> >

[] [ ]

Syrie : aprs Homs et les prisonniers, Genve II aborde les questions politiques

(Tags)
 
Syrie : dialogue de sourd et tensions Genve 2 Emir Abdelkader 0 2014-01-23 11:24 AM
Algrie : un an aprs, dix questions sur In Amenas Emir Abdelkader 0 2014-01-14 11:52 AM
Syrie : Lexique de la terreur en prvision de Genve II ! Emir Abdelkader 0 2014-01-08 01:38 PM
La Syrie, entre Genve II et le scnario irakien Emir Abdelkader 0 2013-08-24 03:52 PM
Syrie : Des mercenaires obligent des enfants dcapiter des prisonniers Emir Abdelkader 0 2013-02-20 02:46 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-01-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Syrie : aprs Homs et les prisonniers, Genve II aborde les questions politiques

Syrie : aprs Homs et les prisonniers, Genve II aborde les questions politiques

Aprs deux jours consacrs aux problmes des civils assigs Homs et des milliers de prisonniers et de disparus du conflit syrien, les ngociateurs du rgime de Bachar al-Assad et de lopposition vont attaquer lundi le sujet le plus dlicat: le gouvernement de transition.
Cest depuis des mois la ligne rouge des ngociations pour les deux dlgations. Enonc dans le communiqu final de Genve I patiemment crit par les Russes et les Amricains un soir de juin 2012, le principe de lorgane de transition gouvernemental divise partisans et opposants au prsident Assad. Il divise tout autant les Russes et les Iraniens, parrains du gouvernement syrien, des Occidentaux et des monarchies du Golfe, soutiens de lopposition.
Globalement, lopposition, qui lutte depuis mars 2011, considre que Genve I est synonyme de gouvernement de transition et de dpart dAssad, au pouvoir depuis 2000. Le rgime considre lui quil ouvre la voie un gouvernement dunion largi. Damas vacue la question du dpart du prsident en indiquant quil reviendra aux Syriens de choisir leur prsident dans lisoloir.
Nous allons commencer parler de la transition de la dictature la dmocratie, a dclar Louai Safi, membre de la dlgation de lopposition quelques heures de la troisime journe de ngociations.
Le rgime nest clairement pas enthousiaste, ils trainent les pieds, a ajout M. Safi. On va voir si le rgime est daccord pour une solution politique ou sils en restent une solution militaire, a-t-il dit.
Aprs le faux dpart de vendredi, les dlgations ont ngoci dans un climat o, selon le mdiateur de lONU Lakhdar Brahimi, le respect mutuel a prvalu. Les ngociateurs des deux camps ennemis ont eu des sessions de travail le matin, ensemble dans la mme pice mais se parlant par Brahimi interpos. Laprs-midi, les ngociations se droulaient dans des salons spars o le mdiateur de lONU faisait la navette. Il en sera de mme lundi au moment dattaquer les ngociations politiques 11H (10H GMT).
Lopposition attend des garanties Homs
Le rgime et lopposition vont toutefois surveiller le terrain o des nouvelles de Homs sont attendues. Lakhdar Brahimi a en effet obtenu du rgime la promesse de laisser les femmes et les enfants assigs depuis des mois dans le centre de Homs quitter la ville.
Mais lannonce a t accueillie avec scepticisme dans les quartiers rebelles de Homs o lopposition rclame des garanties que les civils ne soient pas arrts par le rgime en sortant de la ville.
LONU espre galement que des convois daide humanitaire rentrent dans les quartiers rebelles de Homs. Souvent considr comme le foyer de la contestation, Homs a pay au prix fort son opposition Bachar al-Assad. Les quartiers rebelles sont assigs depuis juin 2012 par larme rgulire qui les bombarde rgulirement et des milliers de Syriens y vivent dans des conditions pouvantables, manquant de nourriture et de mdicaments.
Dimanche, les ngociateurs staient penchs sur le problme des prisonniers et des disparus, un phnomne qui sest amplifi depuis que le mouvement de contestation de mars 2011 sest transform en guerre civile sanglante qui a fait plus de 130.000 morts et des millions de rfugis et de dplacs.
Lopposition affirme possder une liste de 47.000 personnes dtenues dans les prisons du rgime. Elle a prsent au cours des ngociations une premire liste avec les noms de 2.300 femmes et enfants. Sil y a un change, les femmes, les enfants et les plus vulnrables sont la priorit, a dclar Monzer Aqbiq, porte-parole de la dlgation de lopposition.
Il nexiste pas de chiffres exacts concernant les prisonniers et les disparus, mais lObservatoire syrien des droits de l?homme (OSDH), fer de lance dans le conflit syrien, voque 17.000 disparus et des dizaines de milliers de prisonniers dans les prisons du rgime.
LOSDH voque galement des milliers de personnes enleves ou dtenues par des groupes arms, notamment des jihadistes de lEtat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et du Front al-Nosra, ainsi que de groupes rebelles.
(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Syrie : aprs Homs et les prisonniers, Genve II aborde les questions politiques




07:02 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,