> >

[] [ ]

LUE plaide lapproche prventive

(Tags)
 
Libye: la fille dal-Senoussi a plaid sa cause la prsidence franaise Emir Abdelkader 0 2013-12-05 02:33 PM
Des think tanks amricains en qute dune nouvelle approche, Washington face lquation algrienne Emir Abdelkader 0 2013-11-28 03:51 PM
Le prsident Bouteflika plaide pour la mise en place dun mcanisme de protection des droits de lHo Emir Abdelkader 0 2013-10-29 02:37 PM
Un inspecteur de lenseignement secondaire mis en dtention prventive pour une affaire de corruptio Emir Abdelkader 0 2013-04-15 02:05 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
LUE plaide lapproche prventive

  • LUE plaide lapproche prventive
LAlgrie est pour lUE un partenaire stratgique dans les discussions sur la crise sahlienne et nous souhaitons aller le plus loin possible avec les autorits algriennes dans le dialogue sur cette question, a dclar jeudi le reprsentant spcial de lUE au Sahel, Michel Reveyrand De Menthon, lors dune confrence de presse anime conjointement avec le coordinateur de la lutte antiterroriste de lUnion, Gilles de Kerchove.


Arrivs mercredi Alger pour une nime visite, les deux hauts fonctionnaires de lUE ont fait savoir que lUE tait en train dajouter une nouvelle page de coopration avec lAlgrie qui sera certainement fructueuse, a rapport lagence APS. Selon Reveyrand De Menthon, la crise sahlienne est une crise rgionale ncessitant la mise en place dune concertation rgionale et la concrtisation de projets communs. M. De Menthon a rappel que lUE avait adopt, il y a 3 ans, une stratgie dans le Sahel base beaucoup plus sur le dveloppement que sur laspect scuritaire.
Nous sommes trs attentifs, au niveau de lUE, consolider lapproche de prvention, a-t-il affirm, soulignant la ncessit de sattaquer aux causes et aux origines de la situation prvalant notamment au nord du Mali pour transformer la rgion dun espace de conflit celui de dveloppement. Interrog sur les consquences de lintervention militaire franaise au Mali, il a estim que cette intervention ne pouvait pas rgler tous les problmes et que ctait juste une intervention ponctuelle cense tre la plus brve possible.
2013 a t une anne de transition au Mali et maintenant le pays entre dans une priode de construction en profondeur, a-t-il poursuivi. Pour sa part, M. De Kerchove a fait remarquer que lAlgrie est une puissance rgionale et un acteur trs important dans la scurit et le dveloppement de la rgion du Sahel. Il a soulign que lAlgrie, qui a eu affronter le terrorisme durant les annes 1990, a dvelopp une expertise en matire de lutte contre ce flau. De Kerchove a assur que lUE tait dispose soutenir tous les processus mme de permettre le retour de la stabilit dans la rgion du Sahel.
Selon lui, la lutte contre le terrorisme ne doit pas tre base seulement sur le volet rpressif, mais plutt sur laspect prventif. Il faut mettre en place le cadre pour un dialogue plus structur et des projets plus concrets, a-t-il suggr.
Le responsable europen a, par ailleurs, voqu la question des jeunes qui se rendent en Syrie pour rejoindre les groupes arms, indiquant quentre 30 40 nationalits sont reprsentes dans ces groupes, ce qui reprsente un danger aussi bien pour lAlgrie que pour lUE, a-t-il estim. M. De Kerchove a indiqu, par ailleurs, que selon les analyses de lUE, le groupe terroriste Al Qada au Maghreb islamique (AQMI) nest pas impliqu directement dans le trafic de drogue, contrairement dautres groupes comme le Mouvement pour lunicit et le jihad en Afrique de lOuest (Mujao).
Evoquant la situation en Libye, il a indiqu que la circulation des armes dans ce pays est un immense problme, relevant la ncessit daider les autorits libyennes faire face cette situation, notamment travers la formation de ses corps de scurit
.

R. N.

El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

LUE plaide lapproche prventive




05:04 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,