> >

[] [ ]

Le duel Sadani-Toufik continue de dominer lactualit

(Tags)
 
Sadani-Toufik : une guerre pour la dmocratie Emir Abdelkader 0 2014-02-06 03:00 PM
Des membres du CC du FLN dnoncent les propos de Sadani contre le DRS et le gnral Toufik Emir Abdelkader 0 2014-02-05 12:09 PM
Saadani rclame la dmission du gnral Toufik, chef du DRS Emir Abdelkader 0 2014-02-04 08:54 AM
Universalit et actualit du message dIbn Arab Emir Abdelkader | french Forum 0 2013-07-07 07:27 PM
La course larmement continue entre le Maroc et lAlgrie Emir Abdelkader 0 2013-03-12 12:07 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le duel Sadani-Toufik continue de dominer lactualit

Le duel Sadani-Toufik continue de dominer lactualit




Les attaques fracassantes dAmar Sadani contre le patron du DRS ne cessent dalimenter la presse algrienne et trangre. Deux jours aprs la publication de linterview accorde par le secrtaire gnral du FLN TSA, la majorit des titres est revenue sur cette sortie inattendue pour interprter les dclarations de Sadani et pronostiquer leurs ventuelles retombes sur le climat politique actuel.
Sadani laiss seul veut croire, ce mercredi 5 fvrier, Le Soir dAlgrie, qui estime que la sortie du patron du FLN mme si elle repose sur les termes dun dbat autour du rle et des missions des services de renseignements, reste, aux yeux des acteurs politiques et des observateurs, hautement suspecte . Et danalyser : elle traduit plus une difficult conjoncturelle cohabiter quelle ne projette une quelconque perspective dmocratique, la reconduction de Bouteflika pour un 4e mandat , rapporte Le Soir d'Algrie.
De son ct, le quotidien arabophone El Khabar sinterroge sur lacharnement de Sadani sur le DRS et son patron, le gnral Mohamed Medine, dit Toufik. Pourquoi Sadani sen est-il pris particulirement au service de renseignement sans voquer larme, alors que le DRS dpend organiquement de cette institution militaire ? À moins que le service en question ne soit plus sous le contrle de larme et de Bouteflika , analyse El Khabar. Cest dire que la question des fractures au sein de lArme nationale populaire est plus que jamais lordre du jour.
La preuve, selon le quotidien Libert, qui ne manque pas de sinterroger sur le silence embarrass de lANP : À quoi obit le silence de lANP au moment o lun de ses cadres, de surcrot parmi les plus importants pour reprendre la littrature de lANP, est violemment attaqu ? Si premire vue, la rponse de lANP ne peut se faire sans laval de Gad Salah, homme rput proche de Bouteflika, tout comme elle se garde de sexprimer au risque dtre accuse, encore une fois, dans le brouillamini actuel, de se mler de la politique, il nen demeure pas moins que ce mutisme traduit un malaise profond qui couve au sein de linstitution militaire depuis plusieurs mois maintenant , rapporte Libert.
À ltranger, la presse qui suit avec intrt lvolution de la politique algrienne a tent, de son ct, de dcortiquer les accusations de Sadani. Selon le quotidien franais, Le Figaro, le clan de Bouteflika vise le chef des services , en rappelant que le tandem Bouteflika-Toufik a fini par montrer des signes de msentente, ces dernires annes, l'occasion des enqutes diligentes par le DRS visant des proches du chef de l'État comme le ministre de l'Énergie Chakib Khelil, mis en cause dans le scandale de corruption de la Sonatrach . Pour ces raisons, le prsident algrien a ripost en divisant les services. Trois de ses branches nvralgiques ont t places sous l'autorit directe d'un proche, le gnral Ahmed Gad Salah, promu vice-ministre de la Dfense , rappelle Le Figaro.
Pour le site web dAl Jazeera, Sadani incarne la vitrine de la guerre entre la prsidence et les services du renseignement . Selon la chaine base au Qatar, ces rvlations ont un rapport avec le candidat du pouvoir qui ne pourrait remporter les lections tant que Toufik reste son poste. Ceci prouve, une fois de plus, que le patron du DRS est plus que jamais puissant, contrairement aux allgations portant sur un affaiblissement des services de renseignements algriens , veut croire le site dAl Jazeera.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le duel Sadani-Toufik continue de dominer lactualit




02:53 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,