> >

[] [ ]

Damas lutte contre le terrorisme, lopposition exige le dpart dal Assad

(Tags)
 
Genve 2 : Il faut un gouvernement de transition et le dpart dAssad, insiste Jarba Emir Abdelkader 0 2014-01-22 12:49 PM
L'Algrie durcit son code pnal pour mieux lutter contre le terrorisme Emir Abdelkader 0 2013-10-08 03:20 PM
Syrie : Le Maroc favorable la solution militaire contre Bachar al-Assad Emir Abdelkader 0 2013-08-31 10:25 PM
lutte contre la contrebande en Algrie bloque le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-08-23 10:45 PM
Le front contre le terrorisme islamiste sinsurge contre lamnsie Emir Abdelkader 0 2013-01-11 11:01 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Damas lutte contre le terrorisme, lopposition exige le dpart dal Assad

Damas lutte contre le terrorisme, lopposition exige le dpart dal Assad

Les pourparlers entre le gouvernement syrien et lopposition en exil ont dbut, hier, Montreux sur fond de profondes divergences.
Les craintes du prsident iranien, Hassan Rohani, quant un ventuel chec de la confrence internationale sur la Syrie, qui a dbut, hier, Montreux en Suisse, en prsence de 40 pays, ne sont pas sans fondements. Non pas parceque son pays sest vu retirer linvitation, suite des pressions amricaines sur le SG de lONU, mais par rapport aux positions des deux parties concernes, savoir le gouvernement syrien et la Coalition de lopposition syrienne en exil, qui sont aux antipodes dun compromis pouvant dboucher sur un plan de sortie de crise. Pour Damas, toute perspective politique la crise exige des partenaires crdibles jouissant dun ancrage populaire. Celui qui veut parler au nom du peuple ne doit pas tre un tratre , a averti, dans son discours, le ministre syrien des Affaires trangres, Walid al-Mouallam, sadressant principalement la dlgation de lopposition, et en balayant dun revers de la main les appels au dpart du prsident syrien, Bachar Al Assad. Le gouvernement syrien porte les esprances du peuple syrien pour les annes venir, et quil va faire tout le ncessaire pour le dfendre , a-t-il tonn. En posant ce pralable, le chef de la diplomatie syrienne voulait couper lherbe sous les pieds de lopposition et ses allis, parce qu ses yeux, les pourparlers ont pour seul ordre du jour, la lutte contre le terrorisme et ses soutiens internationaux et rgionaux. Il a accus des pays voisins de la Syrie davoir attis le feu dans le pays, en y envoyant des terroristes . Comment des terroristes peuvent-ils raliser les esprance du peuple syrien ? , sest-t-il interrog. Que seront vos outils et moyens pour changer sur le terrain les groupes terroristes arms ? , sest-t-il galement demand, signalant que le gouvernent syrien a comme principal objectif de sauver la Syrie et le peuple syrien et viter le chaos pour la rgion du Moyen-Orient . Pour lui, cette confrence ne russira jamais si le soutien des terroristes persiste. Comme il fallait sy attendre, ce premier face--face entre un reprsentant du gouvernement syrien et un responsable de lopposition trangre sest trs vite transform en dialogue de sourds. Malgr le rejet catgorique de Damas de ngocier le sort du prsident syrien, le chef de la Coalition, Ahmad Jarba, a appel la dlgation syrienne signer immdiatement le document de Genve I (prvoyant) le transfert des prrogatives dal Assad, y compris celles de larme et de la scurit, un gouvernement de transition . Une revendication porte galement par le secrtaire dEtat amricain, John Kerry, aux yeux de qui le chef de lEtat syrien ne pourrait pas faire partie du gouvernement de transition en Syrie . Le droit de gouverner un pays ne peut pas tre fond sur la torture, les barils dexplosifs ni sur les missiles Scud , a-t-il exig, tout en excluant que dans une nouvelle Syrie les milliers dextrmistes violents qui rpandent leur idologie haineuse et aggravent les souffrances du peuple . Son homologue russe, Sergue Lavrov, a, lui, estim que les ngociations entre les deux belligrants ne seront ni simples ni rapides mais quune responsabilit historique reposait sur leurs paules. Notre objectif commun est de russir mettre fin au conflit tragique en Syrie , a-t-il soutenu, non sans dnoncer les extrmistes venus du monde entier, et qui sment le chaos et mettent nant les fondations culturelles et dmocratiques du pays, formes durant des centaines dannes .


Amine Goutali


HORIZONS
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Damas lutte contre le terrorisme, lopposition exige le dpart dal Assad




09:29 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,