> >

[] [ ]

Candidature de Bouteflika, La fausse piste ?

(Tags)
 
Le trader Kamal Benkoussa annonce sa candidature la prsidentielle Emir Abdelkader 0 2013-12-19 02:39 PM
Zeroual, Nezzar, Ghozali, Sifi, Sadi, en soutiens la candidature de Benflis Emir Abdelkader 0 2013-12-13 07:02 PM
Maroc : dcryptage d'une vraie fausse crise gouvernementale Emir Abdelkader 0 2013-06-28 08:21 PM
le fils de Ben Bella fausse tous les calculs Emir Abdelkader 0 2013-03-06 04:23 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2013-12-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Candidature de Bouteflika, La fausse piste ?

Candidature de Bouteflika, La fausse piste ?




Les bruits autour de la candidature de Bouteflika la prsidentielle davril 2014 sestompent, mesure quapproche lchance.
Du choeur des thurifraires appelant cette candidature, il ne reste quune voix audible : celle solitaire et mal assure dAmar Sadani, le secrtaire gnral du FLN. Le renoncement aurait-il t enfin peru chez Bouteflika ?
Depuis quelque temps, les appels la candidature de Bouteflika se font moins insistants. Parmi le personnel politique qui stait excit rclamer une reprsentation supplmentaire au chef de lEtat sortant, peu poursuivent encore denfourcher une telle perspective.
A vrai dire, une seule voix continue se faire entendre dans un soliloque pathtique : celle du secrtaire gnral du FLN, le premier avoir tambourin autour dun quatrime mandat pour Bouteflika. Amara Benyouns et Amar Ghoul, chefs respectifs des partis MPA et TAJ, ne se distinguent plus dans les attitudes enthousiasmes quon leur a connues les mois passs.
Abdelkader Bensalah, le secrtaire gnral par intrim du RND, personne pourtant proche de Bouteflika, ne sest, lui, aucun moment dparti de sa position de prudence, apparaissant de ce fait comme le seul avoir compris ou su avant tout le monde que le quatrime mandat pour Bouteflika est hypothtique.
Bensalah a assurment raison de stre gard de mler sa voix au tintamarre produit par ceux qui ont fait du maintien de Bouteflika la magistrature suprme un leitmotiv. La maladie du chef de lEtat et sa convalescence post-hospitalisation recommandaient pour le moins de ne pas prcipiter la campagne autour de sa candidature.
Une candidature qui, du fait de la maladie, aussi, passe mal aux yeux dune opinion largement acquise au changement, surtout aprs quelle eut assist la floraison du printemps dit arabe dans son voisinage.
Mais se pourrait-il que ce soit seulement Bensalah qui ait mesur son vrai coefficient la probabilit dun retrait de Bouteflika de la course sa succession ? Ça tonnerait que ce soit le cas.
Les autres, qui ont insist sur la candidature de Bouteflika, avaient peut-tre plus gagner le voir rempiler que battre en retraite, notamment au plan de carrires personnelles et, peut-tre, galement en matire dintrts conomiques. Et si leur campagne assidue na pas russi faire dcider Bouteflika, elle a nanmoins touff les voix qui, ds juillet dj, rclamaient une dclaration de son incapacit assumer ses charges prsidentielles.
Dailleurs, il nest pas exclu que ce soit cette finalit qua couru tout le tapage quils ont produit. Chose, au demeurant, russie, puisque la perspective dune lection prsidentielle anticipe est prsent loigne. Bouteflika est quasiment assur daller jusquau terme de son mandat actuel. Quant sa prtention renouveler son bail pour aprs avril 2014, rien nest moins sr, voire la perspective mme trs incertaine.
Mme le Premier ministre Abdelmalek Sellal, qui sillonne les wilayas pour une campagne lectorale peine dissimule, se garde bien daffirmer quoi que ce soit propos de la candidature de Bouteflika. Cest lui de dcider en toute me et conscience, rpondait-il rcemment en prsence de son homologue franais Jean-Marc Ayrault.
Analyse laune des montages grossiers auxquels soblige la prsidence de la Rpublique pour rassurer sur lvolution de son tat de sant, la dclaration de Sellal prpare plutt un renoncement briguer un autre mandat. Auquel cas, on ne tarderait pas assister la mise en perspective dun plan B et, du coup, connatre la candidature de substitution que le systme a choisi dadouber.
S. A. I.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Candidature de Bouteflika, La fausse piste ?




11:27 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,