> >

[] [ ]

Ould Khelifa mis dans la gne

(Tags)
 
Ould Khelifa cible dune campagne de dnigrement Emir Abdelkader 0 2014-01-16 12:03 PM
Une longue convalescence attend Ould Khlifa, Un nouveau prsident pour lAPN ? Emir Abdelkader 0 2013-09-18 02:53 PM
Larbi Ould Khelifa en bonne sant et chez lui Emir Abdelkader 0 2013-09-01 02:55 PM
Les 3 vocations de Said Ould Khelifa Emir Abdelkader 0 2013-08-10 02:54 PM
Said ould khelifa et son film zabana lamya64 1954 1 2012-06-25 04:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Ould Khelifa mis dans la gne

IL EST CIBLÉ PAR LE BUREAU POLITIQUE DE SAÂDANI

Ould Khelifa mis dans la gne




La dstabilisation de cette institution pour des desseins occultes est lie l'chance prsidentielle, selon plusieurs observateurs.
Les rglements de comptes politiques qui s'exacerbent en ces moments de grandes manoeuvres et dont les enjeux semblent la fois personnels et claniques, ont dteint sur la chambre basse du Parlement. Une campagne dsobligeante qui ne dit pas son nom cible, ces jours-ci, le prsident de l'APN, Larbi Ould Khelifa. Un membre du bureau politique du FLN, ne cesse de dplorer l'absence du prsident de l'APN au fameux show de Sadani. A priori, cette critique au vitriol aurait t acceptable si l'on ignorait que le proche de l'auteur de ce reproche, chef de protocole l'APN, figurait sur la liste des dparts la retraite conformment l'instruction du Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Cette circulaire est relative la retraite obligatoire pour toute personne qui a atteint l'ge officiel prvu dans la loi du travail 90-1.
Se croyant au-dessus de la loi, ce dernier voudrait faire pression sur le deuxime homme de l'Etat pour se maintenir son poste. Pour ce faire, les quelques chauffeurs de L'APN (une institution qui compte environ 800 agents et fonctionnaires dans son effectif), ont t encourags rcemment en vue d'improviser un sit-in l'intrieur de l'institution du boulevard Zighoud Youcef. Cette action que rien ne justifie, d'autant plus intervenant en plein dialogue entam par la direction avec le collectif des travailleurs, a suscit l'tonnement et les interrogations de l'administration et des fonctionnaires. Cette ligne de dmarcation au sein de la maison FLN n'est pas la seule. Alors qu'en poursuivant l'excution de sa feuille de route, Sadani persiste dans ses attaques contre l'institution militaire et les services de renseignements (DRS). Une institution laquelle rend hommage M.Ould Khelifa.
L'ventuelle candidature de Abdelmalek Sellal la prsidence de la Rpublique et l'appui dont il dispose au sein du FLN, suscite galement des rsistances farouches parmi le groupe de Sadani. On s'efforce de faire croire que Ould Khelifa est contre Sadani, donc contre le chef de l'Etat.
Ce qui est totalement faux selon notre source qui rappelle que lors d'un djeuner dbat l'htel El Aurassi, organis par Sadani, le prsident de l'APN a soulign le soutien du FLN son prsident d'honneur, en l'occurrence Abdelaziz Bouteflika, qui lui a donn la crdibilit et la prsence dont jouit le FLN actuellement et a fait de lui, la premire force politique du pays, dans la pluralit. Par consquent, la volont de semer la discorde au sein de la chambre basse du Parlement par certains membres du BP de Sadani va crescendo ces derniers temps. Elle est motive par des considrations rgionalistes et claniques, dplorent plusieurs membres du comit central.
Les parlementaires qui vouent dans leur quasi-majorit du respect et de la reconnaissance au prsident de l'APN, s'accordent dire que l'ancien prsident du Haut Conseil de la langue arabe est un homme sage, rassembleur et d'une comptence insouponnable qui de surcrot refuse de pcher dans les eaux troubles.
D'autre part, des cadres du FLN affirment que certaines parties veulent pousser Mohamed Larbi Ould Khelifa vers la dmission. La dstabilisation de cette institution pour des desseins occultes est lie en vidence l'chance prsidentielle, selon plusieurs observateurs. Connu pour sa neutralit, Ould Khelifa refuse de s'immiscer dans des conflits qui sont lgion au sein de l'ex-parti unique.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ould Khelifa mis dans la gne




01:05 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,