> >

[] [ ]

Election prsidentielle, Que fera lopposition?

(Tags)
 
Election prsidentielle, Le grand rush des candidats Emir Abdelkader 0 2014-01-22 08:16 AM
Election prsidentielle de 2014, Qui sera de la course? Emir Abdelkader 0 2013-12-15 11:15 AM
Election prsidentielle, Quelle destine pour Sellal ? Emir Abdelkader 0 2013-12-15 11:03 AM
/Election prsidentielle 2014, Lintox et le dj vu Emir Abdelkader 0 2013-06-13 06:13 PM
Election prsidentielle 2014, Lintox et le dj vu Emir Abdelkader 0 2013-06-13 06:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Election prsidentielle, Que fera lopposition?

Election prsidentielle, Que fera lopposition?

Linvisibilit du choix du systme pousse ainsi les partis de lopposition temporiser
Malgr la convocation du corps lectoral, le flou et le statu quo qui marquent la scne politique nationale perdurent toujours.
A moins de trois mois de llection prsidentielle du 17 avril prochain, les partis de lopposition dmocratique et islamiste nont pas tranch leur position finale.
Vont-ils participer en cette chance? Opteront-ils pour le boycott? Ou bien vont-ils soutenir un candidat qui ferait consensus dfaut den prsenter un?
Difficile de rpondre ltat actuel des choses, tant que le flou et le statu quo qui marquent la scne politique nationale perdurent toujours et cela malgr la convocation du corps lectoral.
Linvisibilit du choix du systme pousse ainsi les partis de lopposition temporiser, bloqus et suspendus la position finale de Bouteflika de briguer ou non un autre mandat. Si le MSP a tent par tous les moyens de peser dans lchiquier politique en prenant part presque toutes les initiatives, esprant jouer un rle lors de cette chance, le cas du RCD et du FFS restent tudier. En effet, le RCD qui se dit le parti de lopposition le plus radical et le FFS qui se targue dtre le vieux parti de lopposition nont pas encore tranch leur position, alors que le corps lectoral est convoqu et la date de llection est fixe. Ce qui est anormal, mais justifiable si lon tient compte de la ralit politique du pays.
Le RCD qui tiendra vendredi prochain son conseil national ne tardera donc pas exprimer son avis dfinitif sur lchance. Quant au FFS, il faut encore attendre, car le parti attend dabord de voir la position du pouvoir avant dabattre ses cartes, comme la expliqu son premier secrtaire national, Ahmed Betatache. Pour le reste, cette opposition, divise et malmene, trouve toutes les peines du monde sentendre sur une position commune.
La runion qui a regroup, avant-hier, au sige du RCD quelques partis na pas donn le rsultat escompt puisque aucune dcision na t prise, part le fait qu il a t convenu de promouvoir des actions politiques sur le terrain qui seront prcises lors des prochaines runions. En tout cas, les positions de ces partis de lopposition sont attendues, dautant plus quils ont tal toutes leurs revendications pour lorganisation dune lection libre et transparente. Il y a quelques mois, lorsque le doute planait sur la volont du pouvoir de reporter llection et mme de prolonger le mandat actuel de deux ans, lopposition a demand le respect des dlais constitutionnels.
Elle craignait galement la rvision de la Constitution avant lchance, souponnant le systme politique de vouloir crer le poste de vice-prsident dans lobjectif de parer toute ventualit.
Elle a demand alors le report de la rvision de la Constitution et aujourdhui, sans que le report ne soit annonc, toute rvision constitutionnelle avant la prsidentielle est compromise. Finalement, il ny a eu ni report, ni prolongation du mandat, ni rvision de la Constitution. Le pouvoir a respect, et cest dj a, les dlais constitutionnels. Pour plus de garantie, les partis de lopposition ont demand dloigner ladministration de lorganisation de llection en confiant la tche une commission indpendante. Ce que le pouvoir a rejet catgoriquement, allant jusqu expliquer, par le biais du ministre de lIntrieur, Tayeb Belaz, quune telle commission existe dans la loi lectorale. M.Belaz sest engag galement sur la neutralit de ladministration. Or, lopposition ne croit gure ces affirmations.
Ainsi, llection prsidentielle du 17 avril 2014 risque dtre orpheline de cette opposition qui manque, certes, de reprsentativit (le FFS et le RCD nexistent presque quen Kabylie), et ne verra participer que des candidats indpendants dont certains ne peuvent reprsenter queux-mmes ainsi que des partis politiques qui nont aucun ancrage dans la socit.
Parmi tous les candidats dclars pour le moment, en attendant de connatre celui du systme, seul lancien chef de gouvernement, Ali Benflis, lui-mme issu du systme, peut tre considr comme un candidat srieux. Il est attendu dailleurs que quelques partis de cette opposition prennent position pour lui.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Election prsidentielle, Que fera lopposition?




12:29 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,