview affaires-stratgiques.infos. Il considre, dentre, que les apparatchiks momifis du pouvoir ne sont pas un obstacle une dsignation consensuelle par lappareil du FLN au sein duquel les ngociations vont bon train sur fond de confusion et dincertitudes sur le partage de la rente ptrolire et gazire, cur du pouvoir. Evoquant les perspectives de la prsidentielle davril 2014, cet expert du renseignement juge, linstar dautres analystes, que le pouvoir en place verrouille le jeu politique et quil limite ses choix aux seules propositions manant des cercles de dcisions : report des lections, reconduction de Bouteflika ou appel aux anciens (Zeroual, Guenazia, etc.). Pour lui, ce sont l autant de faux-fuyants qui ne visent qu amener la concurrence dcouvrir son jeu pour mieux le contrer. Raffinant davantage son analyse, il estime que selon toute probabilit et en fonction des pratiques locales, le paysage ne sclaircira que quelques jours avant lchance sauf si lune des parties, sestimant lse, joue la carte dun dsordre toujours facile susciter en Algrie. Interrog sur la nature du pouvoir en Algrie, Alain Chouet estime quil rsulte dun jeu oligarchique complexe de rapports de puissance, dalliances mouvantes, de clientlisme et de chausse-trappes entre le haut commandement militaire, les caciques du FLN et quelques entrepreneurs entreprenants. Lexpert se montre plus loquace en analysant le rle et la place quoccupe le DRS dans cette configuration politique, en considrant que le rcent remplacement de deux directeurs principaux de cette institution lesquels, dit-il, ne cachaient gure leur hostilit au clan Bouteflika et aux affairistes qui lentourent ainsi quaux compromis politiques avec les islamistes , tmoigne de cette place prpondrante des services de scurit algriens. Il souligne, ce propos, que le remplacement de Tartag la tte du contre-espionnage (donc du contre-terrorisme) par le gnral Abdelhamid Ali Bendaoud, ancien correspondant du DRS Paris, est trs significatif, dans le sens o ce dernier est, selon cet expert, suppos donner du DRS une image acceptable par tous lintrieur comme lextrieur, loin de la rigueur et de la brutalit affiches par Tartag, ainsi qu rassurer la nomenklatura des affaires. De ce fait, enchane-t-il, sa mission est de mettre le DRS labri des contestations et prserver son pouvoir et ses acquis dans la phase trouble qui sannonce. Sur le plan gostratgique, Alain Chouet reprend dautres clichs en affirmant quune sorte de deal tacite a t conclu entre les bandes se rclamant dAqmi et le pouvoir algrien, permettant ces groupes de mener leurs petits trafics et actions de piraterie et de contrebande sur les frontires sud, condition dy rester et de ne pas remonter vers le nord et de ne pas toucher aux tuyaux, autrement dit les puits de ptrole. Selon lui, tout a chang depuis lattaque mene contre la base dIn Amenas. Alarmiste, il prvient que la situation reste nanmoins instable et peut dgnrer tout moment au moindre signe de faiblesse Alger. Pour lui, lAlgrie est la premire puissance rgionale, mais emptre dans ses problmes internes daccs aux richesses et de redistribution de la rente, elle sest frileusement replie sur elle-mme et a renonc exercer ce rle de puissance rgionale que voulait lui faire jouer Boumediene de son temps.

R. Mahmoudi





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les lucubrations d'un officier de la DGSE sur le DRS




09:59 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,