> >

[] [ ]

Algrie-Maroc, Louverture des frontires attendra

(Tags)
 
LAlgrie ferme ses frontires terrestres avec la Libye Emir Abdelkader 0 2013-10-24 02:28 PM
Algrie-Maroc, Louverture des frontires pas lordre du jour Emir Abdelkader 0 2013-10-09 03:15 PM
Lessence enflamme les frontires entre lAlgrie et le Maroc..!: Les nes remplacent les voitures Emir Abdelkader 0 2013-10-06 02:59 PM
Saisie de quantits importantes aux frontires avec le Maroc... Emir Abdelkader 0 2013-07-15 01:39 PM
Maroc - Algrie : on ne choisit pas son voisin Maroc - Algr Emir Abdelkader 0 2013-01-08 03:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-12-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Algrie-Maroc, Louverture des frontires attendra

Algrie-Maroc, Louverture des frontires attendra

Louverture des frontires algro-ma rocaines nest pas pour bientt, en core moins dans les prochaines annes.
Selon le chef de la diplomatie algrienne Ramtane Lamamra, les frontires entre les deux pays ne seront rouvertes quune fois disparues les causes, lorigine de leur fermeture.
A ce moment l, les choses reprendront leur cours normal, at- il soulign, dans un entretien la chane franaise dinformations en continu France 24. Face des questions souvent agressives de lanimateur, Ramtane Lamamra sest content de rappeler que cette question concerne le principe algrien qui veut que les frontires algro-marocaines ne seront rouvertes, quune fois disparues les causes, lorigine de leur fermeture.
Il a, en outre, rappel lincident grave de la profanation de lemblme national, au cours dune manifestation anti-algrienne, devant le consulat dAlgrie, Casablanca. Lauteur de cette profanation na cop comme peine que dune amende de 22 euros, inflige par la justice marocaine.



Cet incident a profondment heurt la conscience collective algrienne, a-t-il dit. Il ne sagit pas dun incident anodin, pouvant survenir nimporte o mais dune grave et flagrante atteinte aux symboles et valeurs auxquels nous croyons et que nous pensons encore partager avec les frres, dans la rgion, a-t-il rpondu une question biaise sur lavenir des relations entre les deux pays.
Et puis lattaque frontale aprs le rappel de la position de neutralit algrienne dans les conflits et son refus du principe de non ingrence: pourquoi lAlgrie soutient le peuple sahraoui, et ne fait rien pour le peuple de lAzawad?
Le ministre algrien des Affaires trangres est clair: la question du Sahara Occidental est une question de dcolonisation ; tous, dans la rgion conviennent du droit des peuples lautodtermination, celui du peuple sahraoui, prcisment.
LAlgrie nest pas partie au conflit, mais dfend la question sahraouie comme elle le fait pour la cause palestinienne et ainsi quelle lavait fait, auparavant, avec Nelson Mandela, contre lapartheid en Afrique du Sud, a-t-il soulign, prcisant que cest une question de principe, lAlgrie ne voue aucune haine au peuple marocain frre.
Et puis, il y a sur place une mission onusienne, la Minurso, qui a t dpche avec laccord de tous. Et les choses doivent tre rgles, conformment aux dcisions de lONU qui associe le royaume du Maroc, travers lenvoy Christopher Ross, rechercher une solution ngocie avec les Sahraouis.
Par ailleurs, rfutant certaines allgations sur une quelconque intervention algrienne au Mali, il a soulign que lAlgrie nest pas linstigatrice des vnements survenus dans plusieurs rgions voisines.
Elle sy intresse, ragit et apporte son soutien, autant que faire se peut, sans singrer dans les affaires intrieures des autres pays, et na jamais oeuvr dans un sens autre que celui dsir par ces peuples et ces pays. Il prcise, en outre, que lAlgrie na pas jou de rle militaire.
Son rle tait purement politique, logistique et conomique et la position algrienne dfendait limpratif daboutir une solution concerte entre le gouvernement central et les groupes maliens du Nord, qui rejettent la violence et soutiennent lintgrit territoriale du Mali et lunit de son peuple, ajoutant que lAzawad, territoire revendiqu par les Touareg maliens est partie intgrante du territoire malien.
Bien dautres rgions, dans plusieurs pays africains, ont des spcificits ethniques, culturelles et linguistiques et font partie intgrante de ces pays, ajoute-t-il, prcisant qu il faut arriver instaurer, sur le continent africain, un quilibre entre lunit nationale et les diffrences ethnique, culturelle et linguistique o quelles se trouvent.
Sur le dossier du terrorisme au Sahel, il a rappel que ce flau doit tre trait de la manire qui simpose, avec la violence lgitime. En rpondant une question sur les raisons de la fermeture des frontires algriennes avec le Mali et le Niger, il a expliqu que en dfendant son territoire national, lAlgrie apporte son concours la stabilit des pays voisins.
JE DORS BIEN
La solution cest de veiller ce que le terrorisme ne constitue plus une menace, que ce soit pour lAlgrie ou pour les pays de la rgion, a-t-il dit. Trs dcontract et matrisant, parfaitement, son sujet, il a rpondu sereinement la question de savoir sil dort profondment quand on voit ce qui se passe actuellement dans la rgion.
Oui, car je suis optimiste et que le dernier mot revient aux peuples de la rgion pour la construction de la dmocratie, dans le cadre dune cohabitation pacifique. Il a, ainsi, cit le cas tunisien o les choses vont en samliorant, et les autres pays voisins seront en mesure de construire un avenir dmocratique.
Avec la Libye, les choses se passent normalement, a-t-il encore expliqu, qualifiant les relations algro-libyennes de bonnes, et marques par une coopration fructueuse , entre les deux pays, annonant lorganisation, en dcembre, de la grande commission de coopration algro-libyenne.
Il ajoute que lAlgrie soutient le gouvernement libyen, en partant du principe quil a t choisi par le peuple libyen frre, et les autorits libyennes traitent avec lAlgrie sur la base des accords liant les deux pays, esprant que les Libyens puissent surmonter les crises et la situation difficile quils traversent.
Quant lUnion du Maghreb arabe (UMA), M. Lamamra a souhait que la clbration prochaine de lanniversaire de la cration de lUnion sera mise profit pour procder, ensemble, une valuation de ltat de nos relations et se parler en toute franchise sur ce que nous entreprenons, en faveur des gnrations montantes. Et, face la classique question pourquoi le prsident Bouteflika napparat pas dans les grandes circonstances, il rpond que le chef de lEtat se porte bien et veille diriger la diplomatie algrienne.
Il participe au moindre dtail et nous agissons sur la base de ses directives et orientations, avant dluder la question du 4me mandat en disant que cette question sera aborde par le Prsident Bouteflika, personnellement, lorsquil jugera le moment opportun.


Yazid Alilat
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Algrie-Maroc, Louverture des frontires attendra




10:46 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,