> >

[] [ ]

Les units de lALN organisaient trois tentatives de franchissement par nuit

(Tags)
 
Trois ans apres son deces Emir Abdelkader 0 2014-02-11 11:28 AM
Egypte : tentatives d'apaisement aprs un week-end meurtrier Emir Abdelkader 0 2013-08-18 10:36 PM
Le franchissement du Rubicon sur lIfriqiya. Emir Abdelkader 0 2013-04-27 03:10 PM
Tentatives de marche avortes Alger Emir Abdelkader 0 2012-09-15 02:39 PM
Nuit de neige *lora* 1 2009-04-13 10:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les units de lALN organisaient trois tentatives de franchissement par nuit

Le forum dEl Moudjahid rend hommage aux Chouhada des lignes Challe et Morice : Les units de lALN organisaient trois tentatives de franchissement par nuit

Dans le cadre des festivits marquant la journe du Chahid, le 18 fvrier de chaque anne, le forum dEl Moudjahid, en coordination avec lassociation Machal Echahid, a organis hier une rencontre en hommage aux chouhada des lignes lectrifies Challe et Morice. Cette confrence caractre historique anime par Madini Bachir, professeur dhistoire luniversit dAlger, a t marque par divers tmoignages de moudjahidine sur les oprations dacheminement darmes travers les frontires, lors de la Rvolution.
Au cours de son intervention, M. Bachir soulign, de prime abord, toutes les souffrances vcues par les moudjahidine durant la lutte de Libration nationale. Aussi, il sattardera longuement sur ces sinistres lignes coloniales qui ont fait beaucoup de victimes parmi les Algriens.
Trs mthodique, le confrencier divisera son expos en plusieurs parties, ce qui donnera sa prsentation un caractre acadmique. Il voquera, notamment, le contexte historique et gographique, avant de parler de la prilleuse opration dacheminement des armes travers les redoutables lignes lectrifies, mines et trs surveilles. Il clturera, enfin, son expos en revenant sur toutes les souffrances endures par les Algriens, en gnral, mais aussi et surtout par nos valeureux moudjahidine.
Dr Madini Bachir axera sa prsentation, dans un premier temps, sur la priode prcdant 1957. Il soutiendra, dans ce contexte, que ces lignes font partie de ces modles uniques en leur genre, pratiqus par les forces coloniales et ayant exist travers lhistoire et de part le monde. Lorateur les comparera dailleurs aux lignes Bar Lev et Maginot.
Lorateur mettra laccent, ensuite, sur la surveillance accrue de ces lignes. Il affirme que les forces coloniales avaient mobilis 50.000 soldats l'Est et autant l'Ouest, dans les postes de surveillance.
Selon cet universitaire, les caravanes darmement qui arrivaient en Algrie parvenaient des frontires est et sud-est, en particulier. Se rfrant une tude, il dit que lopration de transport des armes pour la glorieuse Rvolution de novembre 1954 a dbut juste aprs les massacres du 8 Mai 1945. Et dajouter : Selon un tmoignage de Benyoucef Benkhedda, les premires pices darmes ont commenc tre achemines vers lAlgrie en 1947. Ces pices du premier convoi taient de lordre de 303 seulement et comptaient, notamment, 103 mitraillettes Stati, parvenues travers les frontires sud-est. Une fois arrives Oued Souf puis Biskra, les armes ont t stockes par Mustapha Benboulad. La 2e cargaison des premires armes comptait, quant elle, 33 mitraillettes. Ce qui fait au total, un peu plus de 140 mitraillettes.

Rares taient ceux qui ont survcu
Selon le confrencier, ce nombre ne rpondait nullement au besoin. Les moyens de transport des armes taient faibles. Toutefois, les moudjahidine taient arms dune volont de fer. Les Franais eux-mmes avaient reconnu que les frappes des forces de la Rvolution devenaient de plus en plus fortes, danne en anne, do est venue lide driger ces lignes lectrifies.
Il convient de signaler, note ce docteur en histoire, que les intrts conomiques et militaires convergeaient lpoque. Aussi, il mettra en exergue quAndr Maurice, initiateur du projet de ces lignes, tait propritaire dune usine de fabrication de clous. Lorateur a relev, galement, que les deux lignes riges par la France coloniale, le long des frontires est et ouest du pays, pour empcher, notamment, le transport des armes aux moudjahidine, ont affect les actions armes de l'ALN, mais n'ont point dcourag les moudjahidine. Poursuivant ses propos, Dr Madini a indiqu que les units de l'ALN organisaient 3 tentatives par nuit de franchissement des lignes Challe et Morice. Et de souligner quun nombre de 240 tentatives de passage travers les frontires ont t recenses par les Franais en 4 mois, soit une moyenne de 3 tentatives par nuit.
Faut-il le rappeler, les lignes Challe et Morice constituent un ensemble de rseaux parallles de fils lectriques et de barbels de diffrentes formes dotes de moyens d'extermination, dont des mines antipersonnel et des haies lectriques, mises en place afin d'isoler les moudjahidine de leurs bases l'tranger qui leurs servaient pour l'entranement et l'approvisionnement en armes.
Elles courraient le long des frontires entre l'Algrie et les deux pays voisins, le Maroc et la Tunisie.
La premire, la ligne Morice, du nom du ministre de la Dfense Andr Morice, rappelle-t-on, s'tend d Annaba Negrine sur 450 km ; l'Ouest, elle va de Ghazaouet Bchar sur 750 km. La ligne Challe, qui porte le nom de son concepteur Maurice Challe, commandant des forces franaises, a t difie pour conforter la premire.
Se succdant lun aprs lautre la tribune, les moudjahidine, l'instar de Mohamed Bousmaha, Mohamed Gunifed et Abdelmadjid Azzi, ont apport leurs tmoignages mouvants pour voquer leurs camarades de combat. Tous ont prcis cette vrit : Rares taient ceux qui y ont survcu.
On apprendra, notamment, la faveur de cette rencontre, quau niveau de la Wilaya III historique, la premire opration de traverse de ces lignes avait commenc en janvier 1957. La dernire avait eu lieu en juin 1959. Il y a en tout 14 katibats, dont la moiti ne sont pas revenues, tmoigne M. Abdelmadjid Azzi.
Pour rappel, les festivits commmorant la journe du Chahid se veulent un hommage aux chouhada sans spulture.
Soraya Guemmouri



ELMOUDJAHID.COM

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les units de lALN organisaient trois tentatives de franchissement par nuit




02:19 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,