> >

[] [ ]

Les partis politiques sactivent

(Tags)
 
partis politiques appellent Bouteflika briguer un 4me mandat9 Emir Abdelkader 0 2014-01-28 08:44 AM
Election prsidentielle 2014, Les partis islamistes dans lembarras Emir Abdelkader 0 2013-11-28 03:49 PM
Les partis islamistes radicalisent leurs positions sur le bilan de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2013-11-24 02:53 PM
Les partis politiques dnoncent lattaque du sige du consulat dAlgrie Casablanca Emir Abdelkader 0 2013-11-03 02:41 PM
Syrie : Al-Nosra dit rejeter lections et partis politiques Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:31 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les partis politiques sactivent

Les partis politiques sactivent

A la faveur de l chance prsidentielle qui se profile vive allure, les partis politiques mettent dj les bouches doubles, acclrent la cadence en termes de prparatifs matriels, de programmes lectoraux, voire les ventuels candidats qui afftent leurs armes. Lenjeu est de taille et il nest pas excessif daffirmer ds maintenant que cette joute lectorale qui, dun avis unanime se singularise par son importance et son poids politique, suscite un intrt vident.
Les formations politiques ne sont pas les seules sengager sur la scne. Il faut aussi relever lattention de larges franges de la socit qui suivent avec une forte dose dintrt, toute cette atmosphre de pr-campagne prsidentielle. Au vu des rencontres et autres manifestations organises avec une certaine rgularit par les formations politiques, il est clair, que le compte rebours a commenc et que la comptition donne la nette apparence de stre engage ds maintenant.

------------------------------
Il raffirme le soutien du parti a linstitution Militaire :
Le SG du FLN appelle cesser toute polmique politique
Le secrtaire gnral du front de libration national (FLN) Amar Sadani, a appel, hier, les instances nationales et locales de son parti clore la porte de la polmique politique et ce que toutes les interventions , les dclarations et les dbats tournent autour des questions organiques et les prparatifs de la campagne lectorale pour le candidat du parti, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika . Le secrtaire gnral du FLN qui adressait une directive portant le numro 4, aux secrtaires des mouhafadhate, runis au sige du parti Alger, a soulign que cet appel vient en application des directives du prsident du parti, en loccurrence le Prsident de la Rpublique, M. Abdelaziz Bouteflika . Dans son document, Amar Sadani raffirme le soutien du FLN linstitution militaire. Le Front de libration nationale soutient encore et considre linstitution militaire et son rle de leader dans la protection du pays et de sa stabilit . Le patron du FLN lance un avertissement ladresse de certaines parties qui tentent dexploiter le dbat politique pour porter atteinte la stabilit du pays et de faire sortir le sujet de son contexte et ses objectifs dans le but de compromettre la campagne lectorale .
Le Chef de lEtat, dans un message adress au chef dtat-major de lANP, rappelle-t-on, a mis en garde contre toute atteinte larme. Selon Amar Sadani, le message du Prsident, n'tait pas adress au FLN mais le FLN s'engage le respecter et l'appliquer . Il convient de prciser par ailleurs, qu lissue de leur runion avec le secrtaire gnral, les secrtaires des mouhafadhate ont affirm leur adhsion au contenu du message adress par le Prsident de la Rpublique au chef dtat-major et au contenu de la directive du secrtaire gnral du parti portant sur la ncessit de fermer les portes de la polmique et de veiller la bonne prparation de la campagne lectorale pour la victoire du candidat Abdelaziz Bouteflika . Ils ont mis en garde les parties qui veulent profiter de la polmique politique afin de dstabiliser le parti et le pays, les mouhafedh du FLN, ont demand, la direction du parti, dactionner les commissions de discipline et de prendre les sanctions ncessaires leur encontre . Nous dnonons avec force tout comportement non conforme aux cadres juridiques et organiques du parti , ont-ils crit dans le communiqu final sanctionnant la runion.


Salima Ettouahria




Le RND fte ses 17 ans dexistence
La prsidentielle en point de mire
La porte-parole du parti, Nouara Djafar, salue la dclaration du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, faite partir de Mila, dans laquelle il a mis en garde contre les lignes rouges ne pas franchir et les acquis ne pas remettre en cause car il y va de notre devenir et celui de nos enfants. Cest dans cinq jours que le RND entamera sa 17e anne dexistence politique. En cette occasion, le secrtaire gnral du parti, runira, la veille de cet anniversaire, les cadres et les militants Avec eux, nous apprend, hier, Nouara Djaafar, porte-parole, Abdelkader Bensalah et les cadres du parti, feront le point sur les acquis raliss et les prparatifs de la campagne lectorale qui dbutera le 23 mars prochain. Cr le 21 fvrier 1997 la veille des lections lgislatives de la mme anne, le RND a rafl 156 siges sur les 380 que comptait le Parlement. Ce dbut poustouflant a vite propuls le parti au rang de seconde force politique, juste derrire le FLN. Aprs avoir pris part toutes les joutes lectorales, cette formation se maintient comme seconde force au niveau de lAssemble populaire nationale et premire au Conseil de la nation.
Le chemin parcouru, et salu par les observateurs, fait du RND une formation trs bien organise. Au bout dune anne de dissensions et de frictions internes, que daucuns ont qualifi dquation insoluble, le parti se flicite, dira Mme Djafar, jointe par tlphone, de la maturit politique engendre par toutes ces annes de pratique militantante, avec ses hauts et ses bas Aussi, aujourdhui pour elle, le RND entame une nouvelle tape : de cohsion, dun meilleur regard vers lavenir mais surtout de restructuration. Cette performance, ajoute-t-elle, a t pleinement ralise, car au sein du RND on a toujours plac lintrt de notre formation au dessus de toute autre circonstance. Le parti a, galement, prn un discours unificateur et une mthodologie pertinente. Des solutions qui lui ont permis de sortir dune situation peu favorable qui a caractris son parcours durant toute lanne 2013. Pendant ce temps, le parti a tenu son 4e congrs. Ctait une russite, plus dun titre , commente Mme Djafar. Et de poursuivre : Le RND a repris toutes ses capacits ainsi que sa cohsion et se maintient en vritable force dans lchiquier politique. Dans la mme optique, il y a lieu de prciser que le secrtariat national ainsi que les cadres du parti se runiront au lendemain de la clbration du 17e anniversaire. Au menu : consultations propos des prparatifs pouvant garantir une participation efficace lors de la prochaine campagne lectorale en vue de llection prsidentielle davril prochain.
Dans un autre contexte, la porte-parole du RND a tenu saluer la dclaration du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, faite partir de Mila, dans laquelle il a mis en garde contre les lignes rouges ne pas franchir et les acquis ne pas remettre en cause car il y va de notre devenir et celui de nos enfants. Allant plus loin, Nouara Djafar expliquera que les efforts dploys depuis linvestiture du Chef de lEtat en 1999, doivent tre reconnus. Ayant pris les rnes du pays une priode dune extrme sensibilit, pendant laquelle lAlgrie a pay un lourd tribut, M. Abdelaziz Bouteflika a rtabli la paix, approfondi la pratique dmocratique et permis notre pays datteindre un niveau considrable de dveloppement. Dans sa dclaration, Mme Nouara Djaafar affirme croire dur comme fer que la stabilit de lAlgrie est une affaire de tous. La responsabilit des partis politiques et des mdias, de plus en plus, importante. a-t-elle enfin relev.


Fouad Irnatene


------------------------------
Constantine
Campagne lectorale : 53 sites retenus
En prvision de la campagne lectorale des prochaines lections prsidentielles, qui dbutera dans cinq semaines, la direction de la Rglementation et des affaires gnrales (DRAG) de la wilaya de Constantine a retenu 53 sites pour accueillir les divers rassemblements de partisans de candidats et autres meetings populaires. Dans la commune du chef-lieu, les autorits ont opt et ce, en concertation avec lAPC et la direction de la jeunesse et des sports, pour les maisons de jeunes de Filali et de Boumerzoug, le centre culturel Rachid-Ksentini, sis la cit Daksi, ainsi que pour le salle Abdelhamid Benbadis (ex-UP), toutes de capacit restreinte. Ce choix sexplique par la fermeture des deux principales salles du centre-ville, savoir celle de la maison de la culture Mohamed-Lad-Al-Khalifa, et celle du palais de la culture Malek-Haddad et ce, pour travaux de rhabilitation, en prvision de la manifestation Constantine, capitale de la culture arabe 2015. Cependant, on prcisera du ct de la DRAG que les salles choisies subiront un lifting afin dtre prtes pour la campagne. Concernant les meetings populaires, le stade Benabdelmalek Ramdane, qui sera rceptionn au mois de mars, accueillera comme son habitude les foules, ct de celui de Daksi, ainsi que de certaines de places publiques. Par ailleurs, le choix des espaces daffichage, toujours en prvision de la campagne, est en cours de finalisation. Il faut signaler que la fermeture (ncessaire) des deux salles du centre-ville, en plus de celle du sige du thtre rgional de Constantine, ont influ sur la programmation des diffrentes manifestations culturelles, institutionnalises ou non, en ce sens que lon voque de plus en plus le report ou la dlocalisation de principaux festivals quaccueille habituellement la ville.


I. B.

------------------------------

Devoir dimpartialit pour les imams
Le ministre des Affaires religieuses et du Wakf, M. Bouabdellah Ghlamallah, a affirm, hier, Alger que les imams accomplissent leurs devoirs et missions "comme il se doit" et que les mosques resteront impartiales lors de la prochaine prsidentielle.
"Il n'y a pas eu d'instructions ni orientations concernant la prsidentielle du 17 avril prochain", a prcis M. Ghlamallah en marge d'une confrence prsente par l'imam et prdicateur de la grande mosque de La Mecque et conseiller au cabinet royal du Royaume d'Arabie saoudite, le Dr Salah Ben Abdallah Ben Hamid, Dar El Imam.
"Les choses suivent normalement leur cours. Il n'y a ni surveillance ni inspection au niveau du secteur religieux. Les imams accomplissent leur rle "comme il se doit", a-t-il dit.
Le ministre des Affaires religieuses a ni que des imams aient manqu leur devoir d'impartialit l'approche de la prsidentielle estimant qu'il s'agit de "simples allgations et de mensonges".


APS

ELMOUDJAHID.COM




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les partis politiques sactivent




06:08 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,