> >

[] [ ]

La revue de presse et la caricature du jour

(Tags)
 
La revue de presse Emir Abdelkader 0 2014-02-06 03:41 PM
La revue de presse, le zapping vido et la caricature du jour Emir Abdelkader 0 2014-01-15 03:29 PM
13 avril 1958, jour de gloire ! 13 avril 2013, jour du grand dpart ! Emir Abdelkader 0 2013-04-14 03:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La revue de presse et la caricature du jour

La revue de presse et la caricature du jour




Sadani-Toufik
Algrie News titre : Hanoune analyse les attaques de Sadani : cest un pas vers la somalisation de lAlgrie . Le journal revient sur les dclarations de Louisa Hanoune concernant le duel Sadani-Toufik. Hier, la secrtaire gnrale du Parti des travailleurs et candidate llection prsidentielle du 17 avril prochain a rompu son silence. Elle est longuement revenue sur les attaques du secrtaire gnral du FLN lencontre du DRS et de son patron , souligne-t-il.
14 partis interpellent le prsident : Bouteflika doit parler , titre en une El Watan. Les propos dAmar Sadani, secrtaire gnral du FLN, accusant le patron du DRS davoir confisqu lÉtat, suscitent des inquitudes. Quatorze formations politiques regroupant Jil Djadid, RPR, MSP, FMN, ont appel hier le Prsident sortir de son silence et sadresser la Nation , prcise-t-il.
Louisa Hanoune dnonce les accusations contre le DRS : Amar Sadani touche lintgrit de lÉtat-Nation , titre encore El Watan. Les dnonciations des accusations profres par Amar Sadani, secrtaire gnral contest du FLN, contre le Dpartement du renseignement et de la scurit (DRS) fusent de partout. Aprs le RND et le MPA, cest au tour du Parti des travailleurs (PT) de dnoncer nergiquement les propos gravissimes de Sadani, qualifis de drive dangereuse pour le pays .
El Khabar titre : Lattaque de Sadani contre le plus important maillon de la chane du systme engendre une secousse : fin dune coexistence pacifique entre la prsidence et le DRS . Les propos tenus par Amar Sadani contre le DRS ont fait trembler la scne politique du pays, selon le journal. Lpisode de la coexistence pacifique entre les deux institutions est termin , analyse le journal.
Le prsident de lorganisation des patriotes ragit aux propos de Sadani : Chabane Boudemagh sen prend aux forces clientlistes du statu quo titre Libert. Les attaques virulentes dAmar Sadani, diriges rcemment contre le Dpartement de renseignement et de la scurit (DRS) et de son premier responsable continuent de susciter tonnement et indignation. Dans une dclaration rendue publique jeudi, le prsident de lOrganisation des patriotes algriens (OPA), Chabane Boudemagh, exprime sa consternation face cette agression effective commise contre un organe de scurit du ministre de la Dfense nationale , rapporte le journal.
Prsidentielle
Hanoune dnonce les courtisans de Bouteflika : pas de prsidence par procuration , titre en une Le Soir dAlgrie. Seconde interpellation de Louisa Hanoune en direction de Bouteflika. Le contexte marqu par la sortie mdiatique de Amar Sadani fait dire la secrtaire gnrale du Parti des travailleurs que les courtisans de Bouteflika le soutiennent comme on soutient la corde dun pendu, et quils lui rservaient une fin politique tragique , crit le journal.
Le mme journal titre : Candidature de Bouteflika : Djaballah dnonce une tentative de passage en force . Premier chef de parti dont la dcision de boycotter le scrutin prsidentiel du 17 avril prochain a t avance, Abdallah Djaballah, le prsident du Front pour la justice et le dveloppement (FJD), sest longuement panch, hier, sur une consultation lectorale quil a juge de prime abord compromise. On est arriv une priode o un Prsident, malade depuis des mois, ne peut plus soccuper de sa personne, a-t-il soutenu dans son discours louverture de la rencontre des jeunes militants du parti , selon le quotidien.
El Moudjahid titre : Vote des Algriens ltranger : les modalits numres dans un dcret excutif . Les modalits de vote des Algriens rsidant l'tranger et l'tablissement de la liste lectorale en prvision de l'lection prsidentielle d'avril 2014 ont t numrs dans un dcret excutif publi dans le Journal officiel du 2 fvrier en cours , rapporte-t-il.
Commission de supervision de llection : le rglement intrieur adopt, titre Horizon. Le rglement intrieur de la Commission nationale de supervision de llection prsidentielle du 17 avril prochain, fixant notamment ses missions, son organisation et son fonctionnement, adopt le 23 janvier dernier, a t publi dans le Journal officiel n05 du 2 fvrier 2014 , crit le journal.
Secteur de lducation
Le Courrier dAlgrie titre en une : Odeurs de pourri sur les bancs dcoles . Le Conseil national autonome des professeurs denseignement secondaire et technique (Cnapest), de lUnion nationale des personnels de lducation et de la formation (lUnpef) ainsi que le Syndicat national des professeurs de lenseignement secondaire et technique (Snapest) ont dcid de reconduire leur mouvement de grve, entam il y a prs de deux semaines, au lendemain des assurances du ministre de lÉducation de prendre en charge la revendication concernant la promotion des enseignants du primaire et du moyen , relve le journal.
El Watan titre : Les syndicats de lducation invitent Ghalmallah soccuper des imams : la grve de lducation entre dans sa troisime semaine . La grve dans le secteur de lducation entre dans sa troisime semaine. Ni la sentence de la justice ayant dclar la grve illgale ni la ponction sur salaires nont fait revenir les syndicats sur leur dcision , dit-il.
À la une du Quotidien dOran : Trois syndicats reconduisent leur grve - Éducation : le pourrissement ! . Selon le quotidien, les trois syndicats de l'ducation, le Cnapest, l'Unpef et le Snapest ont dcid de poursuivre le mouvement de grve. Le ministre de l'Éducation, pour sa part, semble souffler le chaud et le froid en dcidant au dpart d'oprer des ponctions sur salaire aux grvistes et en dposant plainte devant la justice et en donnant des assurances, ensuite, aux partenaires sociaux sur la prise en charge de la revendication concernant la promotion des enseignants du primaire et du moyen , commente-t-il.
Baba Ahmed tente dnouer la crise dans son secteur : des ngociations sont en cours avec la fonction publique , titre Libert. Nayant pas russi faire revenir les enseignants en classe en sappuyant sur une dcision de justice, le ministre de lÉducation nationale qui, jusque-l, a prfr grer la crise via des instructions crites adresses aux directions de lducation pour les vulgariser, voire les appliquer par tous les moyens a, semble-t-il, opt pour une nouvelle stratgie , souligne le quotidien.
Ghardaa
LExpression titre : Un centre oprationnel de scurit cogr par la gendarmerie et la police : un nouveau remde pour Ghardaa . Tayeb Belaz a annonc la cration, compter de jeudi dernier Ghardaa, d'un centre oprationnel de scurit, cogr par la Gendarmerie et la Sret nationales, dans le but de rtablir l'ordre et mettre fin aux chauffoures , crit-il.
Annonant la cration d'un centre oprationnel pour scuriser Ghardaa - Tayeb Belaz : l'Etat agira avec rigueur contre les fauteurs de troubles , titre en une Le Temps dAlgrie. Un calme prcaire a rgn hier Ghardaa qui vit dans un climat de tension o le risque d'une nime reprise des affrontements n'est pas totalement cart. Tous les quartiers de la ville sont quadrills par un important dispositif scuritaire compos d'lments de la gendarmerie et de la Sret nationale , dcrit-il.
Libert : Tayeb Belaiz la dclar Ghardaa : LEtat est dtermin appliquer les lois de la Rpublique . Au lendemain des derniers affrontements de mardi et mercredi derniers, et qui se sont prolongs jusqu jeudi, le ministre de lIntrieur, Tayeb Belaiz, est arriv la valle du MZab par avion accompagn par le gnral-major Abdelghani Hamel, directeur gnral de la Suret nationale, et le gnral-major Ahmed Bousteila, responsable de la Gendarmerie nationale , souligne-t-il.
Le Soir dAlgrie titre : Alors que Belaz, Hamel et Boustila taient sur place : assassinat dun quatrime Mozabite Ghardaa . Lautorit de lÉtat est, cette fois-ci, srieusement mise au dfi, avec lhorrible assassinat, jeudi dernier, dun quatrime Mozabite. Ce drame a eu lieu vers midi au moment o le ministre de lIntrieur tait en runion avec les deux premiers responsables de la police et la gendarmerie, au sige de la wilaya de Ghardaa , note le journal.
Une quatrime victime Ghardaa : un centre oprationnel de scurit pour ramener le calme , titre Le Quotidien dOran. Alors que le corps sans vie d'une deuxime victime des chauffoures que connat Ghardaa a t retrouv, jeudi aprs-midi, au quartier de Ben-Smara, le ministre d'État, ministre de l'Intrieur et des Collectivits locales, Tayeb Belaz, accompagn du directeur gnral de la Gendarmerie nationale Ahmed Bousteilla et du DGSN Abdelghani Hamel, s'est rendu jeudi sur place, la demande expresse du prsident Bouteflika, pour conjurer tout risque de drapage , rapporte-t-il.







 

()


: 1 ( 0 1)
 

La revue de presse et la caricature du jour




01:08 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,