> >

[] [ ]

Bouteflika otage de son entourage

(Tags)
 
Touhami: Lentourage de Bouteflika a marginalis ses hommes fidles Emir Abdelkader 0 2014-02-01 03:12 PM
Algrie - Abderrazak Makri : "Bouteflika est l'otage d'un clan Emir Abdelkader 0 2014-01-29 11:54 AM
LArabie saoudite, un royaume des tnbres. LIslam; otage du wahhabisme Emir Abdelkader 0 2013-10-16 07:12 PM
Aqmi annonce avoir excut un otage franais au Mali Emir Abdelkader 0 2013-03-20 05:47 PM
otage franais enlev Emir Abdelkader 0 2012-11-26 07:28 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Bouteflika otage de son entourage

Bouteflika otage de son entourage




Alors que le Prsident reste silencieux, son entourage sactive faire un passage en force pour le voir postuler un quatrime mandat. Les collusions dintrt au sein du clan prsidentiel sont-elles en train de prendre en otages Bouteflika lui-mme et le destin du pays ?


Passage en force. Le clan sacharne imposer un quatrime mandat. Dans sa guerre pour garder le pouvoir, la garde prtorienne du prsident Bouteflika mobilise toute larmada politico-financire, au risque de provoquer un sisme destructeur pour le pays. Le clan, men par le quatuor Sad Bouteflika, Gad Salah, Amar Saadani et Amar Ghoul, engage un combat de mort pour reconduire la tte de lEtat un homme gravement malade. Abdelaziz Bouteflika, g de 77 ans, qui cumule trois mandats prsidentiels au bilan rachitique, nexerce plus sa fonction de Prsident depuis neuf mois, consquence dun accident cardiovasculaire (AVC) qui la contraint une longue convalescence.
Depuis le 27 avril 2013, le locataire dEl Mouradia ne sest pas adress aux Algriens pour les rassurer sur ltat de sant du pays ni pour dvoiler ses intentions quant son avenir politique. Son silence intrigant a plong le pays dans une dangereuse angoisse. Trs affaibli par la maladie, le Prsident na plus les capacits physiques pour agir et dissiper lpais brouillard qui voile le ciel de la Rpublique.

Le pays navigue vue. Depuis son effacement du devant de la scne, le soin est laiss sa garde rapproche dexcuter des plans obscurs. Imposer vaille que vaille et contre toute logique politique le quatrime mandat dun Prsident srieusement handicap, au risque dexposer la socit un destin prilleux. Le Prsident sortant est-il consentant ? Ses hommes agissent-ils sous ses ordres ? En a-t-il encore les capacits ? Ou bien est-il pris en otage par son clan, m par des intrts conomiques et financiers colossaux, accapars lombre dune corruption gnralise qui sest accrue dangereusement sous le rgne du grand frre. La maladie du Prsident a rduit sensiblement ses chances de rempiler et a plong du coup courtisans et partisans dans la panique. Pris de court et presss par le temps, ils semploient mordicus et contre tout bon sens maintenir un statu quo mortel pour le pays.

Situation indite et dangereuse

La convalescence du chef de lEtat qui sternise permet sans doute aux principaux acteurs du clan prsidentiel une libert daction et de rgenter leur guise la vie politique du pays. Une situation indite qui fait dire beaucoup de commentateurs quil y a usurpation de la fonction prsidentielle. Il est se demander qui gre les affaires de la Rpublique. Les trois mandats prsidentiels ont permis lmergence dune nouvelle caste daffairistes lie aux milieux politiques et conomiques. Et cest elle qui, aujourdhui, semble fixer, loin de la lgalit institutionnelle, un cap risqu pour le pays. La sauvegarde de ses agios illicitement acquis passe fatalement par le maintien au pouvoir de lactuel Prsident. Son dpart ferait perdre limmunit au clan et toute la faune daffairistes qui sest constitue durant les longues annes Bouteflika. Il faut dire que parmi les hommes cits par la justice dans les gros scandales de corruption, nombre sont du cercle prsidentiel. Do leur affolement et surtout leur acharnement.

La violente charge lche par lentourage immdiat du Prsident contre le patron du Dpartement du renseignement et de la scurit (DRS), le gnral de corps darme Mohamed Mdine dit Toufik, est rvlatrice dun grand malaise au sommet du pouvoir et qui pourrait dteindre sur la socit. Souvent, les conflits au sommet se rglent dans la violence. Signe dabsence dun consensus large entre les diffrents ples du pouvoir autour dun quatrime mandat, ouvrant ainsi les hostilits. Le patron des services aurait oppos son veto quelques semaines aprs que Bouteflika eut quitt lhpital militaire parisien du Val-de-Grce.
Contrairement au chef dtat-major Ahmed Gad Salah qui, lui, aurait t favorable lide dun mandat prsidentiel supplmentaire. De retour au pays, Bouteflika la promu vice-ministre de la Dfense, tout en gardant son poste de chef dtat-major. Alors que le patron du DRS est vertement attaqu par le secrtaire gnral de lex-parti unique. Car la premire attaque de Amar Saadani contre Mohamed Mdine remonte dbut novembre. Un pernicieux procd visant diviser larme. La dernire sortie de Amar Saadani sinscrit dans la continuit de lexcution de ce plan aux fins de dstabiliser le DRS et daffaiblir du coup le gnral Toufik. Une aventure hautement risque et qui va sans doute saper la cohsion de larme, srieusement mise rude preuve. A seulement quelques semaines de llection prsidentielle, la tension qui sest installe au cur du pouvoir fait peser sur le pays de graves menaces. 

Hacen Ouali



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Bouteflika otage de son entourage




03:45 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,