> >

[] [ ]

Une vague dattentats branle le Caire

(Tags)
 
Les services secrets gyptiens dtiennent des informations sur des projets dattentats imminents Emir Abdelkader 0 2014-01-24 07:30 PM
Annonce pour Mercredi prochain, Une vague de froid fera grelotter le pays Emir Abdelkader 0 2014-01-12 11:40 AM
Égypte : un tudiant tu et soixante autres arrts au Caire Emir Abdelkader 0 2013-12-30 02:30 PM
Irak: 8 plerins chiites tus dans des attentats au nord de Bagdad Emir Abdelkader 0 2013-11-13 02:56 PM
Egypte : Assaut de larme contre des militants dans la banlieue du Caire Emir Abdelkader 0 2013-09-19 02:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,949 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Une vague dattentats branle le Caire

Une vague dattentats branle le Caire

A la veille du troisime anniversaire de la rvolution gyptienne, une vague dattentats a fait au moins 5 morts et 83 blesss au Caire. Chaque force a appel descendre dans la rue pour commmorer le dbut du soulvement populaire de 2011. Mais tous nauront pas le droit de rejoindre la place Tahrir.

Ce troisime anniversaire de la rvolution pourrait paratre une paisible kermesse. Avec ses ballons aux couleurs de lEgypte, des chants la gloire du peuple et de larme, peut-tre quelques pas de danse improviss.Mais les jours qui ont prcd annoncent une toute autre ambiance : des affrontements violents entre manifestants et forces de lordre et des attentats aveugles. Moins de 24 heures avant le dbut des festivits, quatre attentats ont eu lieu au Caire, faisant 5 morts et 83 blesss, selon le dernier bilan officiel. Dans les trois attaques, la police tait vise. La premire voiture pige a vol en clats quelques encablures de la direction de la police. Quelques heures plus tard, cest au passage dune voiture de police que la deuxime bombe, de plus faible intensit, a explos dans le quartier Dokki.
Les attaques contre les forces de lordre se sont multiplies depuis que larme a destitu, le 3 juillet 2013, le prsident islamiste Mohamed Morsi et quelle rprime violemment toutes les manifestations de ses partisans. La plus importante avait fait 15 morts le 24 dcembre dernier Mansoura ; elle avait t revendique par le groupe djihadiste Ansar Bet Al Maqdis (les Partisans de la Ville sainte), tabli dans le Sina.
Ces trois derniers attentats font monter la tension dun cran, confie Issam, les yeux dans le vide. Il travaille dans un caf de Dokki, le quartier secou par la seconde explosion. Tout lheure, je me suis dit que mon caf pourrait tre aussi la cible dattentat. Je suis all vrifier plusieurs fois si aucun paquet suspect navait t dpos dans les toilettes, raconte-t-il, la voix trouble par lmotion. Issam ne sait pas qui seront les prochaines victimes, peut-tre lui, pense-t-il.

Avant mme ces derniers attentats, linquitude tait palpable. Avec la fermeture de la place Tahrir quatre jours avant le dbut des commmorations, la nouvelle coalition pilote par larme envoyait un message clair : elle revendique la paternit de cette rvolution et refuse que dautres voix se fassent entendre. Lors dune crmonie, le ministre gyptien de lIntrieur, Mohamed Ibrahim, a demand aux citoyens de fter en masse lanniversaire de la rvolution, avant de dtailler les mesures scuritaires mises en uvre pour dtecter les lments terroristes.
La dclaration du ministre fait office davertissement ceux qui appellent manifester contre le pouvoir militaire. Cest le cas de lAlliance anti-coup, emmene par la confrrie des Frres musulmans, qui encourage ses partisans descendre dans la rue pour rcuprer la rvolution du 25 janvier quelle dit avoir perdue le 3 juillet dernier avec la destitution de son prsident, Mohamed Morsi. Dans un rcent communiqu, les Frres musulmans enjoignent tous ceux qui les soutiennent poursuivre lescalade rvolutionnaire avec toujours plus de crativit, dvouement, ingniosit.
Un front runissant plusieurs mouvements rvolutionnaires a galement dclar quil organiserait deux marches convergentes vers la place Tahrir. Pour ces groupes, lactuelle coalition reproduit une politique quelle avait combattue en 2011 et maintient les mmes mots dordre : le pain, la libert, la justice sociale et la dignit. A ceux-l sajoutent le refus de la candidature la Prsidentielle du gnral Abdelfattah Al Sissi, labrogation de la loi sur les manifestations juge liberticide, la libration des nombreux activistes arrts ces dernires semaines.
La guerre des mmoires
Ce troisime anniversaire de la rvolution convie une Egypte divise : le soulvement du 25 janvier se raconte diffremment dun bord lautre de la scne politique gyptienne. Souvent, les mmoires sentrechoquent, car lenjeu est de taille : un pouvoir lgitim par une rvolution populaire.La rvolution a-t-elle commenc le 25 ou le 28 janvier 2011 ? Cest un dbat, parmi les rvolutionnaires, qui nest pas clos, soutient Youssef Al Chazli, doctorant en Sciences politiques luniversit de Lausanne.
Pour les chanes de tlvision et le rgime, le 25 janvier est une manifestation lgitime de jeunes Egyptiens opposs au ministre de lIntrieur Habib Al Adli et sa politique rpressive, alors que le 28 intervenaient les Frres musulmans ; cest ce jour-l que des commissariats ont t brls et des prisonniers librs. Mais de ces dbats mmoriaux nat une histoire officielle retenue par le pouvoir en exercice. Plus la campagne de rpression sintensifie lencontre des Frres musulmans et des activistes rvolutionnaires, plus une mmoire lemporte sur les autres.
Cest celle qui est largement diffuse sur les chanes de tlvision et par les journaux acquis la cause des militaires : Depuis plusieurs mois, le discours contre-rvolutionnaire est compltement assum, une nouvelle chane sest mme appele Feloul, du nom donn aux rsidus du rgime Moubarak. Certains considrent mme que la vraie rvolution a eu lieu le 30 juin 2013 et que le 25 janvier 2011 ntait quune intifadha.
O sont les rvolutionnaires ?
Les contours de la rvolution comme les primtres de la place Tahrir sont bien gards. Le pouvoir a russi faire taire les voix contestataires en divisant les rvolutionnaires et en diabolisant les Frres musulmans, poursuit Youssef Al Chazli. A loccasion de ce troisime anniversaire, les rvolutionnaires ont limpression davoir tout le monde contre eux. A cela sajoute une fermeture de lespace politique travers des lois liberticides, des arrestations massives et des coutes tlphoniques.
Dans un caf du centre-ville, Nader regarde ces festivits avec distance. Converti au graphisme aprs le soulvement de 2011, il ne voit pas lintrt de descendre manifester. Pour fter quoi ? La mort de la rvolution du 25 janvier ?, lance-t-il, dsabus. Comme beaucoup de jeunes Egyptiens, Nader a commenc sintresser la politique partir de 2011. Mais aujourdhui, il prfre en rire avec ses amis sans y accorder trop dimportance. Pour lui, sil fallait retenir un acquis de cette rvolution, ce serait ses bienfaits dans les trajectoires personnelles. Il remarque que ce soulvement a donn aux jeunes lenvie de concrtiser leur passion dans un mtier. Avant la rvolution, Nader tudiait le business alors que son intrt tait ailleurs. Le soulvement lui a insuffl le courage ncessaire pour devenir graphiste. Lorsquon aborde les revendications des rvolutionnaires, Nader esquive, une nouvelle fois : Je ne parle plus de politique.





El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Une vague dattentats branle le Caire




10:25 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,