> >

[] [ ]

Tunisie : soudaine acclration des enqutes sur les affaires Belad et Brahmi

(Tags)
 
Tunisie : il y a un an, Chokri Belad tait assassin Emir Abdelkader 0 2014-02-06 12:48 PM
Tunisie, Lassassin prsum de Chokri Belad limin Emir Abdelkader 0 2014-02-06 08:23 AM
LAlgrie uvre pour la stabilit de la Tunisie sans interfrer dans ses affaires internes Emir Abdelkader 0 2013-10-03 02:35 PM
Grve gnrale aprs l'assassinat de Mohamed Brahmi en Tunisie Emir Abdelkader 0 2013-07-26 04:18 PM
Tunisie : violentes manifestations anti-islamistes aprs lassassinat de Brahmi Emir Abdelkader 0 2013-07-26 04:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Tunisie : soudaine acclration des enqutes sur les affaires Belad et Brahmi

Tunisie : soudaine acclration des enqutes sur les affaires Belad et Brahmi




Au point mort depuis plusieurs mois, l'enqute sur les assassinats des opposants tunisiens Chokri Belad et Mohamed Brahmi a connu une brusque acclration cette semaine avec l'arrestation d'un suspect et la mort d'un autre.
Aprs des mois de silence radio, les responsables du ministre tunisien de l'Intrieur ont annonc ces derniers jours des avances sur les sensibles dossiers Chokri Belad et Mohamed Brahmi, deux opposants de gauche tus en fvrier et juillet 2013.
Dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 fvrier, le porte-parole du ministre, Mohamed Ali Aroui, a annonc l'arrestation de l'un des suspects dans l'assassinat par balles du dput Mohamed Brahmi. Quelques jours plus tt, le ministre de l'Intrieur Lotfi Ben Jeddou avait annonc en personne la mort de Kamel Gadhgadhi, tueur prsum de l'opposant Chokri Belad, lors d'une opration antiterroriste prs de Tunis.
S'exprimant sur l'arrestation du suspect dans l'affaire Brahmi, Mohamed Ali Aroui a dclar que les forces de scurit avaient "encercl une maison de l'Ariana (prs de Tunis), o tait retranch un groupe terroriste. Aprs un change de tirs nourris, quatre lments, dont l'un est dans un tat trs critique, ont t arrts". "Parmi eux figure Hmed el-Melki, alias 'Somali' (le Somalien, ndlr), l'un des lments impliqus dans l'assassinat du martyr Mohamed Brahmi", a-t-il ajout, en prcisant que l'homme tait un voisin du dput. "Le ministre de l'Intrieur souligne qu'il s'agit d'une opration russie", a-t-il indiqu, soulignant que des armes avaient t saisies. Dans un communiqu, le ministre a par ailleurs identifi les trois autres suspects comme Bilel Amdouni, Mounir Jmaa et Ameur Zdiri.
Les autorits pointes du doigt
Le fils de Mohamed Brahmi, Adnane, a dit que l'arrestation de "Somali" vivant tait "un soulagement pour nous parce que cela va permettre de dvoiler toute la vrit sur l'assassinat de mon pre, et surtout de connatre les commanditaires de ce crime". "Le suspect arrt n'tait autre que notre voisin depuis 10 ans", a-t-il affirm.
Cette opration des forces de l'ordre intervient aprs celle, mardi, ayant abouti la mort de Kamel Gadhgadhi, l'assassin prsum de l'avocat et militant de gauche Chokri Belad. Ces meurtres ont t attribus par les autorits au groupe jihadiste Ansar al-Charia, accus d'tre li Al-Qada. Ce dernier ne les a toutefois jamais revendiqus, pas plus qu'aucune autre attaque arme.
Les autorits - le ministre de l'Intrieur mais aussi les responsables du parti islamiste Ennahdha, au pouvoir lorsque les deux assassinats ont t commis - ont t leur tour pointes du doigt par les proches des deux opposants. Samedi, la veuve de Mohamed Brahmi a ainsi accus, lors d'un des rassemblements commmorant le premier anniversaire de l'assassinat de Chokri Belad, les autorits d'avoir "tout fait pour effacer les traces du crime". Dans une interview Jeune Afrique, Basma Khalfaoui, veuve de Chokri Belad, avait auparavant accus les reponsables du ministre de l'Intrieur d'avoir cach des documents essentiels l'enqute.


(Avec AFP)
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Tunisie : soudaine acclration des enqutes sur les affaires Belad et Brahmi




01:24 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,