> >

[] [ ]

La bataille de Syrie marque la fin de lunilatralisme occidental

(Tags)
 
Si la Syrie perd la bataille, le chaos s'tendra tout le Moyen-Orient Emir Abdelkader 0 2014-01-20 01:42 PM
Rtrospective 2013,Les personnalits qui ont marqu lanne Emir Abdelkader 0 2013-12-31 01:47 PM
Syrie: les rebelles ont perdu la bataille de Qousseir Emir Abdelkader 0 2013-06-05 03:56 PM
La vraie bataille pour la Syrie () Emir Abdelkader 0 2013-05-30 12:07 PM
La vraie bataille pour la Syrie... Emir Abdelkader 0 2013-05-30 12:01 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La bataille de Syrie marque la fin de lunilatralisme occidental

La bataille de Syrie marque la fin de lunilatralisme occidental




Interview pour la revue France- Armnie : La bataille de Syrie marque la fin de lunilatralisme occidental : Ren naba : Ecrivain et journaliste spcialiste du monde arabe, Ren Naba (1) a t correspondant tournant au bureau rgional de lAFP Beyrouth (1969-1979) et conseiller du directeur gnral de la radio arabophone RMC Moyen-Orient. Dans son analyse de lvolution du conflit syrien, il livre un regard sans concession sur laction de la diplomatie franaise.
France-Armnie : Comment qualifieriez-vous la nature actuelle de ce conflit? En quoi la Syrie est-elle un front de la guerre froide entre arc chiite (Iran) et bloc sunnite (saoudo-turc)?
Ren Naba : Cent ans aprs les accords Sykes-Picot (2) portant partage du Moyen-Orient en zones dinfluence, la bataille de Syrie apparat comme un conflit pour une nouvelle dtermination de la hirarchie des puissances dans lordre international et rgional. Le pril chiite succde ainsi au pril rouge, au pril vert, en attendant le pril jaune dans la fantasmagorie occidentale et son instrumentalisation au bnfice de la stratgie saoudo-atlantiste.
En quoi la Syrie est-elle devenue le cur du Djihad rgional et international ?
La Syrie de la dcennie 2010 remplit une fonction analogue celle de lAfghanistan de la dcennie 1980. Une guerre dont lobjet a t de driver le combat pour la libration de la Palestine et de le dporter 5 000 km du champ de bataille. Dans la pure tradition de la guerre froide sovito-amricaine. Pour preuve, trois ans de combat en Syrie ont permis Isral dachever de phagocyter la totalit de la Palestine.
Un dfouloir absolu du djihadisme erratique que les ptromonarchies prfrent sacrifier sur le thtre des oprations extrieures plutt que le rprimer sur le sol national, avec son cortge de reprsailles. Un drivatif au combat pour la libration de la Palestine, la grande oublie du printemps arabe. De ce fait, la Syrie est devenue le thtre dun combat du camp atlantiste contre laxe de la contestation lhgmonie occidentale dans la zone Iran-Syrie-Hezbollah libanais.

Que reprsente lEtat islamique en Irak et au Levant (ISIS)?
Le fruit de la copulation ancillaire entre Al Qaida et danciens dirigeants baasistes happs par la tentation dun alignement sectaire. Le commandement de lISIS, dont lacronyme en arabe est Daeche, est exclusivement irakien. En ce qui concerne le djihadisme en Syrie, particulirement la structure de commandement de lEtat Islamique dIrak et du Levant (3), Izzat Ibrahim ad Doury, ancien vice-prsident du Conseil de la Rvolution irakienne et successeur de Saddam Hussein la tte de la gurilla anti-amricaine en Irak, a fait alliance avec son bourreau, le Prince saoudien Bandar Ben Sultan, un des artisans de la destruction de lIrak et des assises du pouvoir baasiste sunnite dans ce pays, en vue de restaurer le primat sunnite Bagdad, dans lancienne capitale abbasside. Une dmarche qui rvle la fragilit des convictions idologiques des dirigeants arabes. Une insulte la mmoire des nombreux morts dIrak et du Monde arabe. Moussa Koussa, lancien chef des services secrets libyens, a opr la mme mutation au service du Prince saoudien pour la zone Maghreb-Sahel.

Quelles sont les principales lignes de divergence entre ce mouvement et les objectifs du Jabhat al-Nosra sur lchiquier islamiste en Syrie?
La rapine, les butins et les prises de guerre. LEtat Islamique relve dun commandement irakien qui a fait ses preuves en Irak contre les Amricains. Jabhat al-Nosra (4) est une structure panislamique sous la houlette saoudienne. Trois des grandes capitales de la conqute arabe des premiers temps de lIslam chappent au contrle des sunnites : Jrusalem, sous occupation isralienne, Damas, sous contrle alaouite et Bagdad, sous contrle kurdo-chiite.
Il est devenu urgent pour les wahhabites (5), pour leur viter dtre dmasqus, de laver cette souillure inflige par leur politique dalignement inconditionnel sur les Etats-Unis, le principal protecteur dIsral lennemi officiel du Monde arabe quils considrent comme lusurpateur de la Palestine.

En quoi lArme syrienne libre (ASL) est-elle une structure fantme, comme le prtendent certains analystes? Quest devenu le Conseil national syrien (CNS) face la djihadisation de lopposition arme ?
Nen dplaise aux charlatans et aux mystificateurs, lASL a toujours t une structure fantme. Une crature des services de renseignements franais et turcs, cest--dire les deux pays qui ont procd lquarrissage de la Syrie. Une structure complmentaire lopposition off-shore syrienne, dont la nature hybride et la fonction suppltive ont considrablement obr la crdibilit de la contestation anti-Assad et dvoy le combat pour lavnement dune vritable dmocratie en Syrie. Il en est de mme du CNS, sous perfusion permanente depuis sa cration. Le Groupe des Amis de la Syrie runissait son lancement 110 pays de tous les continents. Trois ans aprs, il est rduit sa portion congrue : 11 pays de lOtan et des ptromonarchies ainsi que la Turquie, dont le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan est en phase crpusculaire.

La fin de lactivisme diplomatique du Qatar est-il une ralit ou une fiction ?
Le parrain amricain a siffl la fin de la partie pour son pupille. La grenouille qui voulait se faire aussi grosse quun buf a repris sa dimension batracienne. Et servile.

A qui profitent les rcents attentats de Beyrouth contre lambassade iranienne et celui de la banlieue chiite?
A la dstabilisation du Liban, en vue dentraner le Hezbollah dans une guerre marginale, et surtout dempcher le Liban de se consacrer son dfi majeur : la bataille pour laccession son indpendance conomique, par la mise en valeur de ses ressources nergtiques, gage de son indpendance. Le Liban, Etat producteur de ptrole, serait moins dpendant de la mendicit internationale, moins vulnrable aux pressions saoudiennes et occidentales.

La Russie est-elle appele devenir une force de modration, dans le cadre de Genve 2, face aux Etats-Unis qui perdent la main, et quid de la participation de lIran cette confrence internationale ?
La bataille de Syrie a marqu la fin de lunilatralisme occidental dans la gestion des affaires du monde. Le reste dcoule de ce constat de base.

Les chrtiens de Syrie sont-ils appels jouer un rle dans le rglement du conflit ? Si oui, comment ?
Pour esprer jouer un rle un jour, les chrtiens de Syrie et dailleurs doivent simprgner dune ralit premire, savoir que la France, protectrice des chrtiens dOrient, a t leur fossoyeur. Le Gnocide armnien a t rcompens par le bonus du District dAlexandrette, amput la Syrie en 1939 pour tre offert la Turquie, lennemi de la France durant la Premire Guerre mondiale. La cration dIsral a entrain lexode des chrtiens palestiniens, lagression anti-nassrienne de Suez, 1956, lexode des chrtiens dEgypte, linvasion amricaine de lIrak, lexode des chrtiens dIrak et la bataille de Syrie, lexode des chrtiens de Syrie.
Que les chrtiens dOrient commencent rpudier leur posture de prosternation permanente devant les Occidentaux et engagent une rflexion en profondeur sur leur spcificit et leur contribution la civilisation universelle ! Ils commenceront alors tre crdibles.

Sentez-vous une volution positive dans la couverture mdiatique franaise de ce conflit ?
La France pratique dans sa trs grande majorit un journalisme de rvrence et de connivence. Avec, pour la Syrie, une innovation : lapparition dintellectuels dun genre nouveau, les islamophilistes, dont la mission ntait pas dclairer lopinion franaise de leur expertise, mais de faire office de drone tueur de toute pense dissidente. A ce titre, ils portent une accablante responsabilit dans le dsastre stratgique franais diplomatique et militaire sur la bataille de Syrie, sans doute la dernire expdition postcoloniale de la France, grande perdante de la mondialisation, grande perdante de leuropanisation du continent, grande perdante en Syrie.



Propos recueillis par Tigrane Ygavian



 

()


: 1 ( 0 1)
 

La bataille de Syrie marque la fin de lunilatralisme occidental




09:21 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,