> >

[] [ ]

La France est la vassale des États-Unis...

(Tags)
 
/ Les États-Unis tentent de justifier leurs raids en Libye et en Somalie Lire l'article sur Je Emir Abdelkader 0 2013-10-08 03:29 PM
Les États-Unis tentent de justifier leurs raids en Libye et en Somalie Emir Abdelkader 0 2013-10-08 03:27 PM
La condamnation par les États-Unis de lusage des armes chimiques ne sapplique pas Isral Emir Abdelkader 0 2013-09-21 04:39 PM
ÉTATS-UNIS Les Amricains, "plus antismites qu'islamophobes" Emir Abdelkader 0 2013-04-30 06:41 PM
Les Etats-Unis ne peuvent pas cibler un partenaire... Emir Abdelkader 0 2013-04-27 10:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La France est la vassale des États-Unis...

La France est la vassale des États-Unis, voil la seule chose retenir de la visite de Franois Hollande outre-Atlantique

Lespionnage tous azimuts et illgal des autorits amricaines, et lingrence continuelle de Washington dans la politique intrieure franaise, commandaient Franois Hollande de ne pas se rendre en visite officielle aux États-Unis dAmrique. Sil avait eu le sens de la dignit de la France et de sa fonction, il aurait en effet adopt lattitude de la Prsidente du Brsil, Mme Dilma Rousseff. Celle-ci avait annul - en septembre 2013 - sa visite aux États-Unis prvue le 23 octobre 2013, et cela pour protester solennellement contre lespionnage gnralis opr par Washington contre le gouvernement de Brasilia.

Ayant nanmoins maintenu son dplacement, Franois Hollande sexposait voir le prsident des États-Unis samuser le rabaisser encore davantage. C'est ce qui sest pass.

Barack Obama a profit de cette visite dÉtat sans objet pour humilier son invit plusieurs reprises :

  • en comparant publiquement le Royaume-Uni et la France ses deux propres filles, entre lesquelles il refuserait de dire qui est la prfre, le prsident des États-Unis a confirm, avec un paternalisme odieux, qu'il sestime tre le pre de lEurope ;
  • en menaant les entreprises franaises commerant avec lIran, il a exhib son mpris des rgles de lOMC et sest ingr grossirement dans les affaires bilatrales franco-iraniennes ;
  • en exigeant de Franois Hollande qu'il manifeste son soutien au grand march transatlantique , il a voulu le faire consentir publiquement la destruction des intrts vitaux de la France ;
  • en multipliant les allusions la vie prive agite de Franois Hollande, il s'est ouvertement pay la tte de son alli .
À aucun moment, Franois Hollande na su ragir en homme dÉtat. Il na su rpondre ces perfidies de Barack Obama que par du cabotinage, des sourires niais, de piteux faux-fuyants comme sur lIran , ou le silence.

En se rendant dans de telles conditions aux États-Unis, Franois Hollande a donc confirm, aux yeux du monde entier, qu'il na pas ltoffe d'un prsident de la Rpublique franaise mais les rflexes dun subordonn. Cette servitude volontaire du locataire de lÉlyse est dsormais insupportable la grande majorit des Franais.











 

()


: 1 ( 0 1)
 

La France est la vassale des États-Unis...




06:47 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,