> >

[] [ ]

Quand un homo provoque un homme !

(Tags)
 
Algrie : la une homophobe d'un journal provoque un toll Emir Abdelkader 0 2014-02-05 11:40 AM
Lhomme de lanne 2013 Emir Abdelkader 0 2013-12-20 06:17 PM
le Livre noir du prsident Marzouki provoque lindignation Emir Abdelkader 0 2013-12-09 02:28 PM
Lhomme quil faut Emir Abdelkader 0 2013-09-18 02:11 PM
L'ingratitude de l'Homme boogle | french Forum 3 2013-05-19 05:17 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-05
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Quand un homo provoque un homme !

Quand un homo provoque un homme



Graves accusations de Sadani contre linstitution du DRS et son patron Toufik
Amar Sadani, le SG du FLN, le parti au pouvoir,


continue de mettre la pression sur le Dpartement du renseignement et de la scurit (DRS), lune des institutions militaires du pays, garante de lunit et de la stabilit du pays, pensant laffaiblir pour permettre son mentor, le prsident Bouteflika, daller tranquillement vers un quatrime mandat sans heurts ni dgts. Tels sont les vritables calculs qui se cachent derrire les jacasseries hypocrites de Sadani.
Hier, travers le journal lectronique en ligne TSA, il sest attaqu frontalement au premier responsable de ce dpartement, en loccurrence le gnral-major Mohamed Mediene, dit Toufik, quil cite nommment cette fois-ci.
Dans un entretien, Amar Sadani porte des accusations et des jugements trs graves : Si nous valuons les missions de la scurit intrieure dans certaines affaires importantes, on constatera que ce service a multipli les checs () Ce dpartement (DRS) avait failli dans la protection et la scurit du prsident Mohamed Boudiaf. Il na pas su protger Abdelkader Benhamouda, ni les moines de Tibehirine, ni les bases de ptrole dans le sud (Tiguetourine), ni les employs des Nations unies en Algrie, ni le palais du gouvernement.
Cette direction na pas su bien protger le prsident Bouteflika Batna o il avait t la cible dune tentative dassassinat. A mon avis, Toufik aurait d dmissionner aprs ces checs, a-t-il dclar, sans mesurer les graves consquences de telles affirmations, ouvrant par la mme occasion une brche dventuelles tentatives de dstabilisation du pays.
Pour Sadani, les vnements qua connus Ghardaa sont le fait des mains trangres et algriennes. En clair, le chef du DRS aurait maniganc avec laide dun ou de plusieurs pays trangers les vnements sanglants de Ghardaa. Il laccuse directement sans prendre de gants : Le fauteur de troubles, cest le chef du service de renseignements.
Cest la premire fois depuis lindpendance du pays quun chef de parti pointe le doigt accusateur sur le patron des services de renseignements. A deux mois et demi de llection prsidentielle et alors que le sang vers Ghardaa na pas encore totalement sch, le SG FLN ouvre un front intrieur pour sattaquer un dpartement qui est la bouche et les oreilles de lArme nationale. A ce titre, il serait curieux de savoir quelle sera lattitude du chef dtat-major de lANP, le gnral major Salah Gad. Saura-t-il remettre lordre ce troublion ou laissera-t-il passer ? Mais une chose saute aux yeux des observateurs.
Cette nime attaque contre le chef du DRS montre bien quaucune dcision na t prise, en raison de divergences internes quant une ventuelle candidature du prsident Bouteflika. Mieux encore, alors quon le disait affaibli par les dernires dcisions prises par le chef de lEtat, qui avait, rappelons-le, fait le mnage au sein de ce dpartement dbut septembre o il a plac trois services nvralgiques de larme, alors chapeauts par le DRS, sous lautorit directe du chef dtat-major, le gnral Ahmed Gad Salah, promu vice-ministre de la Dfense, il est plus que jamais la cible prioritaire du clan prsidentiel.
Dautres voient travers ces attaques rptes de Sadani un lchage de Bouteflika par Toufik, ce qui a le don dirriter le clan prsidentiel.
Mais au final, ces attaques, mmes personnelles, contre le gnral Mdiene sont de nature semer la zizanie et dstabiliser le pays, et cest prcisment ce danger que
le Jeune Indpendant tente de mettre en exergue, pour une mise en garde contre ceux qui ont un esprit aventureux. On ne joue pas comme a de lavenir et de lunit du pays !



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Quand un homo provoque un homme !




01:15 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,