> >

[] [ ]

Egypte : un groupe jihadiste menace de sen prendre Abdel Fattah al-Sissi

(Tags)
 
Ça suffit, lEgypte a besoin dun militaire comme Al Sissi ! Emir Abdelkader 0 2014-01-15 02:35 PM
Les chrtiens de Syrie vont prendre les armes Emir Abdelkader 0 2013-12-08 02:34 PM
Abdel Hafid Boussouf, Le rvolutionnaire aux pas de velours Emir Abdelkader 0 2013-04-20 02:36 PM
Tel est pris qui croyait prendre Emir Abdelkader | french Forum 0 2013-03-31 06:25 PM
Mondial de Handball (groupe D) : Les algriens butent face l'Egypte 0 2013-01-15 10:46 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-01
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Egypte : un groupe jihadiste menace de sen prendre Abdel Fattah al-Sissi

Egypte : un groupe jihadiste menace de sen prendre Abdel Fattah al-Sissi




Un groupe jihadistes sinspirant del-Qada, Ansar Bet al-Maqdess a revendiqu lassassinat mardi dun gnral de police et conseiller du ministre de lIntrieur, Mohamed Sad au Caire, menaant de sen prendre lhomme fort de lEgypte, le marchal Abdel Fattah al-Sissi, dont on attend lannonce de la candidature la prsidentielle.
La victime dirigeait le bureau technique du ministre de lIntrieur, directement rattach la personne du ministre, Mohamed Ibrahim.
La vengeance va venir, a prvenu le groupe dans un communiqu publi sur des sites jihadistes, en sadressant au marchal Sissi et au ministre de lIntrieur.
Ce dernier avait chapp le 5 septembre un attentat au Caire revendiqu dj par Ansar Bet al-Maqdess qui dit viser les forces de scurit en reprsailles la rpression meurtrire mene contre les partisans de M. Morsi.
Aprs la destitution du prsident islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet par larme, et la sanglante rpression contre ses partisans qui sen est suivie, les attentats visant les forces de scurit se sont multiplis en Egypte.
Depuis jeudi, au moins 14 policiers ont t tus dans le pays, alors que neuf soldats ont pri dans la pninsule du Sina dont cinq samedi dans une attaque contre un hlicoptre de larme, selon un bilan compil par lAFP.
Mercredi, des hommes masqus sur une moto ont tu un policier Sharkiya, une province du delta du Nil, selon des sources de scurit.
Intrts conomiques menacs
Le groupe jihadiste a paralllement revendiqu lattaque lundi dans le Sina dun gazoduc acheminant du gaz en Jordanie et menac dtendre sa guerre conomique contre la clique des tratres jusqu leur dfaite.
Il affirme quil va sen prendre aux intrts conomiques du rgime, dont le gazoduc vers la Jordanie qui a permis de mettre des milliards de livres gyptiennes dans les poches de Sissi et de ses gnraux.
Les mdias gyptiens, qui soutiennent dans leur vaste majorit larme, condamnaient mercredi lassassinat de Sad.
Le terrorisme a assassin le gnral, dnonait en une le quotidien tatique Al-Gomhouria, alors quAl-Akhbar lanait: les balles de la tratrise ont tu le gnral.

Si les attaques les plus sanglantes contre les forces de lordre ont t revendiques par Ansar Bet al-Maqdess, le gouvernement intrimaire install par le gnral Sissi accuse systmatiquement les Frres musulmans dont est issu M. Morsi dcrts dsormais organisation terroriste.
M. Morsi a comparu mardi devant un tribunal du Caire pour son vasion de prison en pleine rvolte contre Hosni Moubarak en 2011, avec, selon laccusation, la complicit de membres du Hamas palestinien, du Hezbollah libanais et de mouvements jihadistes, la plupart jugs par contumace.
M. Morsi, seul prsident jamais lu dmocratiquement en Egypte, encourt la peine de mort -comme dans deux autres des procs intents contre lui. La prochaine audience a t fixe au 22 fvrier.
Sur le plan politique, la toute puissante arme a lanc lundi un appel sans surprise au vice-Premier ministre Sissi pour quil prsente sa candidature la prsidentielle prvue dans les trois mois.
Cest lui qui, le 3 juillet, avait annonc la destitution de M. Morsi seul prsident non issu de larme pour rpondre, selon lui, lappel de millions dEgyptiens rclamant son dpart et laccusant de vouloir islamiser la socit marche force.
Le nouveau pouvoir sest ensuite lanc dans une implacable rpression contre les pro-Morsi. Selon Amnesty International, quelque 1.400 personnes ont t tues dans des manifestations, des islamistes pour limmense majorit. Les leaders des Frres musulmans sont par ailleurs derrire les barreaux.
Vingt journalistes du rseau satellitaire Al-Jazeera, dont la couverture est juge pro-Frres musulmans par les autorits, vont tre jugs en Egypte, a dailleurs annonc mercredi le ministre public.
Les seize reporters gyptiens sont accuss dappartenance une organisation terroriste, tandis que quatre trangers deux Britanniques, un Australien et un Nerlandais se voient notamment reprocher davoir diffus des fausses nouvelles.
(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Egypte : un groupe jihadiste menace de sen prendre Abdel Fattah al-Sissi




06:50 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,