> >

[] [ ]

Benflis charge Sellal et dfend le DRS

(Tags)
 
La justice amricaine la charg du dossier Un super magistrat sur les traces de Chakib Khelil Emir Abdelkader 0 2013-12-12 11:55 AM
Bouteflika, Hassan II et Benflis Emir Abdelkader 0 2013-12-10 03:55 PM
Dans chaque wilaya un cadre sera charg des dmarches des citoyens ns ltranger Emir Abdelkader 0 2013-11-10 02:36 PM
Quand Ali Belhadj dfend Hicham Aboud le parcours dun journaliste Franco-Algerien Emir Abdelkader 0 2013-05-22 03:52 PM
Khalida Toumi dfend Zabana! Emir Abdelkader 0 2013-05-08 03:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Benflis charge Sellal et dfend le DRS

Benflis charge Sellal et dfend le DRS




Dans un discours de 25 minutes, empreint de phrases aux insinuations peine voiles, Ali Benflis sest attaqu, hier, aux promoteurs du quatrime mandat. Pour lui, cest eux quincombe la responsabilit de la crise provoque par Sadani puisquils ont li la stabilit du pays au destin dun seul homme, le prsident sortant.
Je veux parler du discours politique alarmiste qui prend la forme dun appel prserver la stabilit de lAlgrie mais qui vise en ralit, uniquement faire un chantage scuritaire , a dclar, demble, le candidat la prochaine lection prsidentielle, devant les responsables de la campagne lectorale au niveau des wilayas, runis, hier, au sige de son quartier gnral de Ben Aknoun Alger. Pour Benflis, lobjectif principal de ce discours que prnent nombre de reprsentants du gouvernement est de maintenir le pays dans le statu quo actuel et de diffrer toute possibilit dalternance porte par la volont populaire .
En somme, cest le statu quo ou le chaos , assne sans ambages le candidat malheureux llection prsidentielle de 2004. Benflis ne sarrtera pas l, estimant que ces dclarations sont inacceptables dautant quelles manent dofficiels qui doivent prendre leurs responsabilits, faire preuve de mesure et de rserve, et veiller avant tout mettre en place les conditions politiques et matrielles de prparation et de droulement de la prochaine prsidentielle . Quentend-il par officiels ? Il est clair, que les missives du candidat qui refuse, jusque-l de verser dans la polmique sont destines au Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui ne rate pas loccasion pour appeler les Algriens prserver la stabilit du pays , aprs quil eut vant son artisan , en loccurrence Abdelaziz Bouteflika.
La dernire en date, cest lorsquil (Sellal, Ndlr) sautoproclamera porte-parole du peuple, estimant, sa sortie de lAPN lors de la clture de la session dautomne du Parlement, que les Algriens veulent la stabilit du pays en rponse aux questions des journalistes concernant la prsidentielle. Fait ne pas nier encore, cest qu loccasion de tous ses dplacements dans les wilayas, Sellal fait entretenir ce mot de stabilit , donnant limpression dun parti pris en faveur du quatrime mandat de lactuel chef de lEtat. Une pr-campagne non dclare, de lavis de tous les observateurs, bien que Bouteflika ne se soit pas encore prononc.
Dautres officiels comme Amar Ghoul ou Amara Benyouns seraient aussi la cible de Benflis, puisquils cultivent le mme discours que leur Premier ministre. Mais, pour Ali Benflis qui dit rejeter toute forme de surenchre , personne na le monopole de la prservation de la stabilit du pays . Invitant cet effet ses troupes redoubler de vigilance car, estime-t-il, cette priode prlectorale est propice toutes les formes de manuvres politiciennes, Benflis regrette quil y ait de forts indices dincertitude qui ne sont pas de nature favoriser la srnit requise pour un scrutin transparent et rgulier .
Candidat libre, mais Membre du FLN !
Sans pour autant afficher toutes ses cartes pour la course au Palais dEl-Mouradia, Ali Benflis na pas t indiffrent aux dernires attaques de Amar Sadani, contre le gnral Toukik, homme fort du Dpartement du renseignement et de la scurit (DRS). Ainsi, dans un appel ses partisans, le candidat dclare : Nous devons galement axer notre discours sur notre programme sans porter atteinte nos adversaires politiques, ni tenir un discours prjudiciable aux institutions de la Rpublique que nous devons prserver car, a-t-il insist, elles sont un acquis de tous les Algriens et un garant de la prennit de lEtat . Aurait-il, lappui des services que lon dit en pleine guerre contre le prsident de la Rpublique ? Benflis ne nous le dira pas !

Ce que lhomme vient, pourtant, nous expliquer, cest qu il nest pas le candidat dun parti et quil ambitionne de reprsenter lensemble du peuple algrien dans cette course. Mais, sans renier ma qualit de membre du FLN , tient-il rappeler, dans un message visant puiser des soutiens dans lex-parti unique, actuellement en pleine crise interne. Revoil donc Benflis qui se prsente en concurrent de Bouteflika dans le propre camp de ce dernier. Lancien Chef de gouvernement na, parat-il, pas peur de rditer le scnario de 2004, lui qui se dit confiant du soutien dune large reprsentation du peuple algrien .
Attendue avec impatience, la deuxime sortie de Benflis aprs celle du 19 janvier dernier o il avait dclar officiellement sa candidature, na pas t riche en dclarations. Les journalistes, en particulier et lopinion publique, en gnral, qui espraient entendre Benflis sur certaines questions sont rests, finalement, sur leur faim. Lon a limpression que lhomme nest toujours pas sorti de son mutisme qui aura dur prs de dix ans. À signaler enfin que Benflis na fait son entre, hier, qu 9h 48, alors que la runion tait prvue 8h 30. Plusieurs invits cette rencontre qui a vu la prsence de lancien ministre, Abdelaziz Rahabi, ont regrett le manque dorganisation .
Assa Moussi



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Benflis charge Sellal et dfend le DRS




08:12 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,