> >

[] [ ]

Affrontements Berriane

(Tags)
 
Nouveaux affrontements Alger, Les gangs sment la panique Emir Abdelkader 0 2013-11-11 02:16 PM
Libye : affrontements entre milices Tripoli Emir Abdelkader 0 2013-11-08 06:24 PM
Affrontements entre des contrebandiers marocains et des algriens aux frontires Emir Abdelkader 0 2013-11-04 03:05 PM
Un Amricain tu en Egype dans des affrontements entre pro et anti-Morsi Emir Abdelkader 0 2013-06-28 11:34 PM
Tunisie : Affrontements entre forces de scurit et salafistes Sjoumi Emir Abdelkader 0 2013-05-12 03:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Affrontements Berriane

Affrontements Berriane

Seconde victime, aprs Baelhdj Kebaili, des graves affrontements intercommunautaires qui ont branl la valle du Mzab, Khaled Hadj Sad a t accompagn hier, trs tt le matin, sa dernire demeure au cimetire ibadite Cheikh Baba Sad, par une immense foule qui, tout au long du parcours vers le cimetire narrtait de rpter Ananha l el monkar, Annaha l el monkar.


Encadr par un dispositif scuritaire qui faisait tout pour tre la fois discret et des plus efficaces pour parer toute ventualit de provocation, qui heureusement na pas eu lieu, lenterrement sest droul dans le calme, dans un cimetire qui sest rvl bien exigu pour contenir toute la foule.
En prsence de Yahia Abbaza, prsident de lassemble populaire communale de Ghardaa, le docteur Mustapha Badjou, qui a lu loraison funbre, a implor Dieu de ramener le calme dans cette rgion et faire en sorte que la haine disparaisse jamais des curs des Algriens. Il a insist pour que cela ne se reproduise plus. Tout en tant certain que les coupables des actes criminels auront rendre compte la justice divine, celle des hommes doit aussi faire son travail. Il est impratif de dmasquer tous ceux qui ont une responsabilit dans cette dramatique situation et de les dfrer devant un tribunal. Ds la mise en terre du dfunt, en un instant le cimetire sest vid dans le calme. Aucun incident na t enregistr, ce qui a fait dire un voisin : Cest ainsi que nous devrions tre tous les jours, respectueux des morts et des vivants. Nous devons nous respecter les uns les autres, comme lont fait durant des sicles nos aeux.
Il faut en effet relever que cest la nuit la plus paisible qua vcue la rgion depuis le dbut des vnements. Tous les quartiers, quils soient arabes ou mozabites, sont rests calmes, aucun incident na t signal. Mme le dispositif scuritaire a t allg par endroits, ce qui sous-entend que des prmices de retour au calme sont enregistres ici et l. Seulement, ces units prleves du terrain scuritaire ont tout de suite t dirigs vers la dara de Berriane, 45 km au nord du chef-lieu de wilaya, o des chauffoures ont clat vers 23h aprs que T.D., un chauffeur de taxi clandestin de retour de Ghardaa, ait t attaqu et brl au deuxime degr par un cocktail Molotov qui a calcin son vieux vhicule Spark.
Ce qui a mis le feu aux poudres. En un instant, des dizaines dindividus des deux communauts se sont retrouvs des deux cts de la RN1 qui a toujours fait office de frontire tacitement accepte par les deux parties, saffrontant coups de pierres et de barres de fer. Trs rapidement, les lments de la sret de dara, qui se sont rendus sur les lieux, se sont retrouvs dpasss par lampleur des affrontements. Il a fallu user de tirs de grenades lacrymognes pour arriver pniblement sparer les protagonistes. Entre temps, alors que la circulation automobile tait coupe sur limportante RN1 qui traverse lAlgrie du nord au sud, une boulangerie, situe derrire le sige de la dara de Berriane, ainsi quun kiosque et un restaurant ont fait les frais de la fureur des meutiers. Ils ont t, divers degrs, vandaliss, pills, saccags et incendis. Ce nest que vers minuit que le calme est revenu et que la circulation routire a repris en toute scurit. Mme Guerrara, on a frl la reprise des hostilits, neut t la sagesse des notables des deux camps.
En effet, un jeune Mozabite qui marchait du ct de linstitut El Hayet a t lgrement atteint par une pierre la tte. A Ghardaa, o le calme revient crescendo, une cinquantaine de jeunes du quartier populaire Hadj Messaoud ont organis, hier matin, un sit-in pacifique en face du sige de la sret de wilaya pour demander la libration de leurs amis et voisins arrts lors des affrontements. Sur les banderoles dployes on pouvait lire, entre autres : Ils nont fait que se dfendre et dfendre leurs familles et leurs biens ou Ils sont innocents. Bien maille par le dispositif de scurit dploy, la ville reste cependant coupe en deux ; la vieille ville (ct mozabite) garde un aspect fantomatique avec ses magasins ferms et une circulation automobile et pitonnire trs clairseme alors que le bas de la ville, la partie adverse, est dun dynamisme tel que les cafs, magasins et trottoirs restent bonds de monde jusqu une heure avance de la nuit.

K. Nazim



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Affrontements Berriane




08:19 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,