> >

[] [ ]

Turquie: les sympathisants dErdogan ne savent plus qui croire

(Tags)
 
Turquie: larme sinvite dans le scandale, les marchs en recul Emir Abdelkader 0 2014-01-03 05:47 PM
En Turquie, le sultan Erdogan nouveau au coeur de la tourmente Emir Abdelkader 0 2013-12-30 02:15 PM
Turquie: Erdogan menac de toutes parts, le pays plonge dans la crise Emir Abdelkader 0 2013-12-29 12:47 PM
Erdogan plus fragile que jamais Emir Abdelkader 0 2013-12-28 05:31 PM
Erdogan confront une crise majeure aprs la dmission de trois ministres Emir Abdelkader 0 2013-12-26 02:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Turquie: les sympathisants dErdogan ne savent plus qui croire

Turquie: les sympathisants dErdogan ne savent plus qui croire




Les habitants du quartier populaire de Fatih Istanbul, bastion du Parti de la justice et du dveloppement (AKP), se demandent qui croire, persuads, malgr les rvlations de lenqute anticorruption en cours, que des groupes agissent pour destabiliser le pouvoir.
Qui dit vrai ?, sinterroge Nese Balci, devant les cuisines de son petit tablissement proche de la mosque de Sultaniye. La quinquagnaire hsite encore, entre les accusations de la justice et la dfense du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.
Tout le monde sest rempli les poches, tranche-t-elle sous son voile. Cette affaire de corruption, cest vraiment moche.
Dans les ruelles en travaux qui rayonnent autour de la mosque, les plus fidles au parti au pouvoir nhsitent pas manifester leur soutien lAKP, qui a rafl prs de 70% des voix au dernier scrutin municipal. Les plus dus, eux, prfrent dire quils nont jamais vot pour lui.
Aux prochaines lections, je voterai pour celui en qui je crois, que je pense tre honnte, confesse Nese Balci, incapable de citer dautres organisations politiques que celui de lAKP.
En Turquie, tous les yeux sont dj rivs sur le calendrier lectoral, avec des municipales en mars, qui auront valeur de test pour le parti de Recep Tayyip Erdogan avant la premire prsidentielle au suffrage universel direct en aot.
Depuis quinze jours, le pouvoir est dans la tourmente dvastatrice dune enqute anti-corruption sans pareil qui a rvl les fragilits de lexcutif.
Une vingtaine de personnalits ont t incarcres la suite des rvlations de corruption et de blanchiment dargent. Et trois ministres ont dmissionn, obligeant le Premier ministre procder un vaste remaniement.
A qui ont profit les 120 milliards ?
Nous continuerons soutenir notre Premier ministre dans ce combat, lance, dtermin, Murat Akbaya, 43 ans, un ancien sympathisant du parti nationaliste MHP.
Il y a toujours eu de la corruption en Turquie, quimporte, relativise lhomme, qui prfre sinterroger sur les raisons pour lesquelles les mdias trangers sintressent autant la Turquie, y voyant une mainmise occidentale sur les vnements.
On parle de 87 milliards de dollars blanchis, dit-il. A comparer avec les 120 milliards de dollars quont cot ce scandale, selon le porte-parole du gouvernement Blent Arin. A qui ont profit ces 120 milliards?
Tout a, cest la faute de groupes qui tentent, depuis la Turquie ou ltranger, dbranler le pays, renchrit le propritaire dune choppe voisine, Mehmet Kurt, 50 ans.
Lobjectif est de destabiliser le pays qui progresse au niveau conomique depuis onze ans, et mettre un coup de frein aux pourparlers avec les Kurdes, poursuit-il.
Si une majorit des habitants soutiennent encore haut et fort leur mentor, dautres font preuve dun peu plus de scepticisme.
Depuis onze ans, lAKP a fait beaucoup, il a ralis ce quaucun autre parti naurait pu faire, rsume Celal Kogasla, 33 ans.
Mais les magistrats doivent juger les prvenus dans laffaire de corruption, estime-t-il avant de les inviter travailler aussi bien quils lont fait avec les militaires dans laffaire Ergenekon.
Dans cette affaire, un tribunal de Silivri, dans la banlieue dIstanbul, a prononc en aot de lourdes peines de prison contre 275 accuss, dont de nombreux officiers, des lus et des journalistes, souponns davoir tent de renverser le gouvernement de M. Erdogan.
En Turquie, les affaires de corruption sont assez mal perues par lopinion publique, estime le professeur Jean Marcou, de lobservatoire de la vie politique turque.
Ce scandale politico-financier est une affaire qui met en cause le respect de lthique politique, laquelle une partie de la base lectorale conservatrice et religieuse (de lAKP) est trs attache, explique-t-il.
Tout ces lus ont eu le temps den profiter, juge Celal Sevin, 55 ans, depuis le chantier dun immeuble. Et aprs leur dpart, il y aura bien dautres lus pour en profiter leur tour, lche-t-il, fataliste.
(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Turquie: les sympathisants dErdogan ne savent plus qui croire




08:11 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,