> >

[] [ ]

Quand l'ONU sombre dans le ridicule!

(Tags)
 
Convocation du corps lectoral, Quand et dans quelles conditions ? Emir Abdelkader 0 2014-01-16 08:10 AM
la Libye sombre dans linscurit Emir Abdelkader 0 2013-05-12 02:39 PM
Quand la France se brle les doigts dans le brasier syrien Emir Abdelkader 0 2013-04-07 03:47 PM
Maroc - Affaire At Ljid : quand le sombre pass des islamistes resurgit Emir Abdelkader 0 2013-04-02 04:47 PM
LApocalypse, cest pour quand ? Emir Abdelkader | french Forum 0 2012-10-24 02:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Quand l'ONU sombre dans le ridicule!

Quand l'ONU sombre dans le ridicule!

Beaucoup de choses ont t dites, d'autres le seront encore propos de l'ONU qui - depuis la fameuse apostrophe de Charles de Gaulle a eu essuyer des interpellations peu amnes - a pareillement rcidiv et certifi le peu de crdit qui lui est accord par analystes et observateurs. Et le singulier faux pas que vient de commettre son secrtaire gnral, le ci-devant Ban Ki-moon, n'ajoute rien une notorit onusienne amplement rode. Est-il concevable en effet, que le patron de la plus haute institution plantaire, l'ONU, puisse de la sorte se laisser manoeuvrer et singulirement outrager par des pays membres de l'institution internationale, aussi puissants qu'ils pouvaient tre? En retirant l'Iran l'invitation ( assister la confrence sur la Syrie, dite Genve 2) qu'il lui a solennellement dlivre, Ban Ki-moon, montre la cruelle impuissance o se trouve l'organisation qu'il dirige accomplir les objectifs de paix internationale que lui assigne la Charte fondatrice de l'ONU. L'institution et son secrtaire gnral viennent encore d'exposer et d'illustrer le fait qu'ils ne psent vraiment pas lourds face aux oukases des membres permanents occidentaux (la prcision s'impose) du Conseil de scurit, dtenteurs du droit de veto. Ainsi, les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont impos sans tat d'me l'ONU, prsume organisatrice de la confrence dite Genve 2, leur feuille de route, comme leur seule lecture du conflit qui dchire la Syrie. Notamment la lecture qu'ils font de la dclaration dite Genve 1 de juin 2012, laquelle n'voque aucun moment le dpart du prsident syrien comme condition sine qua non ou que la seule vise de Genve 2, comme le suppute l'opposition syrienne, consiste carter Bachar al-Assad du pouvoir. Il n'en est rien. De fait, la dclaration de Genve 1 propos de la transition en Syrie stipule que l'organe de gouvernement transitoire exercera les pouvoirs excutifs. Il pourra inclure des membres du gouvernement actuel et de l'opposition et d'autres groupes et doit tre form sur la base d'un consentement mutuel, rapportait l'missaire de l'ONU de l'poque, l'ex- secrtaire gnral onusien, Kofi Annan qui ajoute, l'avenir de Bachar al-Assad sera leur affaire (des Syriens). En accdant aux desiderata des pays occidentaux, l'ONU s'est disqualifie en revenant sur l'invitation faite l'Iran, l'un des acteurs principaux du conflit syrien. Mais ce n'est pas la premire fois que l'ONU cde de faon dgradante ses prrogatives face au diktat, notamment amricain et isralien. En 2003, contre l'avis de l'ONU et du Conseil de scurit, les Etats-Unis n'en ont pas moins envahi et dtruit l'Irak, un des berceaux de la civilisation humaine. Aprs le fait accompli - notamment aprs que le chef de la diplomatie US de l'poque, Collins Powell, ait admis avoir t abus et lui-mme leurr l'ONU en affirmant que l'Irak dtenait des armes de destruction massive (ADM), rien n'a t fait pour rectifier le tir et sanctionner les Etats-Unis. Deux ans plus tt, en 2001, l'arme d'occupation isralienne avait commis d'horribles crimes de guerre Jenine en Cisjordanie occupe. L'ONU n'a pu effectuer l'enqute commande par le Conseil de scurit, d'abord par le refus d'Isral d'autoriser la mission onusienne conduite par l'ancien prsident finlandais, Martti Ahtisaari, d'aller Jenine, ensuite par le veto oppos par les Etats-Unis. Ban Ki-moon, qui n'a d'autres pouvoirs que celui d'obir, n'a pu qu'obtemprer au diktat des pays occidentaux et des riches monarchies du Golfe qui arment, forment et financent les rebelles syriens, qui seront bien prsents Genve 2 comme des pays qui n'ont aucune relation avec le conflit syrien l'instar du Danemark, de l'Inde ou de l'Indonsie. En fait, d'aucuns pouvaient tre prsents cette confrence sur la Syrie, mais pas l'Iran et mme... Bachar al-Assad aurait t empch d'y participer si l'Occident et les monarchies avaient eu les moyens de le faire. Et l'on vient parler de paix lorsque seuls les intrts gostratgiques et la domination du monde animent ceux qui se sont autoproclams la conscience de la communaut des nations, alors qu'ils sont les premiers fouler aux pieds droits et justice internationaux pour peu qu'ils n'y trouvent pas leur compte ou ne rpondent pas leurs apptences. Otage du nouvel Empire, l'ONU est dsormais un instrument qui ne travaille pas pour la paix internationale, mais oeuvre consolider la mainmise d'un quarteron d'Etats sur le monde. Genve 2 en tmoigne largement.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Quand l'ONU sombre dans le ridicule!




10:48 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,