> >

[] [ ]

Ça suffit, lEgypte a besoin dun militaire comme Al Sissi !

(Tags)
 
Premier grand test pour le gnral Abdelfatah Al Sissi Emir Abdelkader 0 2014-01-14 02:34 PM
Le gnral Al Sissi a t le dernier officier se retourner contre Morsi Emir Abdelkader 0 2013-08-26 05:50 PM
L'offensive du gnral Al Sissi Emir Abdelkader 0 2013-08-19 02:47 PM
La CAN comme si vous y tiez Emir Abdelkader 0 2013-01-16 02:49 PM
Besoin de votre aide numidia 5 2012-09-25 11:23 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Ça suffit, lEgypte a besoin dun militaire comme Al Sissi !

Ça suffit, lEgypte a besoin dun militaire comme Al Sissi !

Des millions dEgyptiens se sont rendus hier dans les bureaux de vote pour soutenir la nouvelle Constitution l Beaucoup plbiscitent la candidature du gnral Abdelfatah Al Sissi.


Le Caire (Egypte)
De notre correspondante

Votons oui. Un point cest tout. Avec ses paroles, Ahmed espre ramener le calme dans la file indienne situe devant lune des nombreuses coles transformes en bureau de vote. Ce mardi 14 janvier, pour le premier jour du rfrendum sur la nouvelle Constitution, des millions dEgyptiens comme Ahmed apportent leur soutien au gouvernement provisoire form au lendemain de la destitution de lislamiste Mohamed Morsi, le 3 juillet 2013. Derrire lui, sagite Gamal.
Les Frres musulmans ont voulu vendre nos terres
Un rvolutionnaire des premires heures, dit-il. Lhomme disserte longuement sur les raisons qui le poussent approuver la nouvelle Constitution, ce qui agace fortement ses voisins. Tu nes pas oblig de donner tous les dtails, on est tous daccord avec toi ici. Piqu au vif, Gamal rtorque : Je suis descendu le 25 janvier 2011 contre Moubarak, jai manifest le 30 juin 2013 contre Morsi. Je nai peur de rien. Au contraire, les dtails comptent. Il faut que le monde sache, ce qui sest pass en juin 2013 : non, ce nest pas un coup dEtat, mais bien une rvolution populaire.
A peine a-t-il fini son plaidoyer que des sirnes retentissent. Elles annoncent larrive du ministre de lIntrieur, Mohamed Ibrahim, dans le bureau de vote. La dissertation est termine. Gamal applaudit larrive du premier flic dEgypte entour de sa garde rapproche. Au cur du quartier rsidentiel de Dokki, au Caire, de nombreuses coles ont t mises disposition de la Commission lectorale suprme, charge de superviser le premier scrutin lectoral organis depuis que Mohamed Morsi a t renvers. Gamal et ses voisins excrent la confrrie et disent garder un trs mauvais souvenir de son passage au pouvoir : Les Frres musulmans ont voulu vendre nos terres et le canal de Suez au Qatar. On ne peut pas travailler avec ces personnes. Ce sont des terroristes, juge-t-il.
Un homme linterrompt, et rsume : Nous sommes daccord avec ce rfrendum, car il fait avancer le pays vers plus de paix et de stabilit. Voil pourquoi il faut voter oui. Plus loin sur la rue Tahrir, Mohamed Ali ne partage pas le mme enthousiasme. Cet avocat tir quatre pingles passe en revue les unes des journaux, exclusivement consacres au rfrendum. Statique, il grne les perles de son chapelet, sans sourciller. Je ne sais pas encore ce que je vais voter. Je ne soutiens ni les Frres ni larme. Je me laisse donc le temps de relire la Constitution pour me dcider, soutient-il, en veillant ne pas tre entendu des passants. La principale force dopposition du pays, la confrrie des Frres musulmans, a appel au boycott du scrutin au nom de la lgitimit de son prsident Mohamed Morsi renvers en juillet 2013 par larme.
Al Sissi prsident
Des affrontements ont clat pendant la journe dans diffrents gouvernorats et quartiers populaires du Caire, faisant plusieurs victimes. Leila, une sexagnaire llgance suranne, se dit fatigue. Pour elle, cela fait bientt trois ans que lEgypte senlise dans une interminable transition. Et tous les Egyptiens paient un lourd tribut. Cest pourquoi elle soutient la nouvelle Constitution et encourage la candidature du gnral Abdefatah Al Sissi llection prsidentielle. Ça suffit, lEgypte a besoin dun militaire comme lui, tranche Leila. Cest un homme qui fait passer les intrts de la nation avant les siens, sinon il serait rest dans les casernes, et ne risquerait pas de se prsenter une lection dont le mandat ne dure que quatre ans.
Le gnral Abdelfatah Al Sissi a rcemment dclar quil se prsenterait la prsidentielle si le peuple le rclamait. Devant un bureau de vote du centre-ville, un dfil de voitures arborant son portrait tait accueilli par des youyous. Le journal populaire sensationnaliste Sout El Oumma rsume lenjeu de la journe en trois mots : Constitution, Oui, Al Sissi.
Un mort dans des affrontements au premier jour du rfrendum constitutionnel

Au moins une personne a t tue hier lors des affrontements entre partisans du prsident dchu Mohamed Morsi et les forces de scurit dans le gouvernorat gyptien de Beni Suef, au premier jour du vote pour le rfrendum sur une nouvelle Constitution, a indiqu le ministre gyptien de la Sant. Un jeune homme a t abattu lors dune manifestation contre le rfrendum prs dun bureau de vote dans la ville de Naaser, Beni Suef, au sud du Caire, a dclar Khaled Al Khatib, responsable du dpartement des urgences au ministre de la Sant. Un autre tait mort dun arrt cardiaque, alors quil faisait la queue pour voter dans le district An Al Seira, dans le sud du Caire, a-t-il ajout.
Selon la liste annonce par la commission lectorale, 52,7 millions dlecteurs prennent part au rfrendum travers 27 gouvernorats. Un dploiement impressionnant de larme et de la police a t mis en place au niveau des principaux axes et places publiques du gouvernorat du grand Caire (Caire, Jizeh et Dakhalia).
Des barrages scuritaires ont galement t installs lentre et la sortie de ces villes, et les bureaux de vote sont passs au peigne fin dans le but de scuriser le rfrendum. Les forces de larme ont mobilis 160 000 militaires sans compter les dizaines de
milliers dlments de la police dploys dans le cadre du plan de scurisation de lopration de vote. (R. I.)


Nadra Bouazza



'El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ça suffit, lEgypte a besoin dun militaire comme Al Sissi !




06:15 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,