> >

[] [ ]

Essais nuclaires franais en Algrie : ...

(Tags)
 
Essais nuclaires de Reggane :... Emir Abdelkader 0 2014-02-15 03:12 PM
Mali : Iyad Ag Ghaly se cache en Algrie, selon les services franais Emir Abdelkader 0 2014-01-28 11:59 AM
Exclusif : les Rafale franais n'ont pas survol l'Algrie Emir Abdelkader 0 2013-01-21 10:09 PM
Algrie. Franois Hollande confirme que des Franais sont retenus sur le site gazier Emir Abdelkader 0 2013-01-17 05:10 PM
Pourquoi lAlgrie a autoris des avions franais traverser son espace arien Emir Abdelkader 0 2013-01-15 03:15 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Essais nuclaires franais en Algrie : ...

Essais nuclaires franais en Algrie : Mensonge dÉtat et vrit historique




La carte dclassifie par le ministre franais de la Dfense sur lopration Gerboise bleue dans la rgion de Reggane, dont nous donnions une premire information dans notre dition dhier, constitue un vritable coup de blier contre la porte tenue hermtiquement close depuis des dcennies par lÉtat franais sur ltendue des radiations des essais nuclaires au Sahara.
La carte retrace la propagation de la radioactivit mise par l'explosion de la premire bombe franaise dans le Sahara algrien, le 13 fvrier 1960. Le document montre une trs large propagation de ces particules potentiellement dangereuses, sur l'ensemble de l'Afrique du Nord et mme l'Espagne. À certains endroits, d'aprs ce document, les militaires ont reconnu que les normes, les seuils d'alerte de radioactivit ont t largement dpasss, en Algrie mais aussi beaucoup plus au sud, jusqu'au Tchad.
Cette carte publie par le journal franais le Parisien et reprise par lensemble des grands journaux franais a t tablie par larme franaise en 1960 et dclassifie (discrtement ?), lanne dernire, dans le cadre de l'enqute pnale dclenche par les vtrans des campagnes d'essais nuclaires franais (dans le Sahara au dbut des annes 1960, puis en Polynsie dans les annes 1970) . Les demandes rptes et les pressions de la part de l'Association des vtrans des essais nuclaires franais (Aven) ont fini par venir bout du mensonge dÉtat entretenu depuis des dcennies. La commission de la dfense nationale a fini par dclassifier ces documents qui reconnaissent ce que les populations de Reggane savaient depuis toujours puisque tmoins et descendants de ces essais subissent dans leur chair, jusqu' aujourdhui, les consquences de ce crime. Cette carte montre clairement, ce que les autorits civiles franaises ont ni et les autorits militaires ont minimis : de vastes zones de contamination sont restes secrtes durant des dcennies. Dabord, les retombes des essais nuclaires franais ont recouvert tout le Maghreb et la rgion subsaharienne, et mme au-del de la Mditerrane, puisque 13 jours aprs le tir de la premire bombe arienne franaise, la fameuse "Gerboise bleue", des retombes radioactives atteignent les ctes espagnoles et recouvrent la moiti de la Sicile (Italie).
Ensuite, et en dpit des assertions de lÉtat franais (civil et militaire), les normes de radioactivit de ces essais ont "nettement t dpasses". À certains endroits, comme Arak, prs de Tamanrasset o leau tait fortement contamine, mais aussi dans la capitale tchadienne NDjamena, alors que dans les documents classs "secret-dfense", les militaires franais assuraient que ces normes taient gnralement trs faibles. Sauf que les normes de lpoque taient beaucoup moins strictes que maintenant, et que les progrs de la mdecine ont dmontr, depuis, que "mme de faibles doses, la radioactivit peut dclencher, dix, vingt ou trente ans plus tard, de graves maladies", commente Bruno Barillot, spcialiste des essais nuclaires. Il ajoute, dailleurs, que "La carte de zonage des retombes de +Gerboise bleue+ montre que certains radiolments jects par les explosions ariennes, tels liode 131 ou le csium 137, ont pu tre inhals par les populations malgr leur dilution dans latmosphre personne, aujourdhui, nignore que ces lments radioactifs sont lorigine de cancers ou de maladie cardio-vasculaires".
Le premier essai nuclaire franais, Gerboise bleue, est effectu en surface le 13 fvrier 1960 sans tenir compte des populations civiles laisses sans aucune protection ou information. Le second essai, le 7 novembre 1961, est souterrain. Le 1er mai 1962, lors du deuxime essai, un nuage radioactif s'chappe de la galerie de tir, la roche stait fissure lors du premier essai. C'est le fameux accident de Bryl (du nom de code de l'essai).
Les rapports indiquent que de novembre 1961 fvrier 1966, treize tirs en galerie sont effectus, dont quatre n'ont pas t totalement contenus ou confins (Bryl, Amthyste, Rubis, Jade). On sait aujourdhui que ce rapport est faux puisque la majorit de ces essais ont t marqus par de graves incidents et des accidents, notamment des fuites de nuages radioactifs chaque fois.
Ces rvlations vont impulser une nouvelle dynamique l'enqute mene depuis une dizaine dannes par le ple Sant publique du tribunal de Paris. Il s'agit d'une enqute ouverte pour homicide involontaire, atteinte l'intgrit physique et administration de substances nuisibles.

M. Koursi

ELMOUDJAHID.COM
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Essais nuclaires franais en Algrie : ...




06:32 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,