> >

[] [ ]

La rvision constitutionnelle, ntant plus lordre du jour, conteste au sein du fln Sadani, l

(Tags)
 
Quand Mandela parle de sa formation au sein de LALN Emir Abdelkader 0 2013-12-29 05:26 PM
Pourquoi ses attaques contre Sellal, Ce qui fait courir Sadani Emir Abdelkader 0 2013-11-07 05:13 PM
Amar Sadani, rappel lordre, accuse lagence Reuters davoir dform ses propos au sujet du DRS Emir Abdelkader 0 2013-10-31 03:05 PM
Algrie-Maroc, Louverture des frontires pas lordre du jour Emir Abdelkader 0 2013-10-09 03:15 PM
13 avril 1958, jour de gloire ! 13 avril 2013, jour du grand dpart ! Emir Abdelkader 0 2013-04-14 03:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La rvision constitutionnelle, ntant plus lordre du jour, conteste au sein du fln Sadani, l

La rvision constitutionnelle, ntant plus lordre du jour, conteste au sein du fln Sadani, lclipse

Le secrtaire gnral du FLN, Amar Sadani, a tellement lch la bride son fantasme politique quil devra se prparer affronter un lendemain qui dchante, prsent que la non-candidature de Bouteflika se fait quasi-certitude.
Non seulement ses prophties savrent toutes inexactes, il peut aussi bientt paratre bien rachitique sous ses airs simuls de fier--bras.
Aprs le dernier Conseil des ministres, qui nen tait pas un, en ralit, o le Prsident Bouteflika est apparu totalement diminu, Amar Sadani devra ncessairement sinventer un nouveau laus sil veut toujours sassurer une visibilit politique.

Ses suppliques ne devront plus faire recette prsent que Bouteflika sombre dans le crpuscule de sa vie politique. De tous les courtisans, Amar Sadani est celui qui aura enfourch lillusion durablement, jusquau bout, mettant toujours un brin de zle dans ses excs discursifs attester de la candidature du Prsident sortant et dune rvision de la Constitution quil a annonce pour avant lorganisation du scrutin prsidentiel.
Lillusion sest vapore avec lclipse de lanne 2013. La rvision de la Constitution naura pas lieu avant les lections prsidentielles et Bouteflika ne se proposera pas sa propre succession en avril prochain. Deux mauvaises nouvelles pour un Sadani qui a cru que son heure de gloire a sonn.
Dans son lan enthousiasm mener campagne pour Bouteflika, il oublie jusquaux mondanits, cinglant de revers de propos non mesur un Premier ministre dont la tte commenait sortir du lot. Cest que Sadani se voyait adjoindre son CV une haute fonction officielle, celle de vice-prsident de la Rpublique ou tout le moins celle de Premier ministre.
Dans sa qute effrne de promotion, il en est venu mme oublier linconfort de sa position au sein du parti la tte duquel il venait dtre dsign la hussarde. Le risque, pour lui, est que la perte sera sur les deux fronts. La dfection de Bouteflika le mettrait coup sr dans lembarras, tant est quil devra se convertir au plan B sil ne veut pas se retrouver sur la marche.
On ne doute pas que Sadani fasse preuve de discipline et souscrive, comme cest de tradition chez le FLN, aux choix et la logique du systme. Nanmoins, il aura assurment la harangue moins enthousiasme. Sil est maintenu dans la diligence, il naura pas le statut de chef.
Dailleurs napprhende-t-il pas dj le moment de sa dshrence politique quil sait srement inluctable ? On ne lentend plus appeler Bouteflika se reprsenter, aprs sa dernire sortie publique o il affirmait que la rvision de la Constitution prcdera llection prsidentielle. Un moment de doute que ses adversaires au sein du FLN mettent profit pour tenter de le faire chuter.
Abderrahmane Belayat, qui se prvaut toujours de la qualit de coordinateur du bureau politique du FLN, annonce le coup de grce pour les jours qui viennent. Il affirme avoir la troupe pour une dposition soft. Mais le systme, qui na jamais t aussi loin dans limpasse, autorisera-t-il un renversement au sein du FLN la veille dune chance lectorale capitale ? Cest toute la question.


S. A. I.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()

« | : »

: 1 ( 0 1)
 

La rvision constitutionnelle, ntant plus lordre du jour, conteste au sein du fln Sadani, l




12:06 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,