> >

[] [ ]

Les trois messages de Bouteflika

(Tags)
 
Arme, DRS, 4e mandat. Les messages de Mouloud Hamrouche Emir Abdelkader 0 2014-02-17 02:54 PM
Trois noms lequel gagnerait la confiance du Prsident Bouteflika ? Emir Abdelkader 0 2014-02-08 11:55 PM
À trois mois de la prsidentielle, Quels soutiens politiques pour Bouteflika ? Emir Abdelkader 0 2014-01-22 08:23 AM
Le Maroc multiplie les messages agressifs... Emir Abdelkader 0 2013-12-08 02:44 PM
Rquisitoire au vitriol de Mokri contre la politique de Bouteflika durant ses trois mandats Emir Abdelkader 0 2013-10-28 02:49 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les trois messages de Bouteflika

Les trois messages de Bouteflika


ANALYSE



Abdelaziz Bouteflika est intervenu, ce mardi 18 fvrier, de manire directe dans le dbat qui agite le pays depuis septembre dernier concernant le rle de la police politique. Premier enseignement du message lu en son nom par le ministre des Moudjahidine : le Prsident a attendu longtemps, trop longtemps peut-tre, pour intervenir sur un dossier quil qualifie de sensible dans son message.
Le chef de lEtat a attendu 16 jours aprs les dclarations de Amar Saadani sur le gnral Toufik pour ragir. Il a laiss le temps la polmique et la peur de sinstaller dans le pays. La presse trangre, peu sensible au sujet durant la premire semaine qui a suivi les dclarations du chef du FLN, sest depuis quelques jours empare de laffaire, la prsentant souvent sous un angle trs inquitant.
Pourquoi le chef de lEtat a-t-il attendu tout ce temps ? Deux hypothses sont possibles. La premire est que le prsident Bouteflika est vraiment dconnect de la gestion des affaires du pays. La seconde est quil a cherch volontairement profiter de laffaire. Cette dernire hypothse parait la plus plausible car elle sert le chef de lEtat qui souhaite briguer un nouveau mandat. Aujourdhui, en effet, travers son message, il sest positionn comme larbitre au-dessus de toutes les parties en conflit.
Le deuxime enseignement concerne les principaux messages dlivrs. Ils sont au nombre de trois. Le premier est destin aux trangers, le deuxime au DRS et le troisime au FLN. Pour les trangers, le prsident Bouteflika assume et sattribue les changements au sein du DRS qui ont t oprs dans le cadre de ses prrogatives de Prsident. Il dfend le DRS en affirmant que les services de renseignements algriens travaillent dans le cadre de la loi. Comprendre : ils ne sont pas impliqus dans des assassinats ou des tentatives de dstabilisations. Dans sa lettre, le prsident Bouteflika a dnonc les tentatives de certaines parties de chercher exploiter la polmique provoque par les dclarations du chef du FLN Amar Sadani sur le gnral Toufik pour sattaquer aux services de renseignements algriens.
Le deuxime message de Bouteflika est destin au DRS et son chef, le gnral Toufik. Le Prsident lui ordonne de poursuivre son travail dans le cadre de la Constitution. Il rappelle aussi que le DRS fait partie intgrante de lANP, une manire pour le chef de lEtat de renforcer le chef dtat-major Ahmed Gaid Salah, violemment mis en cause par des gnraux la retraite monts au crneau pour dfendre le chef du DRS.
Enfin, le Prsident se dmarque nettement des dclarations du parton du FLN, Amar Saadani.







 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les trois messages de Bouteflika




11:44 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,