> >

[] [ ]

Ghardaa Alerte aux drapages

(Tags)
 
Libye : larme en tat dalerte Benghazi Emir Abdelkader 0 2013-11-25 02:34 PM
LArme en alerte aux frontires Ouest Emir Abdelkader 0 2013-11-04 03:19 PM
Attentat terroristes : lest de lAlgrie en tat dalerte Emir Abdelkader 0 2013-10-03 02:53 PM
Vers un systme alerte enlvement ? Emir Abdelkader 0 2013-03-15 06:19 PM
alerte au piratage informatique Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-07-26 11:01 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Ghardaa Alerte aux drapages

Ghardaa Alerte aux drapages




A peine les quartiers de la ville de Ghardaa ont-ils commenc renouer avec le calme que, dans la nuit de vendredi samedi,
des chauffoures ont clat dans la dara de Berriane. Le Conseil des notables de Melika (Ghardaa) a tenu dnoncer les dfaillances constates dans la protection des populations et de leurs biens lors des derniers affrontements.


Nous sommes tous des Algriens, Non la fitna Ghardaa, Je suis Mozabite, je suis Chambi, je suis Algrien, Non la violence, non limpunit, oui la tolrance, Barakat mel djihawiya, Djazair wataniya, Paix Ghardaa. Ce sont l quelques-uns des slogans qui ont t brandis sur des pancartes multicolores, loccasion dun rassemblement qui sest tenu, hier 11h, place du 1er Mai. Cette action se veut un appel du cur pour que cessent les violences qui endeuillent la valle du Mzab depuis maintenant plus de deux mois et qui charrient, chaque jour, leur lot de morts et de destructions. Ce week-end encore, la rgion a t marque par une flambe de violence, cette fois Berriane o des commerces ont t incendis, selon des sources locales.
Linitiative a t lance via une page facebook sous le titre On est tous des Algriens. Les organisateurs ont, demble, fait circuler un mot dordre appelant une action silencieuse, et ce, pour spargner les rflexes rpressifs de la police. Dailleurs une fois nest pas coutume le rassemblement, qui a dur environ une demi-heure, na pas t rprim. Seuls quelques vhicules lgers des forces de scurit quadrillaient la placette choisie pour ce sit-in.

Justice et vrit sur Ghardaa

Cest une action initie par Hacne Ferhati, Sabrina Zouaoui et moi-mme, explique Othmane Aouameur, un militant gnreux, engag sur tous les fronts, avant dajouter : Nous navons pas de parti pris. Nous sommes des citoyens algriens avant tout. On veut que la justice et la vrit soient faites propos de ce qui se passe Ghardaa et que les crimes soient punis. Certains policiers dont la partialit en faveur dun camp est avre doivent tre sanctionns. Nous disons non la violence, non limpunit, oui la tolrance. Et de lancer dans la foule : Je suis un Arabe dAlger et je mets une chchia mozabite, ce que reflte, du reste, sa photo de profil sur facebook.
Prenant brivement la parole, Hacne Ferhati de SOS Disparus, entonne : Cest une action pacifique et silencieuse. Nous sommes fatigus de la partition de lAlgrie : celui-ci est de lEst, celui-l est de lOuest. Arrtons de cultiver la discorde entre nous. Notre seul slogan est : nous sommes tous des Algriens. Yen a marre de la division !

Autre participant ce rassemblement : Abdelouahab Fersaoui, prsident de RAJ. Nous tenions apporter notre soutien cette initiative, surtout dans la situation actuelle o la cohsion nationale est menace, nous dit-il. Ces vnements peuvent prendre des proportions dangereuses dans les jours venir. Nous sommes l pour tirer la sonnette dalarme. Nous appelons les autorits publiques assumer leurs responsabilits et rgler le problme dune manire juste et quitable. Nous dfendons les valeurs de paix et de tolrance entre les Algriens dans le respect de la diversit religieuse et linguistique. Hlas, lapproche de lEtat se rduit des solutions financires et matrielles alors que nous avons besoin dune solution morale, insiste-t-il.
Parmi les nombreux citoyens et autres activistes qui ont rpondu prsent, un candidat la Prsidentielle, Amar Chekar, notre confrre de LExpression. Une pancarte la main, il martle : Nous voulons dlivrer un message de paix et un appel au calme et la prudence. Les ennemis de lAlgrie manuvrent pour attiser la violence. Disons non la violence. LAlgrie nen a que trop souffert durant les annes 1990. Quelles que soient nos diffrences, il faut condamner la violence ! Azouaou Hamou lHadj, porte-parole de lassociation des victimes dOctobre 1988, sexprimant, prcise-t-il, comme simple citoyen, dira pour sa part : Nous navons scand ni slogan malkite ni slogan ibadite. Nous sommes l pour teindre le feu de la fitna. On ne veut plus que le sang coule, que ce soit dun ct ou de lautre !

Toujours plus de morts

Des citoyens de Ghardaa se sont joints la manifestation avec des pancartes au ton nettement diffrent, prenant clairement partie les hautes autorits du pays dans leur gestion du conflit. Khodir Skouti, militant des droits de lhomme rsidant Ghardaa, scrie : Nous demandons lEtat darrter le massacre des Mozabites pour faire passer son programme. Nous avons enterr encore un mort hier (vendredi, ndlr) et nous allons en enterrer un autre aujourdhui (samedi). De fait, un homme de 35 ans, Khaled El Hadj Sad, a succomb ses blessures ce jeudi aprs cinq jours de coma. Un autre citoyen de la rgion, Ben Sidi Assa Baba Assa, est dcd avant-hier dune crise cardiaque. Selon des tmoignages concordants, cet habitant de Bouhraoua, sur les hauteurs de Ghardaa, a trouv la mort suite au saccage de sa maison. Son cur a flanch. Il na pas support le choc, indique Khodir Skouti. Le bilan des victimes ne fait ainsi que sallonger depuis le dbut des affrontements qui embrasent la valle du Mzab.

La situation a atteint un niveau de pourrissement tel que la rgion est totalement plonge dans le chaos. Le gouvernement Sellal a t incapable de rsoudre cette crise qui sinstalle, dsormais, dans la dure. Cest le pouvoir qui attise les foyers de tensions identitaires pour empcher quil y ait un mouvement densemble dans le sens du changement, estime Kader Fars Affak du MDS, qui a particip ce rassemblement une fleur la main. Et dassner : Cest le pouvoir qui a cr les conditions de laffrontement pour cantonner les forces du changement dans des enclaves rgionales. A la veille de chaque chance lectorale importante, cest le mme scnario qui se rpte. 

Mustapha Benfodil



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ghardaa Alerte aux drapages




12:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,