> >

[] [ ]

Algrie : un an aprs, dix questions sur In Amenas

(Tags)
 
, Interview Questions Answered mp3 + , ESL z_abc_001 2 2015-09-01 02:16 AM
Aprs les attaques contre lAlgrie,Mohammed VI calme le jeu Emir Abdelkader 0 2013-08-23 10:49 PM
In Amenas : lassaut Emir Abdelkader 0 2013-01-18 06:32 PM
1962, lAlgrie recouvre son indpendance aprs 132 ans doppression Emir Abdelkader 1 2012-07-05 07:49 PM
, Interview Questions Answered mp3 + , ESL z_abc_001 | English Forum 0 2011-10-19 03:56 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Algrie : un an aprs, dix questions sur In Amenas

Algrie : un an aprs, dix questions sur In Amenas

Au petit matin du 16 janvier 2013 dbutait une sanglante prise d'otages de quatre jours sur le complexe gazier de Tiguentourine, prs d'In Amenas, dans le sud de l'Algrie. Un an aprs, retour, en dix questions, sur ce 11 Septembre algrien.




  • Quel est le bilan humain dfinitif de la prise d'otages d'In Amenas ?
Un an aprs le drame, difficile de dresser un bilan humain prcis de la prise d'otages d'In Amenas. Officiellement, les autorits algriennes en sont restes aux chiffres annoncs le 21 janvier, soit deux jours aprs la fin de la prise d'otages, par le Premier ministre Abdelmalek Sellal. Ce jour-l, le chef du gouvernement annonce que 37 ressortissants trangers de huit nationalits diffrentes, un employ de scurit algrien et 29 assaillants ont t tus. Le rapport d'enqute command par la firme Statoil fait lui tat de 39 trangers et un Algrien tus.
  • Que sont devenus les terroristes qui ont survcu ?
Le commando qui a pris d'assaut le complexe gazier de Tiguentourine, au petit matin du 16 janvier, tait compos d'une quarantaine de terroristes. D'aprs le bilan communiqu par Abdelmalek Sellal le 21 janvier, 29 d'entre eux ont t tus lors de l'assaut et 3 autres arrts par les forces spciales algriennes. De son ct, l'hebdomadaire El Watan Week-end voque plus de trente jihadistes tus et sept arrestations. Un mystre demeure : selon plusieurs sources scuritaires, plusieurs jihadistes au moins trois auraient russi s'chapper au cours de la deuxime nuit de la prise d'otages. Leur trace n'a semble-t-il jamais t retrouve.
  • Les responsables du commando ont-ils t arrts ?
Le commanditaire de l'attaque, l'Algrien Mokhtar Belmokhtar, n'a jamais t arrt. Devenu le chef jihadiste le plus recherch de la bande sahlo-saharienne, il a de nombreux services de renseignement rgionaux et occidentaux sur le dos. Depuis la prise d'otages d'In Amenas, "Le Borgne" il a perdu un il en Afghanistan a fusionn sa katiba avec le Mouvement pour l'unicit et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) et fond un nouveau groupe terroriste, Al-Mourabitoun (Les Almoravides), avec lequel il a men deux attentats sanglants dans le nord du Niger, en mai 2013.
S'il est toujours introuvable, ses deux lieutenants chargs de mener l'attaque de Tiguentourine ont, eux, pri sur le complexe gazier. Le premier, Abderrahmane el-Nigiri, est un Maure du Niger qui a men plusieurs attentats en Mauritanie, notamment celui de Lemgheity, en 2005. Le second, Lamine Becheneb, est un Algrien issu de la rgion d'Illizi, au sud d'In Amenas. Il dirigeait le Mouvement des jeunes du Sahara pour la justice islamique, organisation jihadiste implante dans le sud-est de l'Algrie et proche de la katiba de Belmokhtar.
  • Une enqute internationale a-t-elle t lance ?
Un an aprs les faits, aucune enqute internationale n'a t lance. Les autorits judiciaires trangres peinent rcuprer des donnes importantes de la part d'Alger, qui a ouvert sa propre enqute. Seuls les Amricains du FBI ont pu accder aux procs-verbaux d'audition des trois terroristes arrts pendant la prise d'otages. Selon la radio Europe 1, des juges d'instruction franais seraient dsormais eux aussi en possession de ces documents (voir ci-dessous).
Autre enqute sur le drame, qui elle est consultable par tous : celle mene par des anciens membres des services de renseignement norvgiens pour le compte de la firme scandinave Statoil. Dans ce rapport fouill de prs de 100 pages publi en septembre 2013, les enquteurs dnoncent un dispositif scuritaire insuffisant, pointent les manquements de l'arme algrienne et remettent en cause "l'tendue de la dpendance des oprateurs du site" vis--vis des militaires algriens.
  • Le site gazier de Tiguentourine a-t-il redmarr sa production ?
Largement endommag par les quatre jours de prise d'otages et l'assaut de l'arme algrienne, le complexe gazier de Tiguentourine a d'abord t rnov et en partie reconstruit. Il a ensuite partiellement repris son activit en fvrier 2013, un mois aprs l'attaque. Aujourd'hui, l'exploitation tourne nouveau normalement mais fonctionne uniquement grce au personnel technique et aux employs algriens de Sonatrach.
  • Les travailleurs expatris sont-ils de retour sur le site ?
Prs d'un an aprs l'attaque, et alors que leur retour avait t plusieurs fois annonc pour "bientt", les travailleurs expatris de British Petroleum, Statoil et JCG Corporation, qui exploitaient le gisement gazier avec la Sonatrach, ne sont toujours pas de retour sur le site de Tiguentourine. Pour ces firmes trangres, le dispositif de scurit actuel, bien que renforc, n'apporte pas suffisamment de garanties.
Des runions regroupant de hauts responsables militaires et des dirigeants de ces socits trangres ont eu lieu ces derniers mois afin de faire avancer les choses. Parmi les solutions envisages figurerait la mise en place d'une navette arienne quotidienne pour les expatris entre Hassi Messaoud et le complexe de Tiguentourine, proximit duquel une nouvelle piste d'atterrissage est en cours de construction.
  • Quel est le nouveau dispositif de scurit ?
En un an, la scurit autour de la ville d'In Amenas et de son aroport a t renforce et les accs au site gazier de Tiguentourine soigneusement boucls. Pour franchir les nombreux barrages militaires, il faut imprativement tre muni d'un laissez-passer sous peine d'tre expuls manu militari.
Selon un spcialiste des questions de Dfense, les effectifs de l'arme de l'arme algrienne ont t doubls le long de la frontire algro-libyenne, atteignant dsormais environ 25 000 hommes. Des moyens de surveillance ariens ont galement t dvelopps. La mise en place de ce nouveau dispositif scuritaire a conduit un journaliste de Reuters qui s'est rendu sur place qualifier le site de "vritable bunker".
  • Les victimes et familles de victimes ont-elles t ddommages ?
Pour le moment, il semble que la majorit des victimes ou familles de victimes n'ont pas t ddommages aprs le drame qu'elles ont vcu In Amenas. Dans certains pays, comme la France ou le Royaume-Uni, il existe des fonds publics de soutien aux victimes du terrorisme. En France, ce service public, baptis Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d'autres infractions (FGTI), est rattach au ministre de l'Économie et des finances et aliment par les contributions des assurs sociaux. Gr par des assureurs, ses ddommagements mettent gnralement des mois, voire des annes, se mettre en place.
Quant aux socits Sonatrach, BP, ou encore Statoil, il est trs difficile de savoir si elles ont fourni une compensation leurs salaris. À l'image du service de communication de BP, qui nous a assur qu'il ne "faisait pas de commentaires sur les affaires personnelles entre l'entreprise et ses salaris", elles prfrent maintenir ces informations sous silence.
  • Des procdures judiciaires ont-elles t ouvertes ?
Des enqutes ou informations judiciaires ont t ouvertes en Algrie et en France. Dans une dclaration la presse, le 9 janvier, le garde des Sceaux algrien Tayeb Louh a indiqu que l'attaque contre le site gazier de Tiguentourine faisait l'objet d'une enqute instruite par un juge spcialis. Selon lui, cette affaire est dsormais "entre les mains de la justice algrienne" et "quiconque ayant subi des prjudices suite cette agression" pourra se constituer partie civile.
Quelques jours plus tt, le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire sur la prise d'otages d'In Amenas. D'aprs la radio Europe 1, les juges d'instruction franais seraient notamment en possession des procs-verbaux d'audition de trois terroristes interrogs par les services algriens. Me Casubolo-Ferro, l'avocat de Murielle Ravey, infirmire franaise rescape de l'attaque, nous a confi que sa cliente allait se constituer partie civile dans "les jours venir".
  • La raction de l'arme algrienne a-t-elle t disproportionne ?
Ds le lendemain de l'attaque, plusieurs responsables occidentaux se sont interrogs sur les mthodes de l'arme algrienne, accuse d'avoir t trop brutale et d'avoir manqu de discernement. En faisant le choix de ne pas ngocier avec les preneurs d'otages et de lancer l'assaut, les militaires algriens ont fait plusieurs victimes parmi les otages.
>> Lire aussi Prise d'otages d'In Amenas : rcit d'une opration kamikaze
La semaine dernire, les autorits algriennes ont nouveau dfendu leur bilan In Amenas, ripostant aux critiques mises leur gard. "L'intervention des forces de scurit algriennes tait imprative pour sauver des centaines de vies humaines et pour protger un site stratgique que les terroristes projetaient de faire exploser", a indiqu le porte-parole du ministre des Affaires trangres, Amar Belani, dans un communiqu. Cette dclaration intervient en raction des articles de presse trangers, citant des ex-otages pointant des failles dans la scurisation du site. L'Algrie dplore "l'agitation tendancieuse de certains mdias trangers autour de l'anniversaire" et "les prsentations biaises et les allgations absurdes mises par ces mdias qui, de parti pris en prjugs, en viennent quasiment disculper les auteurs de cet odieux attentat terroriste".
___
Benjamin Roger
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Algrie : un an aprs, dix questions sur In Amenas




12:38 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,