> >

[] [ ]

Impressionnants renforts scuritaires Ghardaa

(Tags)
 
Des soldats de lANP en renfort Ghardaa Emir Abdelkader 0 2014-01-19 10:01 PM
Ghardaa : les mots-cls du conflit Emir Abdelkader 0 2014-01-05 02:23 PM
Au coeur du conflit intercommunautaire Ghardaia Emir Abdelkader 0 2013-12-30 05:00 PM
ce qui se droule Ghardaa nest pas un conflit ethnique Emir Abdelkader 0 2013-12-28 05:37 PM
Qui manipule qui Ghardaa? Emir Abdelkader 0 2013-05-08 03:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Impressionnants renforts scuritaires Ghardaa

Impressionnants renforts scuritaires Ghardaa




Aprs les sanglants affrontements de dimanche, qui ont fait deux morts et des dizaines de blesss, la violence a nettement baiss dintensit hier. Dimpressionnants renforts dlments de la gendarmerie et de la police ont t dpchs de pratiquement toutes les rgions du pays.




Ce qui na pas empch que la nuit ait t longue, trs longue tant des milliers de citoyens ont fait le guet sur les terrasses et les points de jonction des quartiers mozabites et arabes, pour prvenir, dune part, toute attaque et, dautre part, dfendre leurs demeures et leurs familles. La pluie fine qui a commenc tomber vers 22h et le temps glacial nont pas dissuad ces sentinelles abandonner, malgr eux, leurs positions.
Vers 4h, dans le quartier des 400 Logements de la cit Sidi Abbaz, lalerte est donne coups de sifflet stridents et de vuvuzela, cette clbre trompette dAfrique du Sud que les Algriens ont dcouverte lors de la dernire Coupe du monde au pays de Mandela. Des silhouettes ont t aperues longeant le muret dun oued, essayant de se faufiler lintrieur des blocs dhabitations. Ils ont t repousss et chasss coups de pierres et de cocktails Molotov lancs des terrasses, alors quune patrouille de police alerte par les cris et les sifflets est arrive sur les lieux, mais trop tard, les assaillants staient dj replis vers la dense palmeraie de Bounoura, du ct dEzzouil.
Au petit matin, comme si rien ne stait pass, les cafs sont bonds de monde, quelques magasins et deux boulangeries sont ouverts, alors que les buralistes peinent satisfaire tous leurs clients, les journaux sarrachant comme des petits pains. Tout est calme sur tous les fronts. Par contre, le centre-ville de Ghardaa est compltement paralys. Tout est ferm, une ville morte o mme la circulation est des plus tnues. Les coles et les lyces sont rests ferms par prcaution alors que les banques et les administrations tournent au minimum.
Beaucoup de personnes nont pu rejoindre leur lieu de travail soit par manque de transport, soit par manque de scurit, quelquefois les deux. La ville appartient aux forces de lordre qui sont partout, tous les coins, avec leurs camions et leurs 4x4, sangls de leurs armures en caoutchouc et arms de triques et de lance-grenades. Tous les accents du parler algrien sont prsents dans la ville et sa priphrie tant les renforts sont venus de toutes les wilayas du pays, et il en arrive encore. Au sige de la sret de wilaya, vritable fourmilire transforme par la force des vnements en quartier gnral des oprations, nous rencontrons des familles de personnes arrtes dans le feu de laction, chacune criant que son enfant est innocent et quil ne faisait que passer lorsquil a t ramass.

Dans laprs-midi, les escarmouches ont repris du ct du pont de Melika. Une Renault 4 a t incendie et son propritaire a miraculeusement chapp au lynchage.
Ctait le dbut dun nouvel pisode de violence qui allait stendre comme une trane de poudre vers Beni Izgune, Sidi Abbaz, Bounoura, Hadj Messaoud et Ben Smara. Trs rapidement, les units antimeute se dploient sur les lieux daffrontements et usent profusion de grenades lacrymognes et de balles en caoutchouc. Il faut prciser que pendant la nuit, dimportants renforts dunits antimeute de la police sont arrivs de Ksar El Boukhari, Ouargla, Laghouat et Mda. Le corps de la gendarmerie nest pas en reste, de longues colonnes de transport de troupes, accompagns par des camions bliers, de lances eau et de vhicules girafes quips de puissants projecteurs sont entrs dan la ville dans la nuit, alors quun hlicoptre de ce corps a commenc ds le matin survoler la rgion. Limage est saisissante : la ville, dhabitude vivante et grouillante de monde, est quadrille dans ses moindres recoins.

Signalons que lenterrement dune des deux victimes de la veille sest pass dans le calme, en labsence des autorits. Bien que lintensit des violences ait beaucoup baiss, il nen reste pas moins que des quartiers comme Sidi Abbaz, Echaba, Hadj Messaoud, Theniet El Makhzen, Merrakchi, Beni Izguen (du ct de Oudjoudjen et de Momo), ainsi que Bounoura et Melika continuent enregistrer par moments des pics de violence, parfois trs graves, bien que beaucoup de gens de bonne volont, des deux communauts, psent de tout leur poids et simpliquent pour ramener la paix et la scurit dans cette belle valle du Mzab. 

K. Nazim



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Impressionnants renforts scuritaires Ghardaa




06:52 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,